Nature

  • 42 minutes avant le lever du soleil

    Les extraits de cette histoire ont été écrits par Rodolphe Bacquet

    Le Japonais Shin Terayama allait avoir cinquante ans quand fut soudain obligé de passer ses journées à la maison. Il vivait au deuxième étage d’un immeuble. Chaque matin, il avait l’habitude de monter jusqu’au huitième étage pour contempler l’aube depuis le toit.

    Il décida de se lever quelques minutes plus tôt. Il remarqua une chose à laquelle il n’avait jamais prêté attention : les oiseaux chantaient déjà !Qu’est-ce qui fait chanter les oiseaux le matin ?

    Shin Terayama voulut savoir quand exactement se mettent-ils à chanter, et surtout pourquoi ?

    Il décida de se lever dix minutes avant le lever du soleil, puis vingt minutes, puis trente minutes… Mais à chaque fois les oiseaux chantaient déjà !

    Alors, il mit son réveil à sonner une heure avant le lever du soleil.

    Et là… tout était silencieux. Au terme de son expérience, il découvrit que les oiseaux commençaient à chanter exactement 42 minutes avant le lever du soleil, et ce quelle que soit l’heure à laquelle le jour paraissait !

    Pourquoi ?

    Shin Terayama mena des expériences. Il finit par découvrir que le chant des oiseaux était provoqué par la production d’oxygène des arbres, qui commence à la fin de la nuit.

    Pour vérifier son hypothèse, il utilisa les trois oiseaux en cage que sa famille possédait.

    Il acheta une bonbonne d’oxygène, et resta éveillé tard. A minuit, il libéra de l’oxygène dans la pièce. Et ses oiseaux se mirent à gazouiller, jusqu’à ce que le gaz se dissipe ! Son hypothèse se vérifiait : la photosynthèse, qui permet aux arbres d’absorber du dioxyde de carbone et d’émettre de l’oxygène, ne peut se produire qu’en présence d’un peu de lumière. Elle se produit dès que les premiers rayons solaires filtrent… environ 42 minutes avant le lever du soleil.

    Nous devons la découverte que les oiseaux commencent à chanter 42 minutes avant le lever du soleil, en réaction à l’émission d’oxygène par les arbres, à Shin Terayama. Mais Shin Terayama n’est ni ornithologue, ni chimiste. Ce Japonais « banal » était en phase terminale de cancer. Il avait subi une ablation du rein suite à une grosse tumeur. Malgré son opération, une chimiothérapie, une radiothérapie, son cancer avait migré vers ses poumons et son rectum.

    On l’avait donc renvoyé chez lui pour y mourir en paix, auprès de sa femme et de ses trois enfants. Il n’avait plus que la peau sur les os et se déplaçait au moyen d’un déambulateur. Tous ses traitements anticancéreux furent interrompus. Les médecins lui donnaient trois mois à vivre, maximum.

    Cela se passait en 1984. Shin Terayama est toujours vivant. Il est aujourd'hui âgé de 82 ans.

    Sa découverte sur le chant des oiseaux fut l’une des toutes premières étapes de sa rémission totale d’un cancer en phase terminale.

    Avant que son cancer ne se déclare, Shin Terayama était le modèle de l’employé japonais des années 1980 : travailleur, il avait gravi les échelons de sa société jusqu’à en devenir président. A 46 ans, il travaillait 12 à 15 heures par jour… tous les jours.

    Ce qui ne lui laissait non seulement guère le temps de voir sa femme et leurs trois enfants, mais même pas de dormir suffisamment. Même après l’apparition d’une intense fatigue, il continua de travailler à ce rythme infernal.

    Jusqu’à ce que du sang apparaisse dans ses urines. On lui diagnostiqua un cancer du rein… mais même là, submergé de travail, il reporta de mois en mois l’opération que son médecin recommandait.

    Au bout de cinq mois d’hôpital, l’odorat de Shin Terayama s’était singulièrement affiné. Les odeurs de l’hôpital lui étaient devenues insupportables. Il dut effectuer des aménagements chez lui aussi : il commença par installer un filtre à charbon car il ne pouvait plus boire l’eau du robinet. Puis, il se mit à jeûner : il ne buvait plus que de l’eau et son système digestif n’avait plus à travailler puisque son corps recevait les nutriments dont il avait besoin directement par intraveineuse.

    A ce moment, il ne recevait plus de traitement anticancer. Chaque jour, il commença à contempler le lever du soleil et à écouter le chant des oiseaux, s’étonnant chaque matin d’être encore vivant.

    Face au soleil levant, Shin Terayama se mit à effectuer des exercices de yoga et de méditation, sans rien connaître de ces disciplines.

    Ses exercices de respiration, malgré un cancer qui avait migré dans ses poumons, accompagnaient sa sensibilité de plus en plus fine au monde qui l’entourait et qu’il n’avait pas pris le temps d’apprécier depuis 25 ans qu’il travaillait comme un forcené.

    Shin Terayama réapprenait à s’écouter lui.

    Il se remit au violon, lui qui avait dû délaisser le violon à cause de sa surcharge de travail alors qu’il adorait en jouer. Il changea d’alimentation, adoptant un régime de type macrobiotique, et effectua un lavement une fois par semaine. Il se mit à faire des séjours dans des Onsen, des bains thermaux traditionnels en montagne, desquels il revenait ragaillardi.

    Ses médecins, étonnés de le savoir encore vivant, lui firent passer des examens tous les trois à six mois. Chacun de ces examens témoignait d’un recul lent, mais incontestable, de son cancer.

    En 1988, quatre ans après son diagnostic de cancer de rein, il fut invité à parler de sa rémission spectaculaire en Écosse.

    Là, il fit une découverte bouleversante : la force de l’étreinte. Le Japon n’a pas la culture du contact physique. Mais en Europe, auprès de ces inconnus qui le prenaient spontanément dans leurs bras, il s’aperçut à quel point l’amour qui se dégageait de ces simples étreintes lui donnait de l’énergie.

    Shin Terayama n’est pas parti en guerre contre son cancer : il a décidé de l’écouter, et de « lui parler ». Il a considéré que cette maladie était un signal d’alarme que son corps lui envoyait pour stopper cette vie insensée qu’il avait menée au cours du quart de siècle précédent.

    Il partage désormais son expérience. Il a un site internet, en anglais[1]. La cancérologue Kelly A. Turner la raconte avec encore plus de détails dans son livre Les 9 Clés de la rémission[2].

    Ces rémissions spontanées du cancer, en-dehors ou en parallèle de la médecine conventionnelle, sont plus nombreuses qu’on le croit.

    [1] http://www.shin-terayama.jp/en/

    [2] Turner, K. A. (2018). Les 9 clés de la rémission. J’ai Lu, Paris : France. https://www.payot.ch/Detail/les_9_cles_de_la_remission-turner_kelly_a-9782290166420?fp=1

    Lien permanent Catégories : Environnement, Nature, Qualité de vie 0 commentaire
  • UN LION RONRONNE-T-IL?

    "Tous les félins savent ronronner. Et contrairement à une croyance répandue, les grands félins auss ! Il est vrai en revanche que sur les 7 espèces de grands félins, 4 (tigre, lion, jaguar et panthère) ne peuvent ronronner que pendant l'expiration, alors que les petits félins et les 3 autres espèces de grands félins (panthère des neiges et les 2 espèces de panthère nébuleuse) peuvent ronronner à la fois pendant l'expiration et l'inspiration.

    Vocalise commune à tous les félins, même si nuances il y a, on peut donc en déduire que l'ancêtre commun de tous les félins ronronnait déjà il y 25 millions d'années . . . ou avant! Car certains viverridés (genettes, . . .) et hyénidés (comme la hyène tachetée), parents parmi les plus proches des félins, ronronnent aussi!

    Ce qui ferait remonter l'origine du ronronnement à près de 42 millions d'années, si ce n'est plus! Car certains ours, qui font pourtant partie de l'autre lignée des carnivores, dont celle des félins s'est séparée il y a 42 millions d'années, ronronnent également (attesté en particulier chez l'ours noir)."

    Merci à http://feline-world.e-monsite.com/pages/une-vie-de-felin/ronronnement.html pour cette information!

    Lien permanent Catégories : Nature 0 commentaire
  • LES BALEINES SALVATRICES

    On vient d'apprendre que les Islandais ne pêchent plus la baleine. Quel bonheur! Ils préfèrent les montrer aux touristes, cela leur rapporte plus ! Ouf!

    Mais voici une meilleure raison pour les sauvegarder, à part aussi le fait que le "whalewatching" est une pure merveille:

    https://www.youtube.com/watch?v=Y3P-IN1YWJo

    Merci à Marie-Jo, ma meilleure chercheuse de vidéos scientifiques!

    Lien permanent Catégories : Education, Environnement, Ethique, Nature 0 commentaire
  • PLASTIQUE

    Nous cherchons vainement un endroit dans les déchetteries du canton où nous pouvons recycler des déchets plastiques. Ou avons-nous omis quelque chose? Nous allons bientôt étouffer sous cette masse qui tue notre faune et détruit nos estomacs! Mais si vous avez des informations, elles sont bienvenues sur ce blog.

    https://lesobservateurs.ch/2019/03/07/dici-2050-il-pourrait-y-avoir-plus-de-plastique-que-de-poissons-dans-les-oceans-video/

    Lien permanent Catégories : Environnement, Nature, santé, Science 0 commentaire
  • UN SYSTEME DE DEPOLLUTION DES SOLS

    Par l'application de probiotiques pour les cultures, on peut imaginer des sols enfin libres d'engrais néfastes. Voir:
    https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/fertilisation-cette-startup-veut-remplacer-engrais-chimiques-probiotiques-48070/#xtor=EPR-17-%5BQUOTIDIENNE%5D-20181211-%5BACTU-Cette-startup-veut-remplacer-les-engrais-chimiques-par-des-probiotiques%5D

    L'une des bonnes conséquences de cette technique serait de travailler sur des sols fertiles arrachés aux déserts qui n'ont pas encore été abîmés par des engrais chimiques. On imagine alors que l'agriculture africaine pourrait devenir un modèle, n'ayant pas besoin de nettoyer ces terres vierges de toute pollution.

    Lien permanent Catégories : Environnement, Nature 0 commentaire
  • LE BONHEUR DE PARTAGER DES NOUVELLES HEUREUSES

    Oui, un homme sait comment arrêter le désert et le prouve!

    http://www.rfi.fr/afrique/20180926-yacouba-sawadogo-prix-nobel-alternatif-agriculture-burkina-faso-agriculture-avancee?ref=fb&fbclid=IwAR25RfwhYLm6bluuli6vS_X-tsq5CPOCcMt1NrNTneiPlCgah0-lv84EFWg

  • HISTOIRE DE HAINE ET D'AMOUR

    Parler aux animaux et leur faire changer d'idées quant à nos intentions, c'est possible. Regardez!
    https://www.youtube.com/watch?v=7Iywy1iDDrQ

    Lien permanent Catégories : Nature 0 commentaire
  • HOMMES ET LOUPS, SOLUTIONS (un suivi médiatique qui en vaut la peine!)

    Après la récente publication d'une photo d'un loup tué par un braconnier dans nos journaux locaux, peut-être est-il utile de relire l'article consacré à ce sujet intitulé "Des loups et des hommes, chronique d'une cohabitation réussie au Calanda" écrit par Aurélie Coulon dans le Temps du 13 août 2016.

    https://labs.letemps.ch/interactive/2016/longread-loup/

  • LUNE

    N'oubliez pas de lever la tête sous le ciel de la pleine lune du 14 novembre prochain. Elle ne sera qu'à environ 356'506 km de nous : elle sera la plus grande et la plus brillante depuis 1948 dit-on! Si au moins, elle pouvait symboliser un renouveau. En 1948 en Suisse, nous avons obtenu le droit à l'AVS!

    Lien permanent Catégories : Histoire, Nature 1 commentaire
  • UN PEU DE MYSTÈRE

    sunset_stonehenge[1].jpg

    Référence: http://earthnworld.com/2015/10/10-places-to-see-the-most-beautiful-sunset/

    Merci Dominique!

  • BONNE ANNÉE! VOICI "Le ciel étoilé dans la mer"

    Enfin trouvé la bonne photo!*
    http://www.atterrir.com/wp-content/uploads/2015/08/11269034823_b5764b6136_k.jpg

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : biologie, Nature 0 commentaire
  • AMOUREUX, FIDÈLE ET PARTAGEANT LES TÂCHES MÉNAGÈRES

    Qui dit mieux?
    Il a vraiment toutes les qualités ce mâle nécessaire!
    http://www.universcience.tv/video-le-grebe-amoureux-5338.html

    Lien permanent Catégories : Beauté, Environnement, Nature 0 commentaire
  • QUAND TOUTE GLACE AURA FONDU SUR TERRE....

    Réchauffement climatique oblige: voici une carte animée qui redessine la terre lorsque tous les glaciers auront fondu.
    http://uk.businessinsider.com/changes-earth-ice-melted-glacier-animated-map-2015-8?r=US&IR=T

  • ODYSSEE D'UNE BALEINE GRISE

    "22.511 kilomètres : telle est la... distance record parcourue par une baleine grise... au cours d'un cycle complet de migration dans l'océan Pacifique, entre l'île de Sakhaline (Russie) et la Basse-Californie (Mexique). Enregistré en 2011 grâce à une balise satellite posée sur l'animal, le parcours sur 172 jours fait l'objet d'un article scientifique paru dans Biology Letters*. Pour les auteurs, il s'agit de la plus longue distance jamais recensée chez un mammifère marin. Baptisée Varvara, la femelle âgée de 9 ans a quitté les côtes russes pour se rendre dans une zone de reproduction près du littoral mexicain.

    Varvara est la preuve que la population de baleines grises au nord-ouest de l'océan Pacifique, menacée d'extinction par la chasse commerciale, entre en contact avec celle de la région au nord-est, considérée hors de danger. Or, jusqu'à présent, les scientifiques pensaient qu'elles ne se rencontraient pas, les données génétiques confirmant une différenciation entre les deux populations."

    *par Bruce Mate, directeur de l'Institut des mammifères marins à l'université d'État de l'Oregon, aux États-Unis, et auteur principal de l'étude

    Source: citation de l'excellent article par Andréa Haug du 26/04/2015 paru à 15:35 sur le site de Futura-Sciences intitulé "22.500 km : le record de la baleine Varvara étonne les scientifiques"

    Voir aussi: http://www.washingtonpost.com/news/morning-mix/wp/2015/04/15/a-gray-whale-migrated-nearly-14000-miles-setting-new-record/

    Lien permanent Catégories : biologie, Environnement, Nature 0 commentaire
  • Y'A PHOTO AVEC PRONATURA!

    Pronatura lance son concours photo de nos plus belles prairies fleuries de Suisse! Invitation, par la même occasion, à des balades magnifiques....
    Source d'info: http://www.pronatura.ch/concours-photo-prairies-fleuries

    prairiesuisse.jpg



    Crédit photographique: www.azurever.com
    Lien permanent Catégories : Nature 0 commentaire
  • L'animal de l'année 2015 est....

    La couleuvre à collier

    Pronatura la décrit comme ceci: "C’est une nageuse avérée, une bluffeuse redoutable et une habituée du changement de peau. Mais pas de souci: la couleuvre à collier, est totalement inoffensive – sauf si vous êtes une grenouille, bien sûr."
    Pour de plus amples renseignements sur la couleuvre à collier que l'on trouve en Suisse, vous pouvez consulter:
    http://www.karch.ch/karch/page-30533.html

    Lien permanent Catégories : Nature 0 commentaire
  • VIANDE ET FORÊT

    Il est conseillé de manger moins de viande pour avoir une meilleure santé. Mais voit-on le lien entre cette consommation et la protection de notre poumon vert, la forêt d'Amazonie? Lorsqu'on abat des arbres, on crée plus de pâturages et on augmente la production de viande ainsi que..... du CO2. Aujourd'hui, le Brésil devient plus prudent: il gère mieux ses richesses forestières et son cheptel, mais pas encore assez: entre 2012 et 2013, la déforestation a augmenté de 29% (source: INPE).

    Lien permanent Catégories : Nature, Qualité de vie 0 commentaire
  • CHIENS SUPÉRIEURS

    Tiré de Barry News du 3 juillet 2014:

    L'odorat du chien est jusqu'à un million de fois plus performant que nous. Les 10% de son cerveau environ servent à analyser les odeurs. Le nombre de ses cellules olfactives est 50 fois plus grand que nous.
    Le chien doit son odorat à une fréquence respiratoire très courte: jusqu'à 300 fois par minute dans les cas extrêmes ce qui lui permet d'inhaler constamment de nouvelles odeurs. Sa truffe hume en stéréo! Donc il peut facilement suivre une piste olfactive.

    Lien permanent Catégories : Nature 0 commentaire
  • EN DÉTRESSE

    Pardon si vous l'avez déjà vu mais le spectacle d'un dauphin cherchant l'aide d'un humain a quelque chose de bouleversant et peut changer la vue des hommes sur le monde animal. Cela vaut bien une deuxième vision!

    http://www.futura-sciences.com/videos/d/dauphin-demande-aide-plongeur-188/#at_pco=smlwn-1.0&at_si=5434efe6b714e885&at_ab=per-2&at_pos=0&at_tot=1

    Lien permanent Catégories : Nature, santé 3 commentaires