LONGÉVITÉ

Le tardigrade (merci à Jean-Louis Dieu qui a écrit cet article)

Ce petit animal d’entre 0,1 et 1 mm, vit pratiquement partout : sur et sous la terre, comme au ciel, en haut de l’Himalaya ou dans la profondeur des océans.
Le tardigrade résiste à tout : même bouilli, desséché, irradié, écrasé, empoisonné, il vit sa vie tranquille, comme si de rien n’était. Il peut même revenir à la vie après 2000 ans de congélation.

Pour survivre, il a des capacités extraordinaires, notamment :

Vivre au ralenti ou se mettre à l’arrêt (cryptobiose)
Se vider de son eau (pour limiter les effets de l’hydrolyse de l’eau sur l’ADN)
Survivre à des doses extrêmes de rayons X : 570 000 rads (500 rads suffisent à tuer un humain)
Résister à des températures extrêmes (- 272° + 150°)
Survivre à une exposition au vide, dans le cosmos (certains scientifiques pensent d’ailleurs qu’il pourrait avoir une
origine extraterrestre)
Se réparer grâce à des enzymes qui agissent comme des « chirurgiens moléculaires » de l’ADN.

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.