Environnement

  • Le garçon qui domptait le vent

    Ce film relate l'histoire vraie d'un jeune Africain sans argent mais avec beaucoup de ténacité. La "mode" est au développement, durable si possible, en voici un exemple authentique.

    "William Kamkwamba est un inventeur malawite, ingénieur et auteur. Il devient célèbre dans son pays en 2006, lorsqu'il construit une éolienne pour alimenter en électricité sa maison familiale, à Wimbe en utilisant un tronc d'eucalyptus, des morceaux de bicyclette et du matériel récupéré dans une décharge voisine. Puis il construit une pompe à eau, mue par l'énergie solaire, qui fournit pour la première fois l'eau potable à son village; il bâtit aussi deux autres éoliennes, la plus haute mesurant douze mètres.

    Lire la suite

  • PLASTIQUE

    Nous cherchons vainement un endroit dans les déchetteries du canton où nous pouvons recycler des déchets plastiques. Ou avons-nous omis quelque chose? Nous allons bientôt étouffer sous cette masse qui tue notre faune et détruit nos estomacs! Mais si vous avez des informations, elles sont bienvenues sur ce blog.

    https://lesobservateurs.ch/2019/03/07/dici-2050-il-pourrait-y-avoir-plus-de-plastique-que-de-poissons-dans-les-oceans-video/

  • UN SYSTEME DE DEPOLLUTION DES SOLS

    Par l'application de probiotiques pour les cultures, on peut imaginer des sols enfin libres d'engrais néfastes. Voir:
    https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/fertilisation-cette-startup-veut-remplacer-engrais-chimiques-probiotiques-48070/#xtor=EPR-17-%5BQUOTIDIENNE%5D-20181211-%5BACTU-Cette-startup-veut-remplacer-les-engrais-chimiques-par-des-probiotiques%5D

    L'une des bonnes conséquences de cette technique serait de travailler sur des sols fertiles arrachés aux déserts qui n'ont pas encore été abîmés par des engrais chimiques. On imagine alors que l'agriculture africaine pourrait devenir un modèle, n'ayant pas besoin de nettoyer ces terres vierges de toute pollution.

  • LE BONHEUR DE PARTAGER DES NOUVELLES HEUREUSES

    Oui, un homme sait comment arrêter le désert et le prouve!

    http://www.rfi.fr/afrique/20180926-yacouba-sawadogo-prix-nobel-alternatif-agriculture-burkina-faso-agriculture-avancee?ref=fb&fbclid=IwAR25RfwhYLm6bluuli6vS_X-tsq5CPOCcMt1NrNTneiPlCgah0-lv84EFWg

  • Bonne nouvelle pour l'environnement ou comment nettoyer le méthane

    https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/gaz-effet-serre-rechauffement-climatique-nasa-decouvre-detergent-gaz-effet-serre-74204/#xtor=EPR-17-%5BQUOTIDIENNE%5D-20181206-%5BACTU-Rechauffement-climatique-:-la-Nasa-decouvre-un--detergent--de-gaz-a-effet-de-serre%5D

  • CO-VOITURAGE

    En complément à l'article "Rouler à plusieurs vous ouvrira la voie express" de Marc Moulin (TDG 5.10.2018 p. 3), voici une liste non-exhaustive de sites pour le co-voiturage:

    www.e-covoiturage.ch
    www.ride2Go (conseillé par TCS)
    www.e-covoiturage (conseillé par TCS)
    www.covoiturage-leman.org
    www.blablacar.fr (assez cher)
    www.idvroom.com
    www.ate.ch
    +
    le site de la ville de Genève fournit également de nombreuses adresses pour le co-voiturage

  • VICTOIRE POUR LES ABEILLES FRANCAISES

    Le Sulfoxaflor et le Flupyradifurone - et tous les autres insecticides ultra toxiques de la même famille viennent d’être interdits en France : il n’y aura bientôt plus aucun néonicotinoïdes tueurs d’abeilles - ancienne et nouvelle génération confondues - sur tout le territoire français ! (source: email de Pollinis du 4.10).

    Et nous les petites, les sans-gloire..... abeilles suisses?

    Lire la suite

  • MOILLESULAZ

    Une étymologie de ce nom de lieu moins connue (que celle moille=mouiller sulaz=soulier) nous est donnée par Eusebe Salverte: mola sola (latin), meule solitaire, à cause d'une grande meule de moulin, mais aussi d'un ancien monument celtique qui en a la forme et qu'on disait avoir la propriété de se retourner à minuit!

    Source: https://books.google.ch/books?id=FN6mW1XLBg8C&pg=PA16&lpg=PA16&dq=moillesule+mola+sola&source=bl&ots=pUAQ2-NWOL&sig=Q6msGl8xeHnEZMYnOibJLZgi584&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwispomCrqjcAhXIbZoKHY47C7sQ6AEIKTAA#v=onepage&q=moillesule%20mola%20sola&f=false

  • L'EAU

    Il s'agit du 4ème état de l'eau, les trois premiers étant connus: liquide, solide, vapeur. Une publication extraordinaire.

    https://lanaturedeleau.blogspot.ch/2013/03/leau-interfaciale-le-4eme-etat.html

    Et si on lançait un pavé dans la mare: qu'en serait-il alors de la mémoire de l'eau? Jacques Benveniste aurait-il eu raison?
    https://4.bp.blogspot.com/-S0-IRqM3Rqc/V9_YW8IrfFI/AAAAAAAAAog/qipCrlkaRLYBy6uHWgZm6561J-2jE4NPQCLcB/s200/eau_mem_A5.tif

  • DEMOGRAPHIE ET AUTRES INFORMATIONS CRUCIALES

    http://www.worldometers.info/fr/#.WZRjYDhgd74.facebook

    Plus de 17 000 personnes mortes de faim AUJOURD'HUI

  • Bouteilles en plastique

    En France, un système de récolte de bouteilles permet de les recycler. En retour, le client reçoit un bon d'achat à échanger dans le magasin ayant installé le système. http://www.reco-france.com/comment-ca-marche/

    Inspiration pour nos Coop, Migros, Aldi, Denner.....?

  • Les lierres et Bernard Werber

    Non Bernard, les lierres n'étouffent pas les arbres (page 129 du livre "demain les chats" éd. Albin Michel, 2016, magnifique, par ailleurs!) . Lisez plutôt:

    "Ne faudrait-il pas couper les lierres qui étouffent les arbres ? Et bien, surtout pas !

    Des études récentes ont montré son rôle extrêmement positif pour la forêt. Pendant des décennies, on a fait du Lierre un parasite à détruire, le principal reproche : « il nuit à la croissance des arbres et les étouffe peu à peu… » . Voilà une idée reçue, une fausse croyance qui a la vie dure, et est encore aujourd’hui partagée par de nombreux acteurs sylvicoles, y compris de personnes sensibles à la protection de l’environnement. En fait la réalité est tout autre.

    Lorsqu’il grimpe à un arbre, le lierre n’a qu’un objectif, trouver suffisamment de lumière pour mener à bien son développement, le partage de la lumière se fait équitablement. Les arbres en bonne santé ne sont jamais envahis totalement par le Lierre car le développement de leur feuillage au printemps accapare progressivement la lumière et freine d’autant la croissance de la liane. Il n’a rien d’un parasite car il ne tire sa nourriture que du sol. Il suffit d’observer sa croissance sur des poteaux électriques pour comprendre qu’il n’a nullement besoin d’épuiser son support pour survivre et être resplendissant.

    Le lierre apporte au milieu une contribution multiple ; il enrichit la biomasse, ou masse végétale brute, apporte fraîcheur et ombrage, offre gîte et couvert à des dizaines d’espèces au point qu’il est l’un des éléments essentiels de la richesse d’un milieu vivant :

    Il agit comme régulateur thermique, protégeant les troncs des arbres des trop grandes et néfastes variations de température.
    Dans les zones périurbaines ou urbaines, la plante joue aussi le rôle de capteur de pollution, débarrassant l’air de particules toxiques, pour le plus grand bénéfice des autres végétaux.

    Le lierre recèle une faune si riche qu’il est un des éléments essentiels de la biodiversité, et en abritant et en permettant la reproduction de nombreux insectivores, il joue un rôle fondamental sur la régulation des populations parasitaires :

    l’accueil fait par le Lierre à une foule d’insectes et d’araignées attire les prédateurs ailés mais aussi les chauves-souris (notamment l’Oreillard roux).
    les fruits du Lierre sont une source de nourriture très appréciée par de nombreux oiseaux à une saison où les autres plantes n’ont pas encore fructifié (Grive musicienne, Fauvette à tête noire, Accenteur mouchet, Merle noir, Verdier d’Europe, Tourterelle turque, Pigeon ramier et bien d’autres…),
    le feuillage dense procure un refuge approprié pour le séjour de la Chouette hulotte ou la reproduction d’autres oiseaux tels que la Mésange à longue queue,
    refuge également pour le séjour hivernal du Citron et du Lérot,
    plusieurs espèces de papillons y pondent leurs œufs ( dont l’Azuré du nerprun en été) afin que les chenilles puissent se délecter des feuilles,
    les fleurs tardives du Lierre sont très appréciées par les abeilles en automne (et donc par les apiculteurs), en leur apportant une ressource utile pour compléter les provisions hivernales !
    Le bonheur est donc dans le lierre !

    Donc, respectons le Lierre, et défendons-le contre les fausses croyances. Il est qualifié parfois de « bourreau des arbres », réputation qui n’est pas méritée (nous l’avons vu plus haut) et qui vient sans doute des croyances des Anciens. De tout temps, l’homme a été prompt à projeter ses propres hantises sur la nature et en ces temps lointains l’apparence et l’essence des choses semblaient se confondre. Rarement plante si commune n’aura inspiré autant de fourvoiement à cet Homme si savant !

    Aujourd’hui, en ces temps que l’on dit – hâtivement – délivrés de tout obscurantisme, il est plus que temps de réhabiliter le Lierre, donc surtout ne coupez pas, ne coupez plus le Lierre !"

    Hubert CRAHAY 2011
    guide-nature

    Sources :
    Au royaume secret du Lierre, Editions de Terran, collection Le Compagnon végétal (vol. 12).
    Guide des curieux en forêt, éd. Delachaux et Niestlé, Lausanne – Paris, 2003.
    Jean Rommes, Le Lierre, Natagora, 5000 Namur, numéro 4, nov-déc. 2004.

  • MUR ET ECOLOGIE

    Tout le monde sait que Trump veut bâtir un mur entre les Etats-Unis et le Mexique.

    Mais qui connait le projet de revitalisation de l'estuaire du Colorado, projet mexicain et américain (voir Arte "Planète d'eau", diffusé à 8h45 le 11/12/2017)? Grâce à l'Institut Sonoran (https://sonoraninstitute.org), les fleurs ont réapparu déjà dans le delta, celles qui acceptent de vivre dans un milieu d'eau douce et salée!

    Tout comme le projet du CERN en Jordanie, l'exemple de celui du Colorado montre que les scientifiques ont un rôle incroyablement important dans le rapprochement des peuples.....

  • Une information pour M. Burkhalter

    Pour que Genève possède un observatoire de l'eau, il est important de connaître le travail du Dr. Masaru Emoto, car la qualité de l'eau est aussi importante que sa disponibilité. Les recherches du Dr. Emoto sur l'eau de source et celle provenant d'un robinet, ont montré que des cristaux se formaient plutôt sur l'eau la plus pure. Il a aussi découvert que ces cristaux se formaient aussi lorsque l'eau était soumise à la musique, ou même à l'écriture de mots positifs. La vidéo suivante explique le processus de recherche et ses résultats.

    https://www.youtube.com/watch?v=_t0rfjPwNs8

  • HOMMES ET LOUPS, SOLUTIONS (un suivi médiatique qui en vaut la peine!)

    Après la récente publication d'une photo d'un loup tué par un braconnier dans nos journaux locaux, peut-être est-il utile de relire l'article consacré à ce sujet intitulé "Des loups et des hommes, chronique d'une cohabitation réussie au Calanda" écrit par Aurélie Coulon dans le Temps du 13 août 2016.

    https://labs.letemps.ch/interactive/2016/longread-loup/

  • BELLE INITIATIVE D'UN LIVRE BLANC SUR LA COOPERATION EURO-ARABE

    A l'occasion de la conférence de M. Miguel Angel Moratinos sur le sujet ci-dessus, voici le texte de l'appel que les auditeurs/auditrices ont reçus à la sortie de cette rencontre:

    Lire la suite

  • A TOUT PROBLÈME UNE SOLUTION

    En janvier 2016, Amnesty International a présenté un rapport concernant les enfants qui travaillaient dans des mines de cobalt (environ 40'000 en 2014 au Katanga - dit l'UNICEF, mais combien en République démocratique du Congo?). Ce minerai est utilisé à fabriquer des batteries pour téléphones portables et tablettes.

    Or, aux Etats-Unis, un groupe de chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) a découvert, déjà en 2010, qu'on pouvait utiliser des nanotubes de carbone pour stocker de l'énergie. Cette année, de nouveaux résultats publiés dans le journal Energy & Environmental Science par Michael Strano et. al. démontrent que ce processus a largement augmenté son efficacité.

    Mais il faudra encore plusieurs années pour commercialiser cette technologie. Qui pourra cautionner un tel projet? Marier la science, le social, la finance, a déjà été fait. Mais il faudra un grand courage à ceux qui devront affronter les grandes entreprises telles qu'Apple, Samsung, Sony, etc. A nos marques!


    Sources: http://www.rfi.fr/afrique/20160119-amnesty-denonce-le-travail-enfants-mines-cobalt
    http://news.mit.edu/2016/mit-develops-nontoxic-way-generating-portable-power
    en français pour la recherche initiale de Strano: http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-des-piles-a-nanotubes-24721.php

  • SOIGNER LA MER

    De nombreux efforts vont à nettoyer la mer de ses déchets, notamment du plastique. Les projets de Race for Water, Seavax, Ocean Clean-up se préparent à cet effet. Ne serait-il pas judicieux de conjuguer ces efforts?

  • OPTION TUNNEL

    Idée de Patrick: et si on construisait le deuxième "tube" et qu'on y fasse le ferroutage? N'a-t-on pas le Simplon comme modèle. Il fonctionne très bien.

  • UN PEU DE MYSTÈRE

    sunset_stonehenge[1].jpg

    Référence: http://earthnworld.com/2015/10/10-places-to-see-the-most-beautiful-sunset/

    Merci Dominique!