27/01/2016

QUESTION SUR LA DETTE DE LA FRANCE

Il semble que la France devrait des arriérés à la Suisse et en particulier aux cantons de Genève et de Vaud pour combler les frais de l'assistance aux indigents français que leur pourvoyait la Suisse. Or, la France n'est pas en mesure de payer cette somme, dit-elle. Du côté genevois, la compensation financière annuelle remise aux frontaliers dépasse de beaucoup ce montant (ce dernier ne représentant qu'une fraction du total dû à la Suisse). On pourrait envisager alors une retenue sur cette compensation équivalente à la dette française pour solde de tout compte. On pourrait aussi échelonner cette retenue, par exemple, en quatre ans. Est-ce possible?
Même si l'on devait enfreindre la sacro-sainte "loi" sur "une ligne de budget pour quelque chose ne peut pas être remplacée par une autre"....

10:31 Publié dans Droit, Economie | Lien permanent | Commentaires (1)

23/01/2015

DU NOUVEAU POUR GUANTANAMO?

Trois événements récents pourraient influencer la condition des prisonniers de Guantanamo:

"Trente et un généraux et amiraux américains à la retraite ont demandé mardi au président américain de tout faire pour fermer la prison de Guantanamo en accélérant notamment les transferts de détenus, dans une lettre publiée par l'organisation Human Rights First". (Le Vif, du 22.1.2015).

La publication d'un journal intime d'un Mauritanien détenu à Guantanamo depuis près de 13 ans dans lequel il raconte comment il a été torturé et poussé à de faux aveux. Le quotidien britannique The Guardian en a déjà publié des extraits. Lire la suite sur http://french.ruvr.ru/news/2015_01_17/Torture-et-faux-aveux-un-detenu-de-Guantanamo-publie-son-journal-intime-4821/

Le dégel des relations entre Cuba et les Etats-Unis avec les négociations reprises ce jeudi, notamment le rétablissement de leurs rapports diplomatiques et la réouverture d'ambassades.

A voir!

13:00 Publié dans Droit, Ethique | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2014

COURONNE DE FLEURS

".... la réunion entre la Russie, les Etats-Unis, l'Ukraine et l'UE sur la situation ukrainienne devrait finalement se tenir à Genève le jeudi 17 avril. La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton y participera aux côtés de Sergueï Lavrov, John Kerry et du ministre ukrainien des Affaires étrangères, Andrii Dechtchitsa." (Source: http://www.touteleurope.eu/actualite/leurope-de-la-semaine-du-14-au-20-avril.html).

Et si toutes les femmes de Genève portaient le 17 avril prochain, la couronne de fleurs du costume folklorique ukrainien dans l'espoir d'apporter la paix à ce pays?

femme-ukrainien-dans-le-costume-national-22136252.jpg

11/07/2013

GAVÉES

En prison, les suffragettes étaient gavées en Angleterre au XIXe siècle, lorsqu'elles osaient faire la grève de la faim. Les personnes enfermées dans ce camp de souffrances indicibles qu'est devenu Guantanamo, sont également gavées au XXIe siècle. 200 ans après, la gent politique et policière n'a pas changé d'un iota.

"En juillet 2006 , le secrétaire adjoint à la Défense, Gordon England, a indiqué aux militaires américains que les prisonniers de guerre étaient protégés par les conventions de Genève, ce qui signifie qu'ils ont droit à un procès équitable et juste." (Wikipedia).

"Le 22 janvier 2009 , soit deux jours après son investiture comme nouveau président des États-Unis, Barack Obama a signé un ordre de fermeture du camp. Cette mesure était censée être effective dans un délai de un an." (Wikipedia)

Qui aura le courage de faire fermer ce camp d'infamie? Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme? L'Organisation mondiale contre la torture? Le Comité des droits de l'homme?

Peut-on accuser un Etat de violation de la Convention des Nations unies contre la torture?








19/06/2013

"JE N'IRAI PLUS SKIER DANS LES ALPES SUISSES"

(Entendu sur RTS1 dans le contexte de la lutte suisso-américaine sur les questions fiscales). Comme si tous les citoyens et citoyennes suisses étaient responsables de la fuite fiscale des clients américains de nos banques. Etonnant amalgame.

La loi n'a pas passé, heureusement, elle portait atteinte à notre souveraineté (comme le dit si bien Georges Ugueux* dans le blog du quotidien Le Monde du 6.6.2013).

Pourquoi les Etats-Unis ont-ils deux poids deux mesures? Le Delaware (état le plus connu) mais aussi le Nevada et le Wyoming sont aussi taxés d'états voyous. Où sont donc les mesures prises par leur pays?

On peut aussi regarder le Financial Secrecy Index, les Etats-Unis y sont listés en 5ème position.

Une question se pose: qui est le fraudeur? Le client américain, la banque ou le gouvernement suisse?

*Auteur de "La trahison de la finance"

12:06 Publié dans Droit, Economie | Lien permanent | Commentaires (5)

08/03/2013

FEMMES

Le quotidien "le Temps" aujourd'hui, leur fait honneur mais surtout met en lumière les terribles sévices et/ou assassinats dont elles sont victimes dans plusieurs pays, notamment en Chine et au Guatémala. Dans ce dernier, un rapport d'Amnesty International cite des chiffres effarants.

Plus près de chez nous, on constate que les sociétés d'hommes sont toujours aussi rigides quant à leur ouverture sur le monde féminin.

Le Soudan du Sud va-t-il nous donner des leçons? Mgr Paride Taban, récipiendaire du Prix Sergio Vieira de Melho 2013, nous indique qu'une école de 600 filles a été créée dans son pays ainsi qu'une autre dédiée à 500 garçons. Là, on a un petit plus!

20/02/2013

PEINE DE MORT

Dans le quotidien le Temps d'aujourd'hui se lit un article émouvant sur une femme dont la fille a été victime d'un crime. Contrairement à toute attente, cette mère refuse que le coupable soit exécuté. Elle pense que la peine de mort est ignoble. Dans le même quotidien, Michel Porret parle de Cesare Beccaria (en introduction au colloque international sur cette figure du siècle des lumières qui commence demain) qui lutta contre la peine de mort en 1764 déjà. Au Tibet, le roi Songtsen Gampo l'interdit au VIIème siècle.

"C'est dans le Code sumérien du roi Ur-Nammu régnant en Mésopotamie, 2100 environ avant J.C., qu’on trouve la première codification connue de la peine de mort. Elle stipulait que les crimes de meurtre, viol, vol et adultère doivent être punis de mort. Trois siècles plus tard, le fameux Code du roi Hammurabi (Babylone) prescrivait la peine de mort pour vingt-cinq crimes différents. Au septième siècle avant J.C., les lois draconiennes d'Athènes instituèrent la peine de mort comme unique sentence pour tous les crimes, depuis le vol d'une pomme dans un verger jusqu'au meurtre avec préméditation et à la trahison. Ceux qui étaient reconnus coupables d'un crime capital étaient crucifiés, noyés, brûlés ou empalés." (extrait du site http://www.rogermcgowen.org/peine_de_mort.html).

Il y a donc 4113 ans de preuves écrites sur les tergiversations que ce sujet a provoqué dans la tête des législateurs, rois ou simples citoyen-nes. C'est trop long.

Voir aussi l'article du Matin du 10.2.2013 http://www.lematin.ch/suisse/La-Suisse-reclame-l-abolitio...

08/11/2012

"20MINUTES" SE LÂCHE

Pourquoi ce journal traite-t-il de boniche, une femme de ménage? Pour rabaisser encore et toujours cette profession? Ou pour diminuer encore la valeur d'un travail fait en majorité par des femmes? D'une pierre deux coups donc. En plein XXIème siècle, est-il possible que l'on soumette encore la moitié du genre humain à la bêtise de quelques uns?
Il faut dire aussi qu'un 8 novembre Cortès, de sombre mémoire, est entré dans Mexico laissée en ruines après son passage.

08/11/2011

PROCUREUR

Suite à la lecture de divers articles sur les personnes qui pourraient remplacer le procureur général, on se demande s'il ne serait pas plus juste d'élire quelqu'un qui n'appartiendrait à aucun parti. Ainsi les pressions seraient moindres et la justice rendue avec plus d'impartialité.

13:25 Publié dans Droit | Lien permanent | Commentaires (0)

30/08/2010

CONSTITUTION

Dans la nouvelle Constitution devrait se trouver cet article (tiré du Rapport général de la commission 3, du 30 avril 2010 : « Institutions : les trois pouvoirs » :

302.71.a

Le Grand Conseil peut, par voie de résolution, refuser le projet d’organisation des départements présenté par le Conseil d’Etat.

 

Dans cette même veine, on pourrait ajouter:

Les départements ne sont plus réorganisés à chaque changement de Conseil d'Etat.

L'Etat encourage le décloisonnement des départements afin de minimiser leurs frais d'infrastructure.

 

De ces deux éléments découleraient une économie de temps, d'argent (plus de déménagements), de compétences, de ressources humaines et plus!

15:19 Publié dans Droit | Lien permanent | Commentaires (0)

24/08/2010

CAISSE UNIQUE et PEINE DE VIE

2 idées à coder dans la future Constitution genevoise:

- Toute personne a le devoir de s'inscrire dans une caisse maladie unique de base dont le paiement se fait directement à l'Etat. (idée de Zu).

- Toute personne a le droit de garder sa vie même lorsqu'elle en a enlevé une. Dans ce cas, elle est passible de travaux de réparation sociale.

10:28 Publié dans Droit | Lien permanent | Commentaires (2)

27/04/2010

NON-ASSISTANCE

Au sujet d'un homme asphyxié dans une prison: "L'article 128 du Code pénal suisse punit ce qu'on entend par non assistance à personne en danger:

Art. 128 Omission de prêter secours

Celui qui n'aura pas prêté secours à une personne qu'il a blessée ou à une personne en danger de mort imminent, alors que l'on pouvait raisonnablement l'exiger de lui, étant donné les circonstances,

celui qui aura empêché un tiers de prêter secours ou l'aura entravé dans l'accomplissement de ce devoir,

sera puni d'une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d'une peine pécuniaire."

Source: http://www.unil.ch/ome/page34297.html

15:03 Publié dans Droit | Lien permanent | Commentaires (1)