04/08/2011

ANALYSE DU CRASH

L'article de Futura-Science sur le crash d'Air-France vaut la peine d'être lu. Où l'on voit que les erreurs ne sont largement pas qu'humaines.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/aeronautique-1/d...]

11:55 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1)

13/07/2011

Petite histoire de bonobo

Cette petite femelle bonobo menaçait dans un zoo les spectateurs avec une longue perche. Une personne essayait de l'en dissuader en lui montrant un biscuit. Le deal était donnant-donnant. Je te donne le biscuit si tu me donnes ta perche. La coquine ayant compris cela, elle remarqua 4 biscuits dans le sac de la spectatrice. Elle se mit en quelques secondes à couper en 4 sa perche, afin de recevoir les 4 biscuits.

(Source: reporté par R. Sheldrake, biologiste anglais, dans son livre "les pouvoirs inexpliqués des animaux", coll. J'ai lu, 2005)

23:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

09/07/2011

EAU DANSANTE

Intéressante et poétique cette eau qui danse dans un bol tibétain.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/en-...]

Rappelons que c'est toujours la plus belle photo que celle des gouttelettes de lait autour d'une assiette qu'avait prise Dr. Harold Edgerton avec sa caméra stroboscopique, toujours à M.I.T. (il avait même pris une photo de Nessie, fameux monstre du Lochness, en son temps! mais "Doc" était si génial, que sa photo n'a pas été controversée. C'était dans les années 70 .... avant photoshop!).

edgerton milk drop.jpg

13:40 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

07/07/2011

CHIMIE GENEVOISE

Une liaison chimique très résistante cède

Il sera désormais plus aisé de défaire la liaison chimique carbone-hydrogène (C-H), la plus fréquente et surtout la plus ardue à casser dans les transformations moléculaires. Ceci grâce aux travaux d'un groupe de recherche de l'Université de Genève (UNIGE). Le laboratoire vient en effet d'élaborer un catalyseur extrêmement sélectif, qui permet une coupe propre entre les éléments carbone et hydrogène. Ce développement est capital pour le domaine de la synthèse organique. Les éditeurs de la revue Angewandte Chemie International Edition ne s'y sont pas trompés, qualifiant cette découverte de «very important paper».

Sous la direction d'E. Peter Kündig, professeur au Département de chimie organique de l'UNIGE, les chercheurs ont opéré cette transformation avec d'excellentes sélectivités, le catalyseur rendant possible la coupe propre et sélective de la liaison C-H. Ce dernier moyen a notamment fait ses preuves dans une synthèse d'indolines, une famille de molécules présentes dans de nombreux agents pharmaceutiques et substances naturelles.

Pour les experts, cette percée, qui constitue une première mondiale, révolutionne littéralement la synthèse asymétrique, celle qui conduit aux substances bioactives. Elle permettra de façonner de manière ultra-sélective de nouvelles molécules complexes à partir de précurseurs bénins sur le plan environnemental.

Lier et délier, afin de recréer

Tout l'art de la chimie de synthèse organique consiste à transformer des molécules simples en des entités plus complexes présentant des propriétés exemplaires. Lorsque les chimistes butent sur une liaison C-H, ils recourent, en vue de la modifier, à des méthodes subtiles et fort coûteuses. Parfois ils sont aussi contraints de renoncer et de chercher une nouvelle manière de procéder. La liaison C-H, omniprésente dans les molécules organiques, est parmi les plus fortes et les moins réactives que l'on puisse trouver. A moins qu'un groupe activant lui soit adjacent, elle refuse obstinément de réagir.

Ce n'est que récemment que certains chimistes se sont attelés au problème, en engageant des liaisons C-H non activées dans des réactions catalysées par des métaux. Gageons que ces aléas appartiennent au passé et que les liaisons C-H seront désormais manipulables au gré de l'imagination des chercheurs.

Source: UNIGE - Université de Genève (merci à Vincent pour sa veille technologique!)

09:51 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1)

24/06/2011

COULEUR POURPRE

Qui est attiré par le rouge violet trouvera un bel article sur le sujet ici: http://www.dotapea.com/pourpre.htm mais qui est attiré par les films, par ailleurs, Couleur pourpre, trouvera son bonheur ici: http://www.youtube.com/watch?v=SUC8eLieTI8

17:24 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

21/06/2011

SYSTEME D'INFORMATION DU TERRITOIRE GENEVOIS

Le vendredi 24 juin 2011 au Centre Médical Universitaire (CMU, 1, rue Michel Servet):

La journée du SITG vous permettra d'échanger sur le domaine de la gestion du territoire et d'outils géomatiques qui évoluent rapidement. Le thème de cette année sera développé autour de la santé et du domaine social. La journée  sera animée par des conférences, des ateliers et des stands. L'édition 2011 célèbre les 20 années d'existence du SITG !

Cette manifestation est ouverte à tous et entièrement gratuite, à l'exception du repas de midi (cafétéria sur place). Pour des raisons d'organisation  l'inscription est obligatoire.

Voir programme: http://etat.geneve.ch/sitg/journee_sitg_2011-4928.html

18:24 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

09/06/2011

ACCELERATEURS

Compact Muon Solenoid Photo du CERN.jpgLe PhysiScope a le plaisir de vous inviter à une conférence grand public organisée par la Section de physique,

"Accélérateurs - Du LHC à notre quotidien"

par Jean-Pierre KOUTCHOUK
(CERN)

Mardi 14 juin 2011 à 20h00

Grand auditoire de l'Ecole de Physique
24 quai Ernest-Ansermet
---
Entrée libre
Cette conférence sera suivie d'un apéritif


La photo provient du CERN

18:12 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

28/04/2011

LES AILES DU DESIR DE SAVOIR

Pour tout savoir sur les relations entre la matière et l'antimatière, voici le début d'une expérience unique: http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=9052

On peut frimer aussi en science à Genève!

10:45 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2011

ETOILE PULVÉRISÉE

Merci M. Gautier de toujours nous mettre l'eau à la bouche dans votre page Quid. On avait envie d'en savoir plus sur cette étoile engloutie par un trou noir: http://ciel.science-et-vie.com/2011/04/09/un-trou-noir-ge...

16:34 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

27/03/2011

ELLE A 100 ANS...

Pour fêter les 100 ans de la supraconductivité, le Physiscope ouvre ses portes du 8 au 15 avril, à l'Ecole de Physique, 24, Quai Ernest-Ansermet, Genève. Programme www.unige.ch/public

Si vous souhaitez vous inscrire: www.physiscope.ch ou 022 379 35 69.

Principe du Physiscope: c'est d'éveiller la curiosité et l'intérêt des jeunes pour les sciences fondamentales.

Mais..... qu'est-ce que la supraconductivité? C'est la capacité que possèdent certains matériaux, lorsqu'ils sont suffisamment refroidis, à laisser passer le courant électrique sans résistance, évitant toute perte d'énergie. Elle se manifeste aussi par la lévitation magnétique. (Définition de  la section de physique de l'Université de Genève)

20:56 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

11/02/2011

LE VERRE

On sait que les premières perles en verre datent d'environ 3500 ans avant J.-C. Une grande perle a été trouvée dans les tombes royales d'Ur, en Mésopotamie par Sir Leonard Woolley. (Des recettes pour fabriquer du verre ont été découvertes sur des tablettes mésopotamiennes (voir A.I. Oppenheim)). D'autres ont été découvertes en Egypte ainsi que les outils d'une manufacture de verre. Enfin, on sait aussi que le verre était exporté au Moyen-Age. George Bass, archéologue, a trouvé des lingots de verre dans une épave au large de la Turquie.... Bref, cette matière a le don de fasciner. On sait qu'il faut atteindre à peu près 1400 degrés pour le faire fondre. Aujourd'hui, en modélisant le comportement du verre à très basse température, certains scientifiques pensent qu'on peut aussi le faire fondre. Incroyable!

Soruce: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/ref...

17:47 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

08/12/2010

PETIT PRINCE INVENTEUR

On n'imaginait pas Saint-Exupéry en inventeur et non des moindres. Voici un article épatant qui décrit les améliorations qu'il a apportées à l'aviation.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/aeronautique-1/d...]

08:58 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

PETIT PRINCE INVENTEUR

On n'imaginait pas Saint-Exupéry en inventeur et non des moindres. Voici un article épatant qui décrit les améliorations qu'il a apportées à l'aviation.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/aeronautique-1/d...]

08:58 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

23/11/2010

AILES DÉGIVRÉES

Bientôt, plus besoin de dégivrer les ailes d'avion ni votre pare-brise, grâce à un "truc" imitant la nature. Voyez: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/une...]

15:36 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

16/11/2010

LES CANTIQUES DU QUANTIQUE

N'oubliez pas d'assister aux fabuleuses conférences du Colloque Wright (gratuites en plus). Cette année sur le thème de la physique et de la mécanique quantique.  http://www.colloque.ch/spip.php?article30

Et voici le texte d'introduction du colloque 2010 sur la révolution quantique:

Lire la suite

15:42 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

27/10/2010

RECTIFICATION DE DATE SUR: BORIS REVIENT

Yes! le Dr. Cyrulnik va donner une conférence sur son nouveau livre, à la Comédie, le 15 novembre (19h) et non pas le 17 novembre (mea culpa!). En voici l'excellent résumé: « J’ai longtemps cru que la honte était provoquée par un acte inacceptable dont on aurait pu faire un barème, allant de la petite honte à la mort de honte. Je découvre que ce sentiment naît dans la signification que notre contexte culturel et notre histoire intime attribuent à ce fait. Je remarque que la honte n’est pas une émotion pure comme la colère ou la joie, c’est un sentiment mêlé où l’on “s’écrase” parce qu’on se représente soi-même comme un ver de terre méprisable. Et pourtant, dans le même mouvement, on pense qu’il est moral de se laisser écraser pour ne pas écraser les autres et que l’on peut même être fier de cette douloureuse moralité.
Je connais des substances qui provoquent des rages sans objet. Je connais des liqueurs qui apportent l’euphorie des bonheurs sans raisons. Mais je ne connais pas de produit qui induisent la honte parce que ce sentiment naît toujours dans une représentation, dans le secret de mon théâtre intime où je mets en scène ce que je ne peux dire, tant je crains ce que vous allez en dire. »
C’est ce « théâtre intime » de la honte qu’explore ce nouveau livre de Boris Cyrulnik, honte d’être trop gâté par la vie ou trop pauvre, honte de ce qu’on a fait ou de ce qu’on n’a pas eu le courage de faire, honte qui souvent cache un secret. Comment alors métamorphoser « un destin subi en destin dominé », comme disait Malraux ? C’est ce qu’explique ici Boris Cyrulnik, passant de la biologie de la honte à sa psychologie, chez les primates, de la petite enfance à l’adolescence, en matière sexuelle ou familiale, et jusqu’à la honte des survivants de crimes de masse. Avec toujours cette interrogation : comment ne pas s’enfermer en elle comme dans un terrier ? Comment ne pas se murer dans les réactions émotionnelles multiples qu’elle engendre chez chacun de nous ? Et comment retrouver liberté et fierté sans tomber dans le piège de l’absence de honte, qui est aussi indifférence à l’autre et peut conduire au pire ?" (source: la FNAC)

L'auteur
Boris Cyrulnik est neuropsychiatre, directeur d’enseignement à l’université de Toulon. Il est l’auteur de nombreux ouvrages notamment Un merveilleux malheur, Les Vilains Petits Canards, Parler d’amour au bord du gouffre, Autobiographie d’un épouvantail et, tout récemment, Je me souviens."

14:31 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

12/10/2010

TROTINETTE EN LÉVITATION! mais oui

 

CERN

Organisation européenne pour la recherche nucléaire
Globe de la science et de l’innovation
Route de Meyrin, 1211 Genève

Mercredi 20 octobre 2010

Deux démonstrations publiques de 14h à 16 et de  20h30 à 22h


 Tout public - Entrée gratuite - en français

Réservation indispensable : +41 22 767 76 76

Nombre de places limité.

 Une présentation en collaboration avec l’Université de Genève – Physiscope.

 

Peut-on survivre à une décharge de 100000 volts? Le corps humain est-il conducteur? Qu'est-ce la charge électrique? L'air est-il conducteur? Quel est le meilleur conducteur connu? Autant de question que l'on se posera durant cette découverte de la physique et le l'électricité, par une approche originale, ludique et participative. 

Venez glisser en lévitation sur une trottinette supraconductrice !

 

 

  

08:46 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

30/09/2010

LUCIOLES

Qui n'a pas été émerveillé de rencontrer sur un chemin, la nuit, des petites lumières dansantes ou proches du sol : les lucioles appelées faussement "vers luisants". Car ce ne sont pas des vers mais plutôt des insectes du même type que les coccinelles.

Epatante est la recherche de Fritz Albert Poppe (biophysicien) sur le rayonnement cellulaire:au bout de quelques minutes de vol ensemble, les lucioles émettent des vibrations de lumière en cohérence. Ceci leur permet de trouver un partenaire de leur espèce.

Source (à lire) :  http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actualite-le-clig... Plus généralement: www.sungazing-tantra.com/sousrubrique.php?ID_SOUSCAT=233.

12:22 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

28/09/2010

AURORES BORÉALES

L'Agence spatiale canadienne a inauguré il y a quelques jours un site où l'on peut voir les aurores boréales. http://www.asc-csa.gc.ca/fra/astronomie/auroramax/default....

Qui voudrait être dans cette tente?

aurore0015ada9e2sm0.png

 

 

 

 

Source de l'image (une seule photo a été prise du site, toutes les autres sont absolument superbes:  http://www.google.ch/imgres?imgurl=http://img529.imagesha...

08:36 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

23/09/2010

LES TEMPS DE LA VIE

Regard d’un biologiste (Prof. Denis Duboule) sur l’être et le temps (conférence du 21 septembre 2010) (voir aussi: http://archives.tdg.ch/TG/TG/-/article-2010-09-2185/le-bi...)

 

Quelques perles de ce précieux breuvage de connaissance:

 

Le temps n'est pas compressible sauf pour les physiciens!  Pour exemple de temps biologique: on ne pourra pas changer la durée des 9 mois nécessaires pour faire un homme! L'embryon semble savoir où il va*! Il y a le temps, la durée dans laquelle travaillent le l'obstétricien (9 mois), le temps de pérenniser l'espèce, de l'ethnologue (2000 ans) le temps d'une culture, du paléontologue (100 mo d'années), le temps d'une espèce……. 

 

Nous ne comprenons pas le fonctionnement de notre cerveau en utilisant ce même cerveau, mais le cerveau n'est que partiellement représentation de notre ADN, comment cette symphonie est-elle orchestrée, comment en voir les tempi? Le Prof. Piaget, épistémologue éminent a expliqué le processus d'apprentissage d'un enfant et des étapes de la syntaxe. Nous, nous en sommes seulement à la syntaxe de notre ADN (voir Noam Chomsky).

 

L'horloge moléculaire: plus les espèces sont proches plus elles partagent leur séquence d'ADN. Nos horloges rythment le cycle de la femme: 28 jours, le cycle circadien 24 h., celui de la respiration 4/5 seconde, le cardiaque, 1 seconde.* *

Toutes les 25 heures, il y a fabrication de protéines. La protéine A stimule la fabrication d'une protéine B, la protéine B inhibe la fabrication de la protéine A.  "Cela dure juste le temps que cela prend" dit Stephens J. Gould.

 

Référence est faite au Celestial Emporium of Benevolent Knowledge's Taxonomy, la classification de John Wilkins.

 

Le développement des formes de vie:

De -700 mo d'années (métazoaires: organismes pluricellulaires mobiles)

-          500 mo vertébrés (poissons)

-          350 mo tétrapodes (les animaux pouvant marcher à 4 pattes, sortent de la mer)

-          150 mo mammifères

-          50 mo placenta

-          10 mo grands singes (génétiquement similaires à l'homme, mais si c'est un peu vexant!

 

Certaines références sont faites à quelques surhommes: Jean-Sébastien Bach, Lewis Carroll, Alan Mathison Turing et ses hypercalculs, Jean-Baptiste de Lamarck "Je pourrais prouver que ce n'est point la forme du corps, soit de ses parties, qui donne lieu aux habitudes, à la manière de vivre des animaux ; mais que ce sont au contraire les habitudes, la manière de vivre et toutes les circonstances influentes qui ont avec le temps constitué la forme des animaux" ". Puis d'autres, aussi importants: le professeur  François Jules Pictet de la Rive enseignant à l'Université de Genève dans les années 1850, Darwin (1859), l'origine des espèces, de Candolle "la nature est un champ de bataille", Fibonacci ou Léonardo Pisano, sa séquence de nombres. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Suite_de_Fibonacci ), Bernouilli, sa spirale logarithmique (http://www.mathcurve.com/courbes2d/logarithmic/logarithmi... )

 

Tout ceci nous laisse encore et toujours à résoudre la question de la cohérence du temps…..

_____________________________________

 

*Les cellules de l'embryon se divisent très vite, puis la tête, les jambes, etc. entre la 2ème et la 6ème semaine, développement spectaculairement rapide, puis le cerveau. La construction est faite d'étage.  On assiste au temps ahurissant de 30 minutes pour la fabrication d'un étage. 30 étages sont à mettre en place.

 

** "A la base de la chronobiologie se placent les rythmes biologiques et les horloges cellulaires qui les engendrent. L`horloge centrale des mammifères est constituée par une population neuronale appartenant aux noyaux suprachiasmiques (NSC), qui représente des oscillateurs circadiens (CD) couples. Les NSC contrôlent les comportements nycthéméraux (qualificatif pour l'espace de temps de 24 h., un jour et une nuit correspondant à un cycle biologique) de l`organisme, en les synchronisant aux cycles jour-nuit. On a modélisé mathématiquement l`horloge biologique, qui est surtout un mécanisme transcription el, mais les réglages pré- et post-transcriptionnels ont leur rôle important à jouer. Comprenant l`existence de gènes-horloge, cette minimontre moléculaire révèle aussi sa sensibilité aux variations quantiques du potentiel redox (réduction-oxydation) cellulaire. On a réduit l`oscillateur cellulaire a des attracteurs simples ou étranges. Les résultats ont éclairé la façon dont ces bio chronomètres forment des ensembles pace-maker au niveau de divers organes et systèmes, capables de régler le rythme métabolique et de division cellulaire et donc d`empêcher le développement tumoral. Les études cliniques ont indiqué que les perturbations des rythmes CD naturels lumière-obscurité, activité-repos, veille-sommeil, température corporelle, ainsi que d`alimentation, sont autant de stresseurs qui, à la longue, entrainent le déphasage des NSC. Finalement, une désynchronisation interne de l`organisme survient, modifiant les rythmes CD du cortisol et de la mélatonine, deux synchroniseurs endocriniens de référence et immunomodulateurs essentiels. Composants de l'axe photo-neuro-immuno-endocrinien, ceux-ci interviennent aussi dans l`équilibre dynamique ou l`homéostasie nychtémérale des espèces réactives de l`oxygène, de la prolifération et la durée de vie cellulaires". (Dana Baran, Perturbations des horloges biologiques…, 2009).

 

 

15:05 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)