26/03/2013

LÉGÈRETÉ

Avez-vous entendu parler de Dinu Lipatti? Un pianiste brodant de la dentelle fine. Nous avons eu la fierté de recevoir par personne interposée (Mme Lucienne Keller, également professeur au Conservatoire de Genève) ses conseils de musicien frisant le "divin".
En voici un rare enregistrement:
http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=dRt8txTphY8&feature=e...

15/02/2013

TRESORS DE BÂLE

Après avoir vu la magnifique exposition sur Pétra et son explorateur Johann Ludwig Burkhardt, http://www.antikenmuseumbasel.ch/fr/expositions/petra-spl.../, vous pouvez vous glisser dans cet adorable musée des jouets, qui comprend des centaines d'ours, mais aussi, des carrousels enchanteurs, des maisons de poupée où les femmes sont couvertes de dentelle, des scénettes représentant une épicerie, un magasin de modiste, un boucher, une boulangerie, des quantités de personages ancients et si rassurants: le ramoneur, le cordonnier, le tailleur, les marionnettes et leur théâtre de Guignol, bref, un délice....

http://www.spielzeug-welten-museum-basel.ch/fr/collection...

13/02/2013

HÉRO THÔNÉSIEN

On parle beaucoup du nombre maudit des Juifs refoulés à la frontière suisse (TdG du 12.2.2013 p. 5). Mais parle-t-on de ceux qui ont réussi à se faufiler en Suisse grâce à des citoyennes et citoyens libre-penseurs qui les ont aidés. Une figure de notre canton est de ceux-là. Le Curé Desclouds* qui se servait de son jardin frontalier pour faire traverser les personnes en danger et les mettre à l'abri "de l'autre côté". On en compte une centaine.

Si d'aventure ce billet est lu par Mme Ruth Fivaz Silberstein, elle pourrait enrichir (si ce n'est déjà fait) sa thèse déjà objective, par des recherches sur celles et ceux qui ont osé le geste salvateur. Le chiffre des refoulés serait encore diminué par celui des rescapés. Car lorsqu'on est désespéré, n'essaye-t-on pas à tout prix de s'enfuir?

*Pour plus d'information sur cet homme, la page historique de la commune de Thônex se lit ici:
http://www.thonex.ch/decouvrir-thonex/cure-desclouds/

PS. Dans la même veine, on apprend dans le courrier du lecteur d'aujourd'hui, TdG p. 13, écrit par Mme Gisèle Torche, que d'excellents fermiers (ses grands-parents) faisaient la même démarche, et laissaient passer des clandestins juifs via Monniaz à Jussy.

VOIR: l'article TDG du 6 mars de Luca di Stefano sur le même sujet.

01/02/2013

ABRAHAM LINCOLN

Le film sur cet incroyable Président est sorti récemment.

Voici le discours qu'il a prononcé après la bataille de Getttysburg, celle qui fut la plus meurtrière de la guerre de Sécession, au cimetière du même nom.

« Il y a quatre-vingt sept ans, nos pères ont donné naissance sur ce continent à une nouvelle nation conçue dans la liberté et vouée à la thèse selon laquelle tous les hommes sont créés égaux.

Nous sommes maintenant engagés dans une grande guerre civile, épreuve qui vérifiera si cette nation, ou toute autre nation, ainsi conçue et vouée au même idéal, peut résister au temps. Nous sommes réunis sur un grand champ de bataille de cette guerre. Nous sommes venus consacrer une part de cette terre qui deviendra le dernier champ de repos de tous ceux qui sont morts pour que vive notre pays. Il est à la fois juste et digne de le faire. Mais, dans un sens plus large, nous ne pouvons dédier, nous ne pouvons consacrer, nous ne pouvons sanctifier ce sol. Les braves, vivants et morts, qui se sont battus ici l'ont consacré bien au-delà de notre faible pouvoir de magnifier ou de minimiser.

Le monde ne sera guère attentif à nos paroles, il ne s'en souviendra pas longtemps, mais il ne pourra jamais oublier ce que les hommes ont fait. C'est à nous les vivants de nous vouer à l'œuvre inachevée que d'autres ont si noblement entreprise. C'est à nous de nous consacrer plus encore à la cause pour laquelle ils ont offert le suprême sacrifice ; c'est à nous de faire en sorte que ces morts ne soient pas morts en vain ; à nous de vouloir qu'avec l'aide de Dieu notre pays renaisse dans la liberté ; à nous de décider que le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple*, ne disparaîtra jamais de la surface de la terre »


*Phrase apparaissant dans l'article 2 de la Constitution française

12:14 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1)

31/01/2013

SONNEZ LA DIANE!

Qui devrait sonner la diane pour ce médicament (contraceptif du même nom)? Il semblerait que l'OMS* devrait jouer son rôle de surveillance et donner ses recommandations. N'est-il pas?

L'ironie du nom de cette pilules non-magique réside dans le fait que Diane était la déesse de la.... chasteté.

*le Centre international de recherche sur le cancer, organisme affilié à l’OMS, a conclu en 2005 que le risque de cancer du sein augmente légèrement chez les femmes qui utilisent ou qui ont utilisé récemment des contraceptifs oraux combinés.
Source: www.fqpn.qc.ca/contenu/contraception/methodes/hormonales/oraux.php

26/01/2013

PHONO-ARCHÉOLOGIE (2)

A l'Institut Oriental de Leiden, de nombreux cylindres (ancêtres du disque) ont été retrouvés. Ils datent du début du XXème siècle et ce sont des trésors: en effet, des sons et des langues disparues ont été enregistrés en Arabie saoudite sur ces objets. Ces enregistrements ont été écoutés par des spécialistes de la langue socotrienne, par exemple. Ces dialectes étaient parlés par les pèlerins qui venaient faire le voyage du Hajj, essentiel pour les Musulmans.

Source: http://www.csmonitor.com/1985/1218/dphon.html

18:24 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

23/01/2013

Natura abhorret a vacuo (1)

La nature a horreur du vide, dit-on, on peut dire aussi, l'Histoire a horreur du vide. C'est peut-être pour cela qu'après l'effondrement de l'empire romain se cristallise le mythe du roi Arthur. Peut-être aussi, parce que l'Homme a besoin de Héros. Ainsi la Bible regorge de Héros, et plus tôt dans la chronologie, les Sumériens inventent Gilgamesh, le roi qui recherchait la vie éternelle et qui vénérait l'amitié. Vaste programme!

A Genève, y-a-t-il eu des héros? Les noms de ceux qui constituent la Pléiade de la Croix-Rouge peuvent nous venir en tête: Henry Dunant, Gustave Moynier, Dr Louis Appia, Dr Théodore Maunoir, Général Guillaume-Henri Dufour.

Aujourd'hui, il en existe aussi dans ce domaine. ils s'appellent par exemple, Prof. Denis Duboule, Sergio Vieira de Mello, tragiquement décédé, Prof. André Kaelin, et tous "les petits les sans-gloire", dont on parle peu mais qui se dévouent sans compter: les aides-soignants.

09:25 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

15/12/2012

IMAGINATIONS

Parfois l'étranger ouvre des yeux si grands
que la ville lui apporte un plein d'étonnement.
Seul semble-il voir le bonheur de ce lieu.
Ainsi mêle-t-il Stanbul et Teshub, le dieu
des Hurrites aux abords du Lac Van,
Ou l'Allobroge, qui d'ailleurs venant,
Rejoint l'énigme de la Reine Nefertiti*
Merci Haykel et Demir, nos photographes amis.




*Nefer-titi = la belle qui marche ou, la parfaite est venue. Certains historiens pensent qu'elle était Hurrite.
Peut-être venait-elle de Washukanni, capitale du royaume de Mitanni où vivait ce peuple.
Allobroge = venu d'ailleurs.


09/11/2012

COMMENT JETER UN FROID

Dans les années cinquante, un porte-conteneurs anglais, transportant des bouteilles de vin en provenance du Portugal, vient débarquer sa cargaison dans un port écossais. Un marin s'introduit dans la chambre froide pour vérifier que tout a été bien livré. Ignorant sa présence, un autre marin referme la porte de l'extérieur. Le prisonnier frappe de toutes ses forces contre les cloisons mais personne ne l'entend et le navire repart vers le Portugal.

L'homme découvre suffisament de nourriture mais il sait qu'il ne pourra survivre suffisament longtemps dans ce lieu frigorifique. Il trouve pourtant l'énergie de saisir un morceau de métal et de graver sur les parois, heure après heure, jour après jour, le récit de son calvaire. Avec une précision scientifique, il raconte son agonie. Comment le froid l'engourdit, gelant son nez, ses doigts et ses orteils. Il décrit comment la morsure de l'air se fait brûlure intolérable.

Lorsque le bateau jette l'ancre à Lisbonne, la capitaine qui ouvre le conteneur découvre le marin mort. On lit son histoire gravée sur les murs. Le plus stupéfiant n'est pas là. Le capitaine relève la température à l'intérieur du conteneur. Le thermomètre indique 19°C. Puisque le lieu ne contenait plus de marchandises, le système de réfrigération n'avait pas été activé durant le trajet du retour.

L'homme est mort uniquement parce qu'il "croyait" avoir froid. Il avait été victime de sa seule imagination.



Bernard Werber, "l'encyclopédie du savoir relatif et absolu".

17/10/2012

OYEZ BONNES ET BONS CALVINISTES

Gavin est un prénom courant en Écosse signifiant faucon blanc ou petit faucon, qui serait issu du nom du chevalier Gauvain.

"Gauvain est souvent considéré comme le meilleur des chevaliers de la Table Ronde car il est fort et mesuré. C'est le chevalier modèle : il fait preuve d'une courtoisie exemplaire pour tous les autres chevaliers de son temps. Gauvain porte fréquemment l'épée du roi Arthur : Excalibur. Gauvain a la particularité de voir sa force croître avec le soleil, celle-ci étant à son paroxysme aux heures de midi, avant de diminuer jusqu'à la tombée de la nuit." (Wikipedia)

Mais vous souvenez-vous que Jean Calvin s’appelait en réalité Jehan Cauvin ? (le chauve).
De la Picardie d’où venait le célèbre théologien à la Bretagne, puis à la Grande-Bretagne, il n’y a pas vingt mille lieues, il y en a approximativement 156 !

On peut imaginer que le prénom ou le nom ait traversé la Manche. Le G aurait-il été transformé en K, comme il arrive dans les meilleures familles indo-européennes ?

Le flamboyant orateur aurait-il voulu imiter son homonyme ? Tous les deux semblent tenir et appartenir à une communauté mystique. Mais aussi, n’étaient-ils pas liés par la quête du Graal ?

Lire la suite

05/10/2012

NOIRE FINANCE OU CONSTITUTION?

Le week-end va être occupé: peut-être arrivera-t-on à visionner la deuxième partie du film cité en titre et à analyser le nouveau texte de la Constitution pour la future votation proche.....! Sans comparaison aucune. Ni l'un ni l'autre ne sont particulièrement agressif cependant, dirait Dom. (Merci Dom!)

http://playtv.fr/video/187755/noire-finance/02-10-2012/

autre lien si problème: http://www.eteignezvotreordinateur.com/le-bal-des-vautour...

Et pour la Constitution: excellent duel Haller-Genecand dans votre journal, ainsi qu'excellent article dans le Temps pour comparer une analyse avec la vôtre! (éditions 5/10/2012)

04/10/2012

QUELS FRONTALIERS?

Depuis plus de 400 ans, les Savoyards traversent la frontière. On sait qu'ils fournissaient les Genevois de bons légumes de la Savoie. Il y avait une débridée à Chêne qui s'appelait ... Auberge du cheval blanc. Les maraîchers s'y arrêtaient pour faire reposer leurs chevaux. Elle est tristement devenue une banque.

Genève a très bien su se protéger, lorsque les choses allaient trop loin, elle s'en rappelle si bien qu'elle fête l'Escalade, chaque année (peut-être un peu ringue aujourd'hui!)

Bref, on chantonnera sur un air connu: On (Les Genevois) a tous quelque chose de la Savoie!

01/10/2012

EN 2005 DÉJÀ....

Déjà de l'histoire, le texte de la Déclaration de Damas a été signé en octobre 2005 par le Rassemblement National Démocratique en Syrie, l’Alliance Démocratique Kurde en Syrie, les Comités d’Animation de la Société Civile, le Front Démocratique Kurde en Syrie et le Parti du Futur. Il fait écho à la Déclaration universelle des droits de l'homme. Que sont devenus les hommes qui l'ont signée?

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article3547

Et qui sera le leader assez courageux pour prendre le risque de mettre en déroute les assassins de 30'000 personnes? On avait dit, plus jamais de Srebenica. L'histoire se répète douloureusement.

18/07/2012

LA VOIE DÉCUMANE

Qui sait qu'il emprunte la voie décumane (du levant au couchant) lorsqu'il arpente la rue de l'Hôtel-de-Ville, la Grand-Rue et celle de la Cité ? (Alfred Dufour, Genève, des origines à la formation de la cité épiscopale). Et qui connait le mot décumane, qui qualifiait une porte de Rome dans le quartier de laquelle se trouvait logés les centurions de la dixième cohorte?

08:47 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2012

AU COMMENCEMENT...

.....était une professeure extraordinaire qui enseignait en "5ème(?) moderne du collège de la Roseraie, à Genève" l'Histoire. Elle avait emmené sa classe au Musée d'Art et d'Histoire et certaines ses élèves médusées restaient le nez collé aux vitrines présentant des tablettes mésopotamiennes et aux "clous" d'argile bardés d'écriture cunéiforme que l'on enfonçait dans les fondations de certains bâtiments des villes situées aujourd'hui sur le territoire iraqien.

La Mésopotamie (=meso, milieu, potamos, fleuve, en grec) était le pays d'entre les deux fleuves : Le Tigre et l'Euphrate. L'écriture cunéiforme fut ainsi nommée, car on écrivait alors (bien des siècles avant J.-C.) avec un stylet sur de l'argile fraîche et les signes, de par la forme de cette "plume", présentaient la caractéristique d'un coin (=cuneus en latin). Ainsi de fil en.....cuneus est né le blog de NIN.À.MAH, une des nombreuses déesses du panthéon mésopotamien, qui se targuait d'avoir créé des hommes en argile (cela vous rappelle-t-il quelque chose?).

Merci à Mademoiselle Séchaud qui, par ses cours faramineux, a ouvert la porte d'une culture étrangère (qu'on dit le berceau de notre civilisation) à une gamine de 14 ans.

Source de la photographie: Tablette retrouvée à Ebla ou Tell Mardikh - http://www.google.ch/imgres?q=cun%C3%A9iforme+tablette+Eb...

15:16 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (2)

08/03/2012

BOUCHON LYONNAIS

Mais d'où vient l'appellation "bouchon" pour un petit restaurant de la région de Lyon. Gilbert nous dit qu'autrefois les cavaliers s'arrêtaient pour boire un verre dans ces établissements et faisaient non seulement sauter le bouchon de leur bouteille mais aussi bouchonner leur cheval qui les attendait à l'extérieur et dont la longe était attachée à une boucle (comme celles qu'on peut apercevoir par exemple sur le mur de notre arsenal).

 

10:59 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

28/02/2012

HISTOIRE ANCIENNE

Géniales ces anciennes photos du quartier sur les bornes électriques. Par exemple, au bas de la rue de la Servette, ou aux Glacis-de-Rive. En fait la définition les glacis, seraient-ils, en géomorphologie, une surface plane en légère pente? Cela correspondrait assez bien au terrain.

11:26 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

15/02/2012

DES JEANS PROTESTANTS!

Savez-vous que c'est une famille huguenote pourchassée en France et installée en Italie, qui a fondé une fabrique de toile dont on a fait les blue-jeans? C'est la famille André de Nîmes qui a donné son nom à cette étoffe: Denim.

 

Merci Wikipedia!

14:29 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

05/12/2011

LE ROMAN DU SIÈCLE

Manquaient à la liste de base de l'Illustré dans son illustre numéro, Elisabeth Kübler-Ross, Rosetta Poletti, Clara Haskil, Carla del Ponte, Marie-Louise Ruedin (qui sauva 10000 personnes en Turquie) et un homme très très discret: René Prêtre.

20:40 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

23/11/2011

DEUX DISCOURS

Dans son interview de Robert Guédiguian à propos de son film "les neiges du Kilimandjaro", Norbert Kreutz (Le Temps du 23 novembre 2011), rapporte les propos de cet excellent réalisateur qui cite un discours de Jean Jaurès à la jeunesse. Le voici. Et en surfant sur internet vous trouverez aussi celui que Jaurès a prononcé à Toulouse (ci-dessous). C'était en 1892 et 1903, avant le mouvement des indignés et pourtant, on en est si proche.

http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=discours%20...

http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=discours%20...

 

12:31 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)