Environnement - Page 5

  • ILLUMINATIONS

    Pourrait-on imaginer à l'avenir les hydrates de méthane des fonds marins fournir l'énergie nécessaires aux illuminations des villes à Noël?

    "Lors de la Conférence internationale Falling Walls du 9 novembre 2012 à Berlin, le professeur Peter Herzig a attiré l'attention du public sur les ressources cachées des fonds marins. Géologue, M. Herzig est directeur du GEOMAR (Centre Helmholtz pour la recherche océanique à Kiel). Lui qui a souvent relié sciences marines et économie, a voulu faire prendre conscience au public du potentiel mal connu des fonds marins en termes d'exploitation de ressources naturelles. En effet, ces zones géographiques renferment des bactéries dont les substances bioactives pourraient être utiles à l'industrie pharmaceutique, des ressources minérales telles que l'or, et des ressources énergétiques comme les hydrates de méthanes.

    hydrate de méthane.jpg

    Bloc d'hydrate de gaz extrait lors d'une expédition scientifique avec le navire de recherche allemand FS SONNE au large de l'Oregon (USA) - Crédits : Wusel007, Wikimedia commons

    Un hydrate de méthane est un composé d'origine organique naturellement présent dans les fonds marins, ainsi que dans le pergélisol (sol gelé pendant au moins deux années consécutives) des régions polaires. Appelé familièrement "glace qui brûle", ce composé cristallisé est inflammable. A l'échelle moléculaire, un clathrate (ou hydrate) de méthane est constitué d'une fine "cage" de cristal dans laquelle est piégé du gaz issu de la décomposition de matière organique.

    Les fonds marins regorgent de clathrates de méthane à des profondeurs de quelques centaines de mètres. La quantité estimée serait proche de 200 milliards de m3 de gaz, représentant 150 à 700 ans d'exploitation. La quantité d'hydrates de méthane dans le réservoir continental est moins connue. La surface relativement faible (10 millions de km2) occupée par le pergélisol laisse supposer qu'elle est moindre que dans le réservoir océanique.

    Les réserves d'hydrates de méthane sont considérables et de nombreuses compagnies pétrolières s'y intéressent. Mais, la récupération de ce composé est difficile et coûteuse (décompression, utilisation de solvant comme le méthanol, chauffage, ...) et les difficultés technologiques qui en résultent semblent actuellement loin d'être résolues. En outre, des risques géophysiques tels que les glissements de terrain viennent s'ajouter aux difficultés d'exploitation. A titre comparatif, l'exploitation des gaz de schistes est moins complexe et meilleur marché.

    L'exploitation des hydrates de méthane pourrait poser de sérieux problèmes en matière d'effet de serre. Leur combustion émet en effet du CO2, en plus du risque que de grandes quantités de méthane rejoignent l'atmosphère pendant leur exploitation, sachant que le potentiel de réchauffement global du méthane est 22 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone. Cependant, l'exploitation pourrait également être utilisée pour séquestrer le carbone, en emprisonnant le CO2 dans des cristaux pour former ainsi des hydrates de CO2 qui viendraient maintenir la stabilité géologique dans les gisements.

    Les Japonais sont les premiers à avoir lancé un programme de recherche destiné à déterminer les ressources énergétiques des fonds marins du pays. La quantité de cette ressource dans la mer autour du Japon équivaut à 100 années de consommation nationale de gaz naturel. Les industriels doivent tester des méthodes de décompression des hydrates permettant de le récupérer intégralement: un projets du JOGMEC.

    Le projet allemand SUGAR [1], lancé à l'été 2008 par l'Institut Leibniz pour les sciences marines de Kiel (Schleswig-Holstein), sous tutelle des Ministères fédéraux de l'économie et de la technologie (BMWi) et de l'enseignement et la recherche (BMBF) avec l'appui de 30 partenaires économiques et scientifiques et un budget initial de près de 13 millions d'euros, vise à extraire du méthane marin et à stocker à sa place du CO2 capté au sortir de centrales thermiques ou d'autres installations industrielles.

    L'Allemagne n'a pas de zones riches en hydrates de méthane mais elle s'intéresse à développer les technologies d'exploitation de ces ressources. Elle s'associerait à des pays comme l'Inde, Taïwan ou la Corée du Sud pour extraire la ressource de manière optimale et séquestrer une partie du carbone industriel.

    L'exploitation de ces hydrates de méthane est complexe, voire rédhibitoire. Cependant, devant l'intérêt des compagnies pétrolières, basé sur le besoin grandissant des nations en énergie carbonée, il semble que cette ressource pourrait être partiellement exploitée dans les prochaines décennies. La France possède un important matériel de recherche océanique et une expertise importante dans le domaine (IFREMER) qui pourrait être utilisé dans le cadre de projets franco-allemands sur l'exploitation des hydrates de méthane."

    --

    [1] Submarine Gashydrat-Lagerstätten: Erkundung, Abbau und Transport : recherche et transport sous-marin d'hydrates de gaz

    Source: http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71440.htm

  • NOTES DE VOYAGE

    Il y avait à Rockport une baleine que l'on reconnaissait de loin, lorsqu'elle plongeait: on voyait un V découpé dans sa queue. Les jeunes scientifiques qui recueillaient les informations sur les allées et venues des baleines à bosse, l'avaient appelée Churchill.

    Un jour, alors que les touristes appréciaient la vision de plusieurs baleines qui entouraient le bateau, il faut dire que celui-ci était sur leur terrain de chasse, une baleine s'est levée toute droite sur elle-même et a regardé presqu'une minute toutes les personnes sur le pont. Les responsables des mesures ont dit que ce n'était pas la première fois qu'elle agissait ainsi.

    Le plus beau des souvenirs est la couleur de l'eau lorsque les baleines remontent leur nourriture à la surface. Elles forment une bulle du plus beau turquoise!

  • EN TOUTE NAÏVETÉ

    SIG est une entreprise dont le capital de dotation est réparti entre l'Etat de Genève (55 %), la ville de Genève (30 %) et les communes genevoises (15 %). Lorsqu'elle achète des panneaux voltaïques, ne doit-elle pas en référer à ces entités? Peut-elle acheter des panneaux chinois plutôt que des panneaux fabriqués près de chez nous? L'Etat n'est-il pas le garant de l'économie locale ou ne l'encourage-t-elle plus? Pourtant les programmes incitant à la création et la durabilité des PME semblent battre leur plein.


    Référence-source: lettre de lecteur du 24.10.2012 signée Pierre Bulhozer qui souligne la faillite de la société Flexcell, fabrique de panneaux solaires basée à Yverdon. Voir aussi, http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/4291853-la-faillite-de-flexcell-en-suisse-signale-les-difficultes-de-la-branche-photovoltaique.html .

    Autre source: Couleurs locales, 16 octobre 2012 (RTS.CH)
    GE: la plus grande centrale photovoltaïque de Suisse a été inaugurée mardi sur le toit de Palexpo. NB: l'Etat n'est-il pas également l'actionnaire majoritaire de Palexpo SA?

  • Monsieur le Président des Etats-Unis....

    Pour gagner les élections il vous sera conseillé entre autres de

    - vite fermer Guantanamo avant que la statistique des suicides n'atteigne un taux record.
    - vous attaquer au passage d'une loi qui taxera les banques sur leurs opérations. Le bénéfice de cette taxe
    ira aux personnes dont les banques ont repris leur maison, sans leur laisser aucune chance.
    - jeter un coup d'oeil sur le contrôle des armes distribuées à votre peuple et diminuer l'opportunité d'obtenir
    un port d'arme.
    - revoir encore la couverture santé
    - améliorer votre politique sur l'environnement
    - simplifier votre code fiscal.
    - vous désengager encore plus en Afghanistan, pour ne pas perdre votre avenir là-bas
    - régulariser les immigrés

    Mais le plus dur sera sans doute de créer des emplois.

    Respectueusement vôtre....

  • OUT OF AFRICA

    D'excellentes nouvelles d'Afrique: en Namibie, on a trouvé de l'eau dans la nappe aquifère qui permettra enfin d'alimenter cette région à raison de 40% des besoins:

    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/de-vastes-reserves-deau-decouvertes-en-afrique-namibie_40724/#xtor=EPR-17-[QUOTIDIENNE]-20120821-[ACTU-de_vastes_reserves_d_eau_decouvertes_en_afrique__namibie_]

  • SANS HIÉRARCHIE

    Saviez-vous que les singes (babouins) habitant l'île magique d'Ishasha n'ont recours à aucune hiérarchie? Car semble-t-il, ce lieu ressemble à un paradis terrestre, du moins pour eux.... pas de compétition pour la nourriture, autant de place que l'on désire, et d'autres délices.

    Et si nous introduisions alors le principe de l'Eden chez les humains? Plus de guerre, plus d'armes, plus d'enfants mourant de faim, plus de jalousie: le bonheur sans culpabilité.

    (Source: toujours le même livre de Vinciane Despret: Que diraient les animaux, si... on leur posait les bonnes questions, un titre qui rappelle celui d'Italo Calvino, Se in una notta d'inverno un viaggiatore.... la ressemblance s'arrête peut-être là mais on pourrait creuser!)

  • HISTOIRE DE PAON

    C'est le livre le plus humoristique, scientifique, le plus mieux écrit de l'été: "Que diraient les animaux, si.... on leur posait les bonnes questions? par Vinciane Despret, philosophe.
    Elle nous rapporte une découverte de Darwin à propos des paons: il a observé qu'un paon s'est donné une peine monstrueuse à faire la roue devant..... un cochon.
    La question était: les animaux ont-ils le sens du prestige?

  • HISTOIRE DE PAON

    C'est le livre le plus humoristique, scientifique, le plus mieux écrit de l'été: "Que diraient les animaux, si.... on leur posait les bonnes questions? par Vinciane Despret, philosophe.
    Elle nous rapporte une découverte de Darwin à propos des paons: il a observé qu'un paon s'est donné une peine monstrueuse à faire la roue devant..... un cochon.
    La question était: les animaux ont-ils le sens du prestige?

  • ET POUR SE CONSOLER....

    ...du peu de résultats de la Conférence de Rio, on peut lire aujourd'hui l'excellent cahier économique du Temps, intitulé: investissements éthiques.

    Mais pourquoi fait-on fi des acteurs de la société civile qui essayent de donner des réponses concrètes ? Impossible de trouver sur internet le texte déposé auprès de Ban Ki Moon par le Sommet des peuples. Il n'en est cité qu'une phrase: "seul le peuple organisé et mobilisé peut libérer le monde du contrôle des corporations et du capital financier."

    En revanche, on peut trouver plein d'articles sur des tortues fossilisées en plein coït, il y a des millions d'années. Il y a de quoi se fâcher grave.

  • SOS PLANETE BLEUE

    Le Congrès brésilien vient de voter un effroyable article du code forestier qui donne carte blanche aux exploitants forestiers et agricoles pour raser d'immenses étendues de forêt vierge en Amazonie. Désormais, seule la présidente Dilma Rousseff peut enterrer cette loi.

    Dilma accueille le plus grand sommet mondial sur l'environnement, et des experts affirment qu'elle ne peut décemment pas être la cheffe d'Etat qui aura signé l'arrêt de mort de la forêt vierge. Elle est déjà confrontée à une pression grandissante des Brésiliens, qui sont 79% à rejeter la loi. Une énorme mobilisation mondiale peut convaincre Dilma d'abandonner cette loi, et non la forêt tropicale.

    Dilma pourrait se décider à tout moment. Persuadons-la d'opposer son veto dès aujourd'hui. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition urgente visant à stopper le massacre à la tronçonneuse en Amazonie -- et envoyez-la à vos contacts:

    http://www.avaaz.org/fr/sauvez_rio_sauvez_la_planate/?tta

    Déjà plus de 310000 signatures.....

    LA SOCIETE CIVILE PEUT SAUVER LA PLANETE

  • UN VENT DE NOUVEAUTÉ

    Une nouvelle façon de produire de l'énergie sans danger ni pollution, pour des contrées peu habitées....

    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/en-video-une-nouvelle-eolienne-volante_38446/#xtor=EPR-17-[QUOTIDIENNE]-20120502-[ACTU-en_video_:_une_nouvelle_eolienne_volante__]

    Remarquable....

  • LA PLUS BELLE

    Aigue-marine porte-bonheur,
    Sois belle et clame-leur:
    Ne cessez de protéger
    Le gage de votre liberté.

    La nouvelle version de Blue Marble proposée par le satellite Suomi NPP. © Nasa/Noaa/GSFC/Suomi NPP/Viirs/Norman KuringSource: NASA, Satellite Suomi NPP; photo reproduite par Futura-Science 29/1/2012

  • FABRIQUE DE PETROLE BLEU

    ou comment fabriquer du pétrole à partir du Co2:

    http://videos.tf1.fr/jt-20h/transformer-du-co2-en-petrole-c-est-pour-bientot-6250489.html

     

    Merci Thierry!

  • RAPPORT SUR LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE

    Ce rapport sur la politique environnementale internationale de la Suisse mérite d'être connu de tous! Le voici ci-dessous:

    http://www.bafu.admin.ch/publikationen/publikation/01636/index.html?lang=fr

  • NEZ BLANC

    Cet article intéressant sur le syndrome du nez blanc chez les chauves-souris oublie une chose essentielle: le rôle de ces petits chiroptères dans la pollinisation.

    http://www.20minutes.fr/ledirect/862046/pres-six-millions-chauves-souris-mortes-syndrome-nez-blanc-etats-unis

    Voici une légende charmante sur les chauves-souris:  "Au temps jadis, une souris vint à demander l'hospitalité à une hirondelle qui avait bâti son nid dans une vieille cheminée et couvait ses œufs ; celle-ci, que son mari avait abandonnée, y consentit, mais à la condition que, durant trois jours, la souris couverait à sa place. La souris accomplit sa tâche, puis elle partit. Voilà les petits éclos, mais ils étaient couverts de poils au lieu des plumes, et ils avaient une tête et un corps de souris, avec des oreilles et des ailes crochues comme le diable. L'hirondelle en mourut de chagrin ; après ses funérailles, la reine des hirondelles fit enfermer les orphelins dans le cloître de la cathédrale de Tréguier et leur défendit, sous peine de mort, de ne jamais sortir à la lumière du soleil. Voilà pourquoi on ne voit jamais de chauve-souris pendant le jour."*

    * Légende recueillie par G Le Calvez, instituteur à Caulnes à la fin du XIXe siècle, citée par "Le Télégramme de Brest et de l'Ouest" n°20288, 22 septembre 2010

    Merci Wikipedia!

    Source image: http://www.google.ch/imgres?q=chauve-souris+pollinisation&um=1&hl=fr&sa=N&rlz=1C2GGGE_frCH461CH461&biw=1270&bih=664&tbm=isch&tbnid=mTwUNvOufsABZM:&imgrefurl=http://www.daniele-boone.com/2011/03/12/pollen-un-film-signe-disney-nature/&docid=naEfW3iXz8w0oM&imgurl=http://www.daniele-boone.com/wp-content/uploads/2011/03/pollen.jpg&w=500&h=342&ei=xOsXT_-jJYj14QSd0PmODQ&zoom=1&iact=hc&vpx=692&vpy=40&dur=4871&hovh=186&hovw=272&tx=143&ty=101&sig=101693923023667607819&page=7&tbnh=143&tbnw=191&start=130&ndsp=22&ved=1t:429,r:19,s:130

     

  • CHASSE AU CO2 AVEC LES ALGUES

    Un intéressant reportage et pas des moindres, sur la capacité d'algues spécifiques qui contribueraient à la diminution du CO2.

    http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=fabrication%20algues%20%20co2&source=video&cd=2&ved=0CEIQtwIwAQ&url=http%3A%2F%2Fleweb2zero.tv%2Fvideo%2Fhajduk12_354d4b8fff94efd&ei=pybeTqOTIoSj4gSrkazSBg&usg=AFQjCNHu8iWkOJigdMbHyAS6TUIFG5HFmw

    Merci Thierry de l'avoir signalé.

  • A L'HEURE DE DURBAN

    Il semble que tous les jours apportent des solutions à la pollution que nous engendrons, exemple: des batteries qui dureraient plus longtemps:  http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/informatique/d/des-batteries-aux-nanoparticules-suseraient-dix-fois-moins-vite_34903/#xtor=EPR-17-[QUOTIDIENNE]-20111201-[ACTU-des_batteries_aux_nanoparticules_s_useraient_dix_fois_moins_vite]

    ....mais le Matin-Dimanche d'aujourd'hui nous aiguille sur 2 rapports qui dévoilent que bien des industries ne souhaitent pas de progrès. Il s'agit de "Who is holding us up?" de Greenpeace http://www.greenpeace.org/international/Global/international/publications/climate/2011/391%20-%20WhosHoldingUsBack.pdf et Banckrolling Climate change (http://www.banktrack.org/show/pages/english, malheureusement le site français n'est pas à jour).

    Merci au journaliste Jean-Claude Péclet

  • DURBAN + ELEPHANTS ET ABEILLES

    La 17ème Conférence des Nations unies sur le changement climatique, a lieu dès aujourd'hui. Les discussions porteront entre autres sur la migration de la population des campagnes dans les villes et la question brûlante de l'eau. (Source: Futura-science)

    Et dans un registre un peu moins ardu mais toujours environnemental voici une manière intéressante d'éloigner les éléphants des cultures.

    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/zoologie/d/au-kenya-les-abeilles-gardent-les-elephants_34818/

  • CABREL

    Il a gagné la deuxième manche* avec sa chanson sur la corrida vue par le taureau! (http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Les-derniers-taureaux-tues-dans-les-arenes-26853309). Les paroles en sont très émouvantes et la musique dramatique: http://www.youtube.com/watch?v=m1ET6SEtwbc

     

    *la première interdiction de corridas touchait les Iles Canaries

  • EAU PURIFIÉE

    Si vous avez eu le loisir de lire l'article du quotidien Le Matin d'aujourd'hui, sur Walther Thut qui a inventé un système par électolyse pour purifier l'eau de ses bactéries, du tartre et autres polluants, peut-être seriez-vous intéressés d'en connaître plus:  http://www.aqua-planet.fr/MEDIA/Aqua4D_Article_Biofilm_FR.pdf. Impressionant.

    N'y aurait-il pas un système pareil pour nettoyer les dents? Cela éviterait des heures douloureuses chez l'hygiéniste. On peut rêver....