PIERRE

Depuis longtemps, nous guettons les courageux qui auront à coeur de présenter le bilan positif (le négatif est amplement décrit) de M. Maudet depuis qu'il est à la barre. Car s'il y a des moins, il y a certainement des plus. Où est ce bilan politique, cher(e)s journalistes? Il semble que la criminalité ait baissé depuis 5 ans, cela ne se fait pas tout seul. A vos plumes objectives donc!

Commentaires

  • Oui, c'est une bonne idée que de communiquer un bilan politique qui résume les actions du Conseiller d'Etat. Mais je ne suis pas certain qu'il soit équilibré. Demandez aux gardiens de prison, aux policiers et aux taxis ce qu'ils pensent des lois promues par Pierre Maudet et vous aurez déjà un bel échantillon de passage en force, sans véritable consultation et dont les effets doivent encore être mesurés.
    J'en parle depuis longtemps sur mon blog. La Lex Uber a plongé la plupart des chauffeurs dans une précarité telle qu'ils doivent recourir à l'assistance publique et toutes les entreprises de taxi sont en situation de dépôt de bilan.
    La loi sur la police est passée à 46 voix près alors que la côte de M. Maudet était au plus haut.
    Alors oui, ce serait vraiment bien de faire une enquête approfondie qui permette de se faire une idée objective du véritable bilan.

  • Voici le lien sur mon dernier billet : http://heytaxi.blog.tdg.ch/archive/2018/01/17/nouvelle-loi-sur-les-taxis-289038.html#more

  • A titre personnel, et bien que je sois victime des travers de Pierre Maudet, je dois reconnaitre que j'ai rarement rencontré un homme politique d'une telle envergure et j'en ai croisé pas mal.
    Je considère donc cette affaire comme du gâchis mais je reste confiant sur sa capacité de rebondir.
    Cette mésaventure aura eu le mérite de lui apprendre vite et bien et une fois l'orage passé il reprendra une place prépondérante au gouvernement.
    Genève a besoin de cette carrure et j'admire sa combativité. Je me réjouis des jugements qui feront table nette pour se consacrer aux affaires plutôt qu'aux jeux de pouvoirs et autres cancans dont on se délecte tant.

  • Je voudrais bien publier le commentaire de Chuck mais il est difficile à comprendre: il semble faire référence à Chirac? Eclairez ma lanterne Mr. Jones! amicalement.

  • PJ confronté a sa peur de la liberté, un classique syndrome de Stockholm.

Les commentaires sont fermés.