09/01/2019

BONNE ANNEE AVEC BEAUCOUP D'HUMOUR

Il n'y a pas d'économie à se coucher de bonne heure pour épargner la chandelle, s'il en résulte deux jumeaux" (proverbe chinois).

10:56 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

05/01/2019

LE FRIC ET LA GUIGNAUCHE

Dans ce nouveau spectacle, les Vincent se surpassent. Ils redeviennent fins et même émouvants (dans le sketch du paysan et de sa corde). Mais il demeure un ou deux hic(s): impossible de sortir des stéréotypes que tous les humoristes ont usés (jusqu'à la corde, celle-ci peu émouvante): ils mettent en scène des hommes déguisés en femme, la guignauche, par définition sotte et prétentieuse, laide à souhait et dont tous les gestes s'avèrent outranciers. Cette caricature ne fait rire personne. Pourquoi tomber dans cette ringardise?
Mme Porchet aussi ne se lasse pas de prendre une voix de sorcière, de se maquiller comme un clown, de marcher sur des talons que peu de femmes modernes portent encore.....Fait-elle rire?
Le deuxième hic, dans le spectacle "le fric", porte sur les mots vulgaires utilisés pour définir les "artistes qui seraient tous homosexuels".
Il est grand temps que nos Vincent changent de ton. Ils sont brillants, imaginatifs et sensibles. Qu'ils le soient pour tous et qu'ils ne se "trumpent" pas.