"L'on n'abandonne l'Exercice et son titre de Chevalier que par la mort" *

Ainsi la Noblesse a failli à son devoir. Le Chevalier Hodgers n'aurait-il pas pu suggérer, ainsi que ses commissions du Patrimone genevois, quelqu'arrangement aux plans des futurs bâtiments à construire? La construction de Lucien (de) Montfort pourrait servir d'entrée magistrale à la cour de ces nouveaux édifices. Le Louvre n'a-t-il pas ouvert sa cour à une magnifique pyramide de verre, construite par un architecte célèbre? Il n'est jamais trop tard pour préserver la beauté d'une oeuvre, particulièrement quand elle sert à refléter l'intelligence du coeur des Genevois. D'autant plus, qu'en gardant un Hôtel de l'époque 1900, non seulement le lien entre les siècles est préservé mais il économise l'argent de tout un chantier de démolition. (Voir l'excellent blog Patri et Archi de la chevalière El-Wakil paru dans ce vénéré journal du 21/11/2017 et l'article de Mme Bézaguet, du 17/10/2017 où l'on voit un portrait des archères et archers sans-peur et sans reproche se rassembler contre l'enlaidissement de Genève). Ne voulez-vous pas revoir votre copie, Mesdames et Messieurs les décideurs de cet assassinat programmé qui ne l'a pas été par tir à l'arc?

*source: https://nea-geneve.ch/index.php?option=com_content&view=article&id=6&Itemid=12

NB: ce blog se réfère à l'article de la TDG de ce jour concernant la démolition de l'Hôtel du Noble Exercice de l'Arc situé à la route de Chêne 43F.

Commentaires

  • Comme tout cela est bien dit.

    On détruit notre patrimoine comme si de rien n'était, comme si on n'avait rien appris des expériences passées.

    On nous prépare une bien triste ville sans âme, sans histoire, sans tradition, une ville qui promeut le béton et la quantité non pas la qualité.

    Triste Genève aveugle et sourde pour qui le profit et la mondialisation passent avant toute chose.

    Un jour tes enfants, du moins ceux qui se souviendront encore de leur histoire, te demanderont de rendre des comptes.

    Il nous faudrait une vague de Gilets Jaunes pour défendre ce superbe bâtiment du rouleau compresseur de la bêtise incarnée.

    De plus, il pourrait servir par exemple de centre culturel, de maison de quartier, ou de bibliothèque.

    Que faire? Seule une démonstration de force pourrait le sauver, mais la majorité des Genevois ne sont même pas au courant de ce qui se passe.

    J'en ai les larmes aux yeux et si j'étais A. Hodgers je ne serais pas fier de moi ... surtout qu'il prétend être "vert" mais bétonne et détruit à tout va!

  • Merci Monsieur de votre commentaire émouvant.
    Voici qu'on peut lire dans la TDG du 7.3.2017 que 2500 multimillionnaires résident à Genève. En Suisse, on en compte 7000. Aucun ne s'est annoncé pour sauver la valeur architecturale du bâtiment de Montfort. Quel gâchis!

Les commentaires sont fermés.