25/02/2017

CE QUE LA PRESSE PEUT FAIRE POUR PERDURER

Deux choses qui auraient pu peut-être sauver l'Hebdo: faire le tour de la pléthore des cafés et restaurants qui sont une source d'abonnements. Car beaucoup de clients vont boire leur café et sont ravis, s'ils sont tous seuls, de pouvoir lire un journal ou un hebdo! Pour les timides, et il y en existe beaucoup, cela leur donne une contenance! Faire aussi le tour des coiffeurs car on est tout content de lire un article de fond intelligent.

Autre chose importante: le suivi. Nous lisons dans le GHI du jeudi 31 mars 2016, que des chercheurs ont développé une semelle qui permet aux ulcères de cicatriser pour éviter les surinfections. Qu'en est-il de cet exellent projet de l'EPFL qui en était à la recherche de partenaires industriels? Autre exemple: dans le Matin Dimanche du 5 juin 2016, nous parcourons un article sur la lumière verte, piste contre la migraine (un sujet qui a inspiré la dernière émission de 36.9), dont une étude publiée dans la revue Brain faisait espérer des centaines de migraineux. Le Dr. Burnstein a-t-il mis au point une ampoule ou des lunettes avec filtre bloquant le spectre lumineux sauf le vert, comme il le souhaitait?

12:22 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Excellent article ! l'idée d'aller au devant des consommateurs dans les bistrots c'est ce qui ce faisait par les journalistes d'antan avant que les fumeurs ne soient contraints à l'exil des lieux publics
Quand on veut démolir le social tous les moyens sont bons ,on en a eut la preuve
Bonne soirée

Écrit par : lovejoie | 25/02/2017

Les commentaires sont fermés.