10/06/2016

LE RÊVE SERAIT.....

.....qu'Hillary Clinton devienne Présidente des Etats-Unis et qu'elle nomme Elizabeth Warren comme Vice-Présidente.
Moins connue en Europe mais représentant l'Etat du Massachusetts depuis 2013 au Sénat des Etats-Unis, Elizabeth Warren, (1949) a été professeur de droit depuis près de 20 ans à l'University de Harvard où elle a enseigné les procédures collectives et le droit des contrats.

Elle a obtenu la présidence du conseil de surveillance du TARP* (2008-2009). Depuis 2007, elle défend la création d'une agence de protection des consommateurs aux États-Unis, le Consumer Finance Protection Agency et en 2010 elle a été nommée conseillère spéciale par le président des États-Unis Barack Obama pour superviser la création de cette agence dont elle peut nommer le directeur.

En avril 2010, elle est pressentie pour occuper un poste à la Cour suprême des États-Unis. Avec Sheila Bair (présidente du Federal Deposit Insurance Corporation) et Mary Schapiro (présidente du Securities and Exchange Commission), Time Magazine les surnommait les « nouveaux shériffs de Wall Street ».

Hillary Clinton estimait récemment qu'Elizabeth Warren, véritable progessiste au sein du parti démocrate, était "éminemment qualifiée" pour être sa colistière (cité par American Press).

*Le plan Paulson, ou TARP est l'une des mesures mises en place par les États-Unis à partir de septembre 2008 pour faire face à la crise financière de 2008

Source relative à E. Warren: Wikipedia

10:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Et en quoi, et pour qui, cela serait il un rêve ?

Ma question n'a rien d'une provocation gratuite, pensez vous réellement que Hillary au pouvoir serait un rêve pour:

- La classe moyenne américaine ?
- Les européens ? (la "zone 2")
- Le reste du monde ?

Pour rappel il y a déjà un président démocrate au pouvoir, lui aussi a fait rêver pas mal de naïfs européens lors de son élection. Et depuis deux mandats il a fait quoi et fait rêver qui ?

Écrit par : Eastwood | 11/06/2016

Bien sûr qu’après tant d’années de diplomatie Mme Clinton a parfois gaffé, mais elle est arrivée après Bush et les quelques victoires à son actif, citées ci-dessous, n’auraient pas pu être comptées sous le mandat de ce président.
En 2011 lorsque 24 soldats pakistanais sont tombés sous les missiles américains, elle a présenté ses excuses et par là-même le gouvernement d’Islamabad a levé le blocus des convois pour les troupes de l’Otan en Afghanistan.
La secrétaire d’Etat a contribué à l'ouverture de la Birmanie et au « retour américain dans la zone Pacifique, aidé à la formation d'une coalition contre Kadhafi et assuré le consensus pour un embargo en réponse aux ambitions nucléaires iraniennes». (L’Express)
Elle a toujours pris position sur d’importantes questions sociétales telles que le droit des femmes et des minorités et le développement durable.
Sous Nixon, elle était contre la guerre du Vietnam. A cette époque, on la qualifiait de gauchiste, un terme considéré comme très méprisant par certains Américains !
Elle a réussi à obtenir le départ pour les Etats-Unis du dissident chinois Chen Guangcheng, sans que le gouvernement chinois perde la face.
A l’interne, Obamacare a été préparé, il y a longtemps et bien avant le mandat Obama, par ses soins. Sous le mandat Clinton, elle faisait partie du groupe de conseillers de la Maison-Blanche chargés de réfléchir aux réformes du système de santé. Aujourd’hui tous les Américains bénéficient d’une couverture d’assurance maladie.
Dans ce pays à deux partis, il est difficile de jouer sur les nuances. Mme Clinton ne s’oppose pas à la peine de mort mais elle insiste pour que celle-ci ne soit utilisée qu’en cas de nécessité absolue. Elle est consciente aussi des inégalités produites par le racisme dans le système judiciaire.
Enfin, elle progresse aussi sur ses propres idées. Elle était contre le mariage des homosexuels. Aujourd’hui, elle a changé d’avis.
Et si vous avez la nationalité américaine, vous pourrez voter pour elle : le meilleur choix.

Écrit par : NIN.A.MAH | 11/06/2016

Quelques extraits de l'Internaute.com concernant le futur programme de Mme Clinton:
"Pour relancer l'économie américaine durement touchée par la crise des subprimes, la sénatrice de New York propose de confier au gouvernement un rôle plus important au niveau économique afin de lutter contre les excès du marché. Sa cible : la classe moyenne, qu'elle considère comme la première victime des 8 années d'administration Bush et de la crise. Elle souhaite ainsi limiter les réductions d'impôt des foyers les plus aisés (dont le revenu annuel est supérieur à 250 000 dollars) pour en faire bénéficier les plus défavorisés. Son plan comprend également des aides d'urgence en termes de logement.
Pour sa politique intérieure
"Je crois qu'en Amérique, chaque homme, femme et enfant devrait avoir accès à une couverture santé abordable et de qualité", soutient Hillary Clinton depuis le début de la campagne. Aujourd'hui, les Américains attendent beaucoup de la candidate sur ce sujet : elle a annoncé une couverture maladie universelle et obligatoire."

Écrit par : NIN.A.MAH | 11/06/2016

Si vous avez la nationalité américaine, alors vous regarder probablement aussi les TVs américaines. Et il y a un sujet qui revient tous les jours: C'est la 1ere fois de l'histoire des élections présidentielles que la majorité du peuple déteste les deux candidats. Leur seul choix d’électeur sera entre la peste et le cholera. C'est malsain.

Quand au programme économique "progressiste" de Hilary, je dirais seulement que c'est la candidate préférée de l’establishment de Wall street. Ca fait rêver...

Écrit par : Eastwood | 11/06/2016

Mon choix aurait plutôt été à Sanders, hélas. Quant à Mme Clinton, impossible de la comparer à son adversaire actuel. Elle n'est ni sexiste, ni raciste. C'est une femme courageuse et sa détermination, impressionante. Il suffira qu'elle s'entoure de personnes capables pour changer, qui sait, le cours de l'histoire. Peu de monde aujourd'hui regarde vers les bois de l'ouest (cher Eastwood) en espérant une résolution des conflits mondiaux. Cependant, les scientifiques de tous pays voient encore l'Amérique comme un Eldorado.

Écrit par : NIN.A.MAH | 11/06/2016

Incroyable!
Donc une guerre mondiale vous fait rêver!
Car si Clinton est élue il est quasi certain qu'elle déclenchera une agression contre la Russie. Elle représente le parti de la guerre qui est en train de s'activer furieusement dans la perspective de son élection. Sans doute Obama a-t-il résisté aux faucons qui détiennent la réalité du pouvoir en coulisse pour ne pas démentir son prix Nobel.
En outre la vice-présidence, c'est un rôle de potiche. Qui connaît le vice-président actuel?

Écrit par : Charles | 11/06/2016

Nostradamus a en effet parlé d'une troisième guerre mondiale ! Même le Pape François estime que cette guerre a déjà commencé....(sans Madame Clinton au pouvoir cependant).
La vice-présidence est une fonction importante. Considériez-vous Dick Cheney comme une potiche? Aujourd'hui, le vice-président américain Joe Biden est considéré comme l'un des cent hommes les plus influents de la planète mais il est discret.

Écrit par : NIN.A.MAH | 11/06/2016

@NIN.A.MAH peut-être aurez vous aussi remarqué combien les conflits ne sont jamais aussi violents dés que le 21 juin approche
Comme si tout ce qui est masculin perdait ses forces face au monde féminin représenté par la nuit ,la lune qui peu à peu re-vole la vedette aux jours qui vont en diminuant et sensés représenter le monde masculin
Le mois de Juin est significatif et décisif dans de nombreux domaines et surtout ou régne l'agressivité ,il n'y qu'à voir ce qui se passe au niveau football
Quand à Nostradamus on sait que ces quatrains pour certains ont été inventés pour venger la mort de sa femme et de ses enfants tous morts de la peste noir et qui dit noir pensera Catholique
D'ailleurs le Canton de Fribourg a été très longtemps considéré par les Protestants comme le canton le plus noir en ceci par rapport à une seule région ou la photo de Pie 10 était offerte à tous les regards
Quand à la Fin du monde tellement décriée sur tous les toits depuis la fin de la guerre par les Témoins de Jéhova on peut la relativiser comme les Indiens du grand nord Américains affirmant. chaque jour nouveau est un nouveau monde
Concernant Hillry Clinon j'émets quelques doutes car elle en bonne Universitaire elle aura sans doute comme beaucoup d'autres avant elle et après participé aux heures très chaudes qui mènent les Campus du pays dans le mur de la honte
Ceci étant mon avis partagé par d'autres femmes anti féministes et qui pourtant ont té féministe dés la années 50 mais n'ayant rien à voir avec les années 60 ou là déjà celles qui étaient restées dans l'ombre ce sont réveillées ,des femmes très dures avec les plus jeunes ,les cols blancs comme on disait qui ont voulu tout régenter y compris la gente masculine
Et 68 aura aussi été grâce à ce nouveau monde ultra féminin bien décidé à tout révolutionner ce qui aura aussi été comme une forme de stimulation pour sonner le réveil de nombreuses pratiques sexuelles aux moeurs complétement dissolues
Zoophilie et toutes les pratiques sexuelles de la part des détraqués sont remontées en fléche ,le trop plein de féminisme tuait la poule dans l'œuf
Ce qui aura été un dénominateur commun pour de nombreux jeunes habitués à l'entraide et tous de parents divorcés qui tous ayant senti le danger arriver et déjà tenants d'un métier en mains se sont lancés et sans se connaitre auparavant dans une autre formation ,celle d'infirmiers en psychiatrie
Alors quand on sait la force des clubs féminins Américains y'a de quoi rester très dubitatif quand à une nouvelle Présidente comme Hillary Clinton
Et quand on est femme soi même on sait mieux que quiconque de quoi on parle n'est-il pas vrai ces Messieurs ? rire
Très bonne journée

Écrit par : lovejoie | 12/06/2016

Pour information:
http://www.globalresearch.ca/clinton-destroy-syria-for-israel/5531673

"(sans Madame Clinton au pouvoir cependant)"
Madame Clinton était au pouvoir en tant que ministre des affaires étrangères sous la première administration Obama.

"Considériez-vous Dick Cheney comme une potiche?"
Non, car la potiche était le président lui-même.

Écrit par : Charles | 18/06/2016

ah! sur ce point nous sommes d'accord. Mais jamais potiche n'a fait autant de mal.

Écrit par : NIN.A.MAH | 18/06/2016

Les commentaires sont fermés.