16/03/2016

A TOUT PROBLÈME UNE SOLUTION

En janvier 2016, Amnesty International a présenté un rapport concernant les enfants qui travaillaient dans des mines de cobalt (environ 40'000 en 2014 au Katanga - dit l'UNICEF, mais combien en République démocratique du Congo?). Ce minerai est utilisé à fabriquer des batteries pour téléphones portables et tablettes.

Or, aux Etats-Unis, un groupe de chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) a découvert, déjà en 2010, qu'on pouvait utiliser des nanotubes de carbone pour stocker de l'énergie. Cette année, de nouveaux résultats publiés dans le journal Energy & Environmental Science par Michael Strano et. al. démontrent que ce processus a largement augmenté son efficacité.

Mais il faudra encore plusieurs années pour commercialiser cette technologie. Qui pourra cautionner un tel projet? Marier la science, le social, la finance, a déjà été fait. Mais il faudra un grand courage à ceux qui devront affronter les grandes entreprises telles qu'Apple, Samsung, Sony, etc. A nos marques!


Sources: http://www.rfi.fr/afrique/20160119-amnesty-denonce-le-tra...
http://news.mit.edu/2016/mit-develops-nontoxic-way-genera...
en français pour la recherche initiale de Strano: http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-des-piles-a-nanotubes-24721.php

Les commentaires sont fermés.