• UN PROGRAMME DIGNE D'ÊTRE LU!

    Vous, les mélomanes férus d'opéra, avez-vous lu en entier le programme du Grand Théâtre préparé avec un soin fabuleux, sur la Flûte Enchantée? Des pages impressionnantes y sont présentées, écrites par Kierkegaard, Starobinski, Wagner, Berlioz, Jean Giono, Paul Dukas et d'excellents critiques également.... un magnifique hommage à Mozart, méritant d'être lu et relu!
    Une note très émouvante: on a entendu Mozart fredonner les airs de Papageno juste avant de mourir.

  • COMPRENDRE LA RELÈVE DU CERVEAU

    Sachant que « chaque cellule de notre corps contient l’ensemble des gènes capables de former un être humain » (voir : http://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_09/d_09_cl/d_09_cl_dev/d_09_cl_dev.html) on pourrait s’imaginer que lorsque le cerveau est dans le coma, les gènes des cellules de notre corps dédié au cerveau pourraient prendre la relève. « Tous nos neurones n’ont pas le même génome » (voir (http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/biologie-tous-nos-neurones-nont-pas-meme-genome-50021/). Se pourrait-il que certaines de nos cellules n’atteignent pas le stade de la différentiation (elles restent en l’état de cellules souches) et si c’est le cas, lorsqu’une partie de notre corps devient malade, ces cellules prendraient-elles alors, comme dans un réservoir, les capacités qui pourraient servir à la récupération de cette partie malade ? Il existe aussi « des phénomènes de dédifférenciation par lesquels des cellules relativement spécialisées peuvent redevenir moins spécialisées ». (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Diff%C3%A9renciation_cellulaire) le font-elles en cas de danger de mort ? On sait que « lorsque la queue du triton* est coupée, les cellules du moignon se dédifférencient, de manière à pouvoir reformer tous les tissus de la queue ». (voir aussi différenciation cellulaire). Aujourd’hui des hydrogels peuvent conserver des cellules souches en état de prédifférenciation (voir https://www.santelog.com/news/recherche-medicale/cellules-souches-l-hydrogel-qui-permet-de-les-endormir-puis-de-les-reveiller_15326_li ).

    *de même pour la salamandre et le lézard. La méduse Turritopsis Nutricula se régénère sans fin, par transdifférenciation.

  • SUR VOTRE AGENDA

    La semaine du cerveau se déroulera du lundi 14 mars au vendredi 18 mars. Voici quelques titres des conférences présentées cette année: Les clés de la mémoire; les maladies de la mémoire; le cerveau qui apprend; Mémoire: du passé au futur; mauvais souvenirs.
    On se remémorera que c'est à Uni Dufour que seront présentées ces précieuses informations!

  • SUR VOTRE AGENDA

    La semaine du cerveau se déroulera du lundi 14 mars au vendredi 18 mars. Voici quelques titres des conférences présentées cette année: Les clés de la mémoire; les maladies de la mémoire; le cerveau qui apprend; Mémoire: du passé au futur; mauvais souvenirs.
    On se remémorera que c'est à Uni Dufour que seront présentées ces précieuses informations!

  • COMMUNICATION ENTRE NEURONES

    Un article intéressant de Michael Brooks "Is quantum physics behind your brain's ability to think? dans le New Scientist est commenté par J.P. Baquiast (sur Agoravox, décembre 2015, voir aussi Automates Intelligents). Ce commentaire est reproduit en quasi-totalité ci-dessous. L'article partage les mêmes recherches que sur l'intelligence des chiens publié récemment. (http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S016028961630023X), voir en particulier la remarque: "nous pourrions spéculer que la capacité de transmission de pensée est plus hautement corrélée à la densité des os .... dans des espèces sociables tels que les geais des pinèdes que parmi des moins sociables, par exemple, le cassenoix d'Amérique pour lequel la transmission de pensée ne lui serait que d'un moindre bénéfice".

    Lire la suite

  • OPTION TUNNEL

    Idée de Patrick: et si on construisait le deuxième "tube" et qu'on y fasse le ferroutage? N'a-t-on pas le Simplon comme modèle. Il fonctionne très bien.