28/10/2014

SURÉLÉVATION

Oui peut-être devrait-on surélever des bâtiments à Genève mais seulement ceux à qui cela n'ôterait aucun caractère!
MAIS
On pourrait d'abord songer à transformer en appartements les surfaces des bureaux vides qui représentaient au 27 avril dernier 204'000 m2 (Le Matin Dimanche du 27 avril 2014, p. 35).

Les commentaires sont fermés.