08/10/2014

EN DÉTRESSE

Pardon si vous l'avez déjà vu mais le spectacle d'un dauphin cherchant l'aide d'un humain a quelque chose de bouleversant et peut changer la vue des hommes sur le monde animal. Cela vaut bien une deuxième vision!

http://www.futura-sciences.com/videos/d/dauphin-demande-a...

10:19 Publié dans Nature, santé | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Oui. Le spectacle d'un dauphin cherchant l'aide d'un humain a quelque chose de bouleversant. "Mais les hommes où ont-ils passé? On fiche tout en l'air dans la nature et les hommes qui ne répondent pas... Où sont-ils les hommes, la vie se meurt, les hommes... m'*entendez-vous"' Rien, rien: plus de réponse... où sont-ils ceux qui furent nos amis les hommes les hommes nos amis où sont-ils? Pourquoi nous ont-ils abandonnés, que leur avons-nous fait"?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/10/2014

Chère Madame,
Il y a tous ceux qui sont trop occupés à soigner les autres pour faire la une des journaux ou pour en parler, tous ceux qui font de la recherche en laboratoire, pour essayer d'arracher des enfants à la mort, tous ceux qui sont sur la brèche pour financer ces recherches, ceux qui s'évertuent à améliorer la qualité de l'air, des eaux urbaines..... Bien des efforts sont faits, n'en doutez pas.

Écrit par : NIN.À.MAH | 08/10/2014

Monsieur, une amie se rendait chez quelqu'un qui avait toujours sa salle de séjour plus qu'en ordre. Mon amie exprimant son admirative stupéfaction, la dame ouvrit un vaste bahut dans lequel se trouvait un désordre inimaginable... Est-il excessif de dénoncer les pollutions des éléments qui constituent notre planète, la barbarie, les inégalités, la faim dans le monde bien qu'en diminution, dit-on, l'analphabétisme croissant jusqu'en nos cités, les torture, les massacres au mépris du sens de l'humain et de sa dignité et tant d'autres choses exprimées par la "parole" prêtée un instant à un humble dauphin en pensant non pas tant à nous qu'à nos descendants ce qui n'ôte ou ne diminue en rien le travail des scientifiques comme des humanitaires... mais l'homme produit, marchandise désormais commercialisé, l'homme de la chimio pour tenir le coup, maîtriser le stress en surface parce que déconnecté de lui-même... diriez-vous qu'il s'agit d'une invention pure hallucination? et que les journalistes qui prennent des risque en écrivant ce qui est sont des menteurs?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/10/2014

Les commentaires sont fermés.