21/07/2014

MARRON

Et puisque le temps se déguise en automne, voici un petit texte nostalgique de Boris Vian tiré de son Herbe rouge, à ce sujet:

"La mélancolie des marrons luisants que l'on revoyait tomber tous les ans, marrons d'Inde cachés parmi les feuilles jaunes, avec leur bogue molle aux piquants pas sérieux fendue en deux ou trois, et qui servaient aux jeux, taillés en masques, pareils à de petits gnomes, enfilés en colliers à trois ou quatre rangs [....] marrons lancés dans les carreaux.

Cela, c'était l'année, au retour des vacances....."

Ne manque plus qu'une photo de Doisneau!

rentrée.jpg



Les commentaires sont fermés.