12/04/2014

NON, CHER PROFESSEUR!

Mercredi dernier, vous avez écrit dans Le Temps, un article hilarant sur l'intégration réussie d'un petit coucou dans un nid étranger. Mais vous avez également écrit qu'un comportement altruiste est rare chez les animaux. Or, de nombreux exemples d'altruisme chez les animaux ont été identifiés. "....on a mis en évidence des comportements comme celui de jeunes chimpanzés qui aident une vieille mère de leur espèce à s'hydrater parce qu'elle a du mal à se déplacer. .... Il y a des centaines d'exemples de ce type impliquant des animaux, aussi bien dans la nature qu'à travers des expériences réalisées en laboratoire. Darwin lui même parlait de l'évolution des émotions et les reconnaissait tout à fait chez les animaux" : citation de Matthieu Ricard dans le Huffington Post du 21.9.2013.

Frans de Waal citait dans son livre "L'âge de l'empathie" celle des singes qui refusent d’activer un mécanisme leur distribuant de la nourriture quand ils comprennent que le système envoie des décharges électriques à leurs compagnons. Leur sensibilité à la souffrance des autres était telle qu’ils ne se sont plus nourris pendant douze jours. De Waal parle aussi d'une éléphante aveugle guidée par d'autres éléphants et des dauphins qui soutiennent un compagnon blessé pour le faire respirer à la surface.

Commentaires

@NIN.A.MAH le sauvetage entre animaux existe réellement. Il n'y a pas si longtemps une corneille bien décidée à montrer qui dirigeait un jardin a foncé sur un chat pour permettre aux moineaux de picorer en toute liberté les graines déposées par une grand-maman
Ce qui me fait penser à une phrase célèbre ,ah si les animaux pouvaient parler et Monsieur De La Fontaine vivant dirait sans doute,ah si les humains savaient encore se parler !
Joyeuses Fêtes de Pâques pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 13/04/2014

Je n'ai pas lu cet article, ni ne sait qui est ce professeur, mais j'imagine qu'il n'a pas dû avoir beaucoup d'animaux chez lui pour dire ça.

Il y a une trentaine d'années, j'ai eu deux chattes à mon domicile qui ont accouché à une semaine près. les avais mises chacune dans une pièce, portes ouvertes, pour qu'elles puissent allaiter tranquilles. Chaque fois que l'une d'elles voulait aller se dégourdir les jambes dehors, elle amenait tous ses petits un par un à l'autre pour qu'elle les surveille et venait les reprendre en rentrant 20 minutes plus tard.

Elles avaient organisé une sorte de gardiennage toutes les deux qui fonctionnait très bien :-)

J'ai eu un gros matou père tranquille qui prenait par le cou une minette enceinte avec groooos ventre et sautait du radiateur en la portant parce qu'il ne voulait pas qu'elle saute de si haut avec son gros ventre...

Il faisait ça chaque fois qu'elle allait se percher quelque part.

J'ai vu une chatte un peu caractérielle et solitaire, aller rechercher un chaton qui n'était pas le sien, qui avait grimpé en haut d'un gros arbre et ne savait plus comment redescendre. Une vraie leçon d'éducation. Elle ne l'a pas pris par le cou, elle lui a montré une bonne douzaine de fois comment faire en grimpant à toute allure et en redescendant en arrière tout doucement. Finalement quand il a osé le faire, elle est restée pendant tout le trajet, juste en dessous pour s'assurer qu'il ne tomberait pas, jusqu'en bas.

Mais arrivé au sol, elle lui a mis une claque avec sa patte LOL

Les animaux sont bien plus altruistes que les humains, essayez de faire garder vos gosses 20 minutes par votre voisine :-)))

Écrit par : Jmemêledetout | 13/04/2014

Des commentaires comme les vôtres, on devrait les rassembler et en faire un livre! Génial et merci!

Cela dit, on doit reconnaître que parfois, le phénomène d'altruisme "(...rongeur qui signale l’apparition d’un prédateur au risque de se faire repérer, l’oiseau femelle qui attire sur elle l’agresseur pour l’éloigner de son nid, le lion qui tue les lionceaux issus du mâle qu’il vient d’évincer (il pourrait perdre leur mère qu’il vient de conquérir" - citation: www.cepheides.ch) n'est pas sans motif ultérieur: la protection des gènes de "l'altruiste"!
Voir aussi: Richard Dawkins dans "le gène égoïste" et aussi Christine Clavien.

Écrit par : NIN.À.MAH | 13/04/2014

@Nin à Mah

Vous êtes plus cultivée que moi en la matière, je n'ai que l'expérience du vécu. Mais certes, ce vécu pourrait faire l'objet d'un livre, non pas sur le sujet animal, mais sur le sujet humain :-)

Ou plutôt sur le sujet "déshumanisé".

Écrit par : Jmemêledetout | 13/04/2014

Les commentaires sont fermés.