07/10/2013

NE JETEZ PAS L'EPONGE MADAME LA MINISTRE, N'ECOUTEZ PAS CES VOIX SINISTRES

Très difficile de conduire un projet de mobilité à Genève lorsque ce projet a déjà été bouclé par un prédécesseur. Alors pourquoi jeter la faute des possibles manquements du passé sur la cheffe du département de l'intérieur, de la mobilité et de l'environnement qui n'en peut mais?
Qui a lu en entier le document "Mobilités 2030" présenté récemment par cette gente dame et fort bien accueilli par ses pairs? Les efforts déployés dans ce dossier n'ont été valorisés ni par la presse, ni par tout autre média. Le domaine des transports a pris une telle ampleur politique qu'il a caché tous les autres secteurs dont la ministre est chargée, et pas des moindres. En voici une liste non-exhaustive, panachée avec l'environnement:

Service de la planification de l'eau
Service de l'écologie de l'eau
Service de la renaturation des cours d'eau
Service de l'air, du bruit et des rayonnements non ionisants
Service d'étude de l'impact sur l'environnement
Service de géologie, sol et déchets
Service de management environnemental
Service de l'environnement des entreprises
Service de toxicologie de l'environnement bâti
Direction générale du génie civil
Direction opérationnelle et des grands projets;
Direction des ponts et chaussées;
Direction de la voirie cantonale.

Service de l'information et de la communication
Service de la mensuration officielle
Service de surveillance des communes

Direction générale de la nature et du paysage
Direction de la biodiversité
Direction des espaces naturels
Direction du paysage

On dit que le département est petit mais quelle diversité! Tout savoir sur tous ces sujets? Une gageure.

Commentaires

De toutes manières c'est l'UE qui est entièrement responsable du foutoir actuel, qu'il soit, à Genève, considéré comme tel par les déçus et ailleurs.
Les mouvances écologistes qu'elles soient vertes ou roses manquent sérieusement de logique.
Leurs slogans basés sur l'économie est risible à plus d'un degré. En effet de nombreux produits naturels exigent davantage d'eau tout comme faire sa cuisine soi-même. Alors qu'en achetant des produits pré-cuits, le gaz ou l'électricité seront moins utilisés tandis que d'autres voix, elles, mettront en garde contre ces produits qui, consommés en trop grande quantité, peuvent être malsains.Que faire alors ?
Ensuite on demande aux consommateurs toujours et de plus en plus minés par ces mots écologie et économies, d'économiser l'eau mais surtout de laver tout ce qu'ils mettent dans leur sac poubelle.
Expliquez-leur ensuite l'origine du raisonnement qui fait tourner en bourricot tout le monde, surtout quand on sait que les piscines pour gens moins pauvres sont en augmentation et que des Aquaparcs continuent de fleurir en France ou ailleurs.
On veut un monde d'apparence où tous les humains doivent briller de propreté mais en se lavant moins! On sait aussi qu'à trop raréfier l'eau dans les canalisations, la rouille et les bactéries arrivent, sans omettre les ennuis qui demanderont un plombier en urgence.
On vient d'apprendre que les *lumières* de l'UE veulent accentuer les dessins d'horreur sur les paquets de cigarettes mais quand on sait le plaisir de la mort partagé entre les jeux vidéos, cassettes et films dont beaucoup aiment se gaver,on peut d'ores et déjà dire que c'est du temps perdu. Les gens sont saturés d'horreurs au quotidien;plus rien n'effraye les jeunes. On a tous été jeunes et l'on sait que pour grandir, il ne faut pas avoir peur de narguer le monde des adultes. Du temps d'Homère c'était déjà comme cela!
Tandis que pour Noël sont déjà prévues des ventes de plusieurs millions de jouets. Allons allons, faut pas rêver, le monde moderne a besoin d'argent pour vivre et faire tourner l'économie dans le sens de la croissance.
Non le mal est plus profond, l'UE a peur; elle sent son prestige diminuer et qui paie les pots cassés? les plus démunis et l'ouvrier! cibles plus faciles d'approche et plus faciles à endoctriner.

Écrit par : lovsmeralda | 07/10/2013

Les commentaires sont fermés.