10/09/2013

NONNES ET OISEAUX

Il était une fois un petit couvent pauvre situé près de Saint-Jacques de Compostelle. Les Carmélites qui y habitaient ne possédaient pas de vitre pour leurs fenêtres et elles gelaient en hiver. Elles avaient cependant des bienfaitrices et l'une d'elles, Madame Hélène Atwood, leur fournit un jour des vitres..... Lorsqu'elle vint faire une retraite dans ce couvent, elle eut la surprise d'y trouver une petite statue de la Vierge, dont le visage lui ressemblait.
Un jour, deux hirondelles folles se poursuivaient sous les belles arches romanes du bâtiment lorsqu'elles heurtèrent les vitres et se retrouvèrent à moitié assommées. Se précipitant à leur secours, les Carmélites réussirent à les sauver.... mais après quelques messes basses, elles décidèrent de retirer les vitres de leurs fenêtres afin d'éviter un carnage d'oiseaux étourdis ou amoureux.

"1 million d'oiseaux meurent chaque année en Suisse après avoir heurté une surface vitrée". Pascale Biéri, Le Matin du 10 septembre 2013.

Les commentaires sont fermés.