10/07/2013

NOTES DE S. HAWKING

A la lecture d'un article sur le réchauffement climatique paru dans le Matin d'aujourd'hui, on pourrait rappeler le cri d'angoisse lancé il y a 6 ans par un physicien plus qu'averti:

“Le danger est que le réchauffement de la planète
ne réussisse à s’auto-entretenir, si ce n’est déjà
fait. La fusion des calottes arctique et antarctique
diminue la proportion d’énergie solaire renvoyée
dans l’espace, ce qui accroît encore la température.
Le changement climatique pourrait ravager
l’Amazone et d’autres forêts humides, et éliminer
ainsi l’un des principaux moyens par lequel
l’atmosphère est épurée de son dioxyde de carbone.
L’élévation de la température des océans pourrait
déclencher la libération d’énormes quantités
de méthane, piégées sous forme d’hydrates sur
les fonds océaniques. Ces deux phénomènes
augmenteraient l’effet de serre, et par voie de
conséquence le réchauffement planétaire. Nous
devons inverser d’urgence le réchauffement de la
planète, s’il en est encore temps.”

Stephen Hawking, physicien théoricien (écrit en 2007)


10:54 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.