• BIENNALE

    Parfois, lorsqu'on est loin de chez soi, on rencontre des sosies. Celui d'un journaliste connu à Genève se trouve aussi à Venise!

    20130624_111826.jpg

    20130624_112140.jpg

  • "JE N'IRAI PLUS SKIER DANS LES ALPES SUISSES"

    (Entendu sur RTS1 dans le contexte de la lutte suisso-américaine sur les questions fiscales). Comme si tous les citoyens et citoyennes suisses étaient responsables de la fuite fiscale des clients américains de nos banques. Etonnant amalgame.

    La loi n'a pas passé, heureusement, elle portait atteinte à notre souveraineté (comme le dit si bien Georges Ugueux* dans le blog du quotidien Le Monde du 6.6.2013).

    Pourquoi les Etats-Unis ont-ils deux poids deux mesures? Le Delaware (état le plus connu) mais aussi le Nevada et le Wyoming sont aussi taxés d'états voyous. Où sont donc les mesures prises par leur pays?

    On peut aussi regarder le Financial Secrecy Index, les Etats-Unis y sont listés en 5ème position.

    Une question se pose: qui est le fraudeur? Le client américain, la banque ou le gouvernement suisse?

    *Auteur de "La trahison de la finance"

  • SIEMENS ET BOSCH

    Siemens et Bosch ont-t-il pris la bonne décision en renonçant à la fabrication de panneaux solaires, le marché en étant inondé par la Chine. Cependant, les conditions dans lesquels ces produits sont construits ne satisfont pas les critères de développement durable (voir article ci-dessous).

    N'y a-t-il pas moyen de fabriquer le produit en misant sur la qualité ?

    On pourrait aussi miser sur la qualité car au plan des déchets, un panneau solaire endommagé rapidement, s'il est de mauvaise qualité, coûte aussi très cher.


    http://www.lavie.fr/hebdo/2010/3374/le-cote-sombre-du-solaire-27-04-2010-5796_122.php

  • ARNAQUES

    Deux petits renseignements pratiques: le premier consiste à vous donner l'adresse d'un petit site intéressant concernant les mauvaises pratiques de certaines compagnies sur internet. Il s'agit de http://www.lesarnaques.com/

    Le second renseignement qu'on ne reçoit pas nécessairement par la hotline de Swisscom: lorsque vous recevez des sms de compagnies qui vous envoient, par exemple, des sonneries de téléphone, et que vous doublez le prix de la facture sur ledit téléphone, on peut simplement leur envoyer la petite phrase "stop all", et effectivement, la compagnie en question relâchera sa proie!

    A bon entendeur....

  • MARCHANDS DE RÊVE

    Une petite vidéo qui vous montre la fabrication de boules en verre.... magnifique! Artisans de couleurs, de formes et d'élégance, ces deux maîtres verriers s'emparent d'un matériau délicat et en retirent des merveilles.

    http://www.youtube.com/watch?v=O1G9QCwaCSs

  • UN PIANISTE PAS COMME LES AUTRES

    Vous souvenez-vous d'avoir vu la vidéo d'un chat jouant quelques notes, délicatement, et surtout.... heureux!?
    L'idée fut d'insérer cette musique ainsi créée dans une partition d'orchestre. Le résultat est magnifique!


    http://www.wat.tv/video/chat-pianiste-devient-star-1o1yt_2ey61_.html

  • DISCRIMINATION

    Cela saute aux yeux, la série américaine des experts devient celles des propos discriminatoires: dans l'épisode passé hier soir sur la RTS1, les protagonistes s'envolent dans les généralisations: les Français sont arrogants et les Arabes assassinent. Quelles vues de l'esprit ratatinées! Inquiétants clichés: les Suisses seront-ils tous bientôt des banquiers ruffians à des yeux outre-Atlantique?

  • FINE LAME

    Le meilleur article nécrologique sur l'homme qui a rendu le couteau de l'armée suisse célèbre a été trouvé sur le Financial Time du 7 juin, écrit par James Shotter, grâce aussi, à un article d'étudiants brillants qui avait été publié sur l'oeuvre de M. Elsener quelques années auparavant. En voici quelques extraits, en traduction libre....

    Pour beaucoup de visiteurs arrivant à la maison mère Victorinox à Schwyz, il semblait que l'homme qui les accueillait en bleu de travail n'était que le portier. C'est seulement lorsqu'il les rejoignait au lieu de leur rendez-vous qu'ils se rendaient compte qu'ils avaient été reçus par Carl Elsener, propriétaire de la fabrique de couteaux depuis plus de 50 ans.

    Elsener qui a disparu à l'âge de 90 ans a transformé cette usine fondée en 1884 par son grand-père Karl, en une marque dont les revenus avoisinent 500 millions de francs. Cette expansion a commencé lors de la deuxième guerre mondiale. Des années après la fin du conflit, l'Europe retenait encore des soldats américains à qui on vendait le Schweizer Offiziersmesser, comme il était appelé alors.

    Lors que les GI sont repartis, ils prirent ce gadget multi-tâches avec eux. Leurs compatriotes qui avaient voulu avoir le même créèrent la demande qu'Elsener entreprit de récolter après la mort de son père en 1950. Sous sa direction, Victorinox ouvrit des succursales partout dans le monde. Il transforma la compagnie artisanale (fait main) en une immense halle de machines qui produisait 60'000 couteaux par jour. Elsener ajouta des quantités de nouveautés à son couteau qui possédait alors des lames, un tire-bouchons, un cure-dents et un tournevis... aujourd'hui des clés-usb, et une lampe de poche LED!

    En dépit de sa fascination pour le produit, Elsener n'a jamais oublié les personnes qui le fabriquaient. Il s'assura qu'aucune personne de la compagnie ne gagne plus que 5 fois le salaire de l'ouvrier moyen et qu'une caisse d'épargne leur soit fournie offrant des taux d'intérêt au-dessus des taux du marché.

    Ce souci d'équité était à son apogée au début du 21ème siècle, qui le vit confronté à un immense défi commercial. Après les attaques des tours en septembre 2001, les règlements de sécurité dans les aéroports et partout dans le monde firent que les couteaux de l'armée suisse ne pouvaient plus être transportés en avion. Les ventes diminuèrent rapidement de 30%.

    Bien des chefs d'entreprise auraient alors diminué le nombre de leurs employés. Mais Elsener ne fit que couper dans les changements d'équipe, ne permit plus les heures supplémentaires, encouragea certains de prendre des vacances et envoya des équipes dans plusieurs succursales. La compagnie ne donna son congé à aucun ouvrier pour des raisons économiques (un record sur 80 ans).

    En 2005, la compagnie repris Wenger, l'unique autre entreprise qui fournissait l'armée suisse. Les deux compagnies avaient partagé le marché pendant presque cent ans.

    A 85 ans, Elsener, devenu "senior", se dédiait encore à son entreprise qu'il avait passée à Carl junior en 2007. Les bonnes choses, disait-il, peuvent toujours être améliorées!

  • LES CHEVAUX ÉCUMANTS....

    Elle a écrit:
    "l'homme occidental a une propension colossale à la haine de soi: l'imaginaire collectif miné de guerres et de haines idéologiques et aussi la loyauté envers ceux qui ont souffert le retienne de vivre.
    Souvent l'égoïsme n'est que le deuil hargneux du respect de soi.
    Or la loi de l'âme est radicale: si je ne suis pas proche de moi, je ne le serai de personne et personne ne pourra m'approcher .... Car l'autre reçoit aussitôt, et même si je crois l'aimer, le reflet radioactif de ma haine de moi-même.
    ....
    L'amour de soi - qui est le fondement de l'amour - est une expérience bouleversante....Il ne s'agit pas de l'amour porté à cette personnalité que j'ai réussi à construire. C'est une grande sympathie que j'éprouve pour elle tout au plus. Non, l'amour s'ancre ailleurs. Il s'ancre d'abord dans la stupéfaction d'être vivant et étrangement dans l'expérience du corps". (Christiane Singer: n'oublie pas les chevaux écumants du passé).

    Ceci après avoir lu avec stupéfaction les résultats du vote sur le durcissement de la loi sur l'asile: la haine de soi mène à la haine de l'autre.

    Merci Dounia de nous avoir fait découvrir ce texte.


  • ANALYSE DIFFICILE

    Article intéressant d'Alain Campiotti sur "la défaite honteuse des démocraties"*, en Syrie. Mais si cette défaite évitait l'embrasement de la région?

    Tant que la Syrie s'empêtre dans une guerre civile, la probabilité d'un conflit général reste légère.
    L'implication même homéopathique de l'Arabie saoudite (qui n'est pas une démocratie) n'améliore en rien la situation.

    La menace djihadiste n'est non plus pas à sous-estimer pour le pied à terre américain.

    L'implication du Hezbollah libanais donne un tournant à ce conflit terrifiant en faveur du dictateur. Nos démocraties en sont-elles coupables aussi?


    *partie du titre de l'article dans le Temps du 6.6.2013

  • Thérapie génique

    "Plusieurs fondations familiales de différents pays se sont formées pour financer des essais cliniques en 2014 sur la maladie de Sanfilippo de type A et B en utilisant la thérapie génique. Les essais seront effectués au Children’s Hospital à Columbus, en Ohio, aux Etats-Unis par l’équipe du Dr Hayian Fu.

    Les deux produits phares sont aptes à transporter le produit thérapeutique au système nerveux central dans le but de prévenir et / ou inverser les effets des erreurs génétiques, cause de la maladie. Les produits appelés ABX-A et ABX-B induisent des cellules dans le système nerveux central et le tube digestif pour produire les enzymes manquantes et aider à réparer les dommages causés aux cellules. Les études menées sur de grands modèles animaux ont montré que les ABX-A et ABX-B sont bien tolérés avec des effets secondaires minimes.

    Les études chez des animaux atteints du syndrome de Sanfilippo ont démontré sans précédent l’effet thérapeutique bénéfique pendant des mois après le traitement. Une dose unique de ABX-A ou de ABX-B a restauré de manière significative le fonctionnement cellulaire et celui des organes. En outre, l’espérance de vie des animaux atteints de la maladie de Sanfilippo a augmenté de plus de 100%, un an après le traitement, par rapport aux animaux témoins non traités. De même, les animaux traités avec les ABX-A et ABX-B ont démontré des corrections de défauts cognitifs durables après l'administration du médicament. Ces résultats sont cohérents avec les études de plusieurs laboratoires suggérant que les traitements avec les ABX-A et ABX-B pourraient être potentiellement bénéfiques aux patients atteints du syndrome de Sanfilippo."

    Extrait du Rapport annuel 2012 de la Fondation Sanfilippo, Suisse

  • AMNÉSIE

    Parents, soyez patients car: si les jeunes enfants répètent les mêmes bêtises tout le temps, ce n'est pas par méchanceté ni malice: mais plutôt parce qu’ils ne possèdent qu'une mémoire à court terme. Ils oublient donc vite ce que l’on vient de leur dire.

    On appelle cela de l'amnésie infantile. Elle existe chez nos petits de moins de trois ans. La mémoire à long terme se développe plus tard, jusqu’à l’âge de sept ans environ.

    On peut donc imaginer qu'il est presque impossible de se souvenir de nos premières années. "Selon des chercheurs canadiens, cette amnésie serait due à une importante fabrication de neurones dans l’hippocampe durant l’enfance."

    Tiré de l'article d'Agnès Roux, "Pourquoi les enfants n'ont-ils pas de mémoire? Publié dans Futura-science du 3 juin 2013.

  • REBELLE

    Avec la signification "Personne qui se révolte, qui refuse de se soumettre à une autorité", le mot rebelle garde un certain potentiel de sympathie. Qui n'a pas été adolescent rebelle?

    Mais ce mot est-il encore approprié pour des combattants en Syrie responsables, selon l'organisation internationale "Human Rights Watch", de crimes de guerre?