23/05/2013

POIVRONS

"Les solanacées, famille de plantes comprenant les aubergines, les pommes de terre, les poivrons, les piments, réduisent le risque de maladie de Parkinson, selon une étude de population (Searles Nielsen et coll.). Elle a été réalisée chez 490 patients avec un diagnostic récent de maladie de Parkinson, comparés sur le plan alimentaire à 644 témoins n’ayant pas de problèmes neurologiques. L’analyse des questionnaires livre différentes informations. La consommation de légumes en général ne modifie pas le risque de maladie de Parkinson. Mais celle des solanacées comestibles est proportionnelle à la réduction du risque de Parkinson. Les poivrons et piments sont à cet égard les plus utiles (association la plus forte). Des résultats qui sont à rapprocher d’observations antérieures ayant montré une possibilité de réduction du Parkinson en relation avec le tabagisme (le tabac appartient aux solanacées). Les légumes sont infiniment plus recommandables." Extrait du Quotidien du Médecin du 13.5.2013, par Dr. Bé.V.

Voir aussi: Annals of Neurology, 9 mai 2013.

23:31 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.