• DU MULETIER AU GUIDE DE MONTAGNE

    Reçu cet e:mail d'un homme plein de bonne volonté et doté d'un projet bien rodé. Le voici:

    "Mon nom est Peter Biesert, je suis éducateur social et passionné d’alpinisme. Durant ces 10 dernières années, environ 80% de mon temps libre a été consacré à l’association: « Du Muletier Au Guide De Montagne ». Elle œuvre au sud-est du Pérou pour former de jeunes fils de muletiers au métier de guide de montagne.
    Notre projet permet aux muletiers actifs dans le tourisme d’aventure de se former au maximum de leurs capacités afin de s’affranchir des agences en créant leur propre bureau de guides pour l’andinisme, le trekking et l’escalade en rocher. Notre association a aussi pour objectif la création d’un système de solidarité dans lequel les habitants d’une région ciblée pourront avoir accès à des soins médicaux leur manquant cruellement, grâce à une retenue sur les salaires liés au tourisme d’aventure. Les muletiers, cuisiniers de trekking et porteurs sont les pionniers du projet et aujourd’hui certains de leurs fils sont aspirants guides. En 2009, l’un d’eux fut le premier guide de montagne entièrement équipé et formé grâce à notre association.

    Le comité de l’association recherche des personnes désirant apporter une contribution bénévole dans notre projet en allant en montagne avec des Péruviens d’origine quechuas et/ou en s’investissant en Suisse dans nos actions.
    Nous recherchons sur le terrain (Pérou)
    1) des personnes sensibles aux inégalités sociales, voulant y remédier par l'émancipation d'une population locale
    2) ouvertes sur une autre culture et une autre logique organisationnelle.
    3) désireuses d’apprendre ou de pratiquer l’espagnol, voir le quechua !
    4) aimant le contact humain en privilégiant la sincérité. Possédant le sens de l'humour
    5) capables de pratiquer la montagne à un rythme plus lent que la tendance dans les Alpes
    6) n’étant pas impliquées dans une activité professionnelle en lien avec le tourisme d’aventure.
    Autres qualités indispensables pour ces bénévoles:
    7) Ouvertes sur différentes nourritures terrestres et spirituelles !
    8) Ne rechignant pas à marcher dans les pierriers, aimant grimper en rocher,équiper des voies.
    13) Appréciant les courses de neige, glace et mixtes, s’accommodant aux nuits sous tente.
    15) Aimant l’aventure au sens large : (problèmes de douane, par exemple)
    16) Apportant ses compétences et/ou des qualités que nous n’avons pas…
    En Suisse
    1) Etant à même de relire et corriger des textes
    2) Capable de participer aux demandes de fonds
    3) Sachant organiser des soirées de soutien et des concerts au bénéfice du projet
    4) Disposées à aller chercher du matériel dans toute la Suisse romande
    5) Pouvant distribuer régulièrement des flyers de l’association même dans les cabanes du CAS.

    Pour toute question ou intérêt, vous pouvez me téléphoner au 079/582.84.72"

  • CERCLES DE FÉES

    Voici qu'on vient de donner une explication aux cercles de fées qui apparaissent dans la région désertique de Namib. Moins romantique mais plus logique.

    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/zoologie/d/les-cercles-de-fees-namibiens-des-reserves-deau-pour-termites_45567/#xtor=EPR-17-[QUOTIDIENNE]-20130330-[ACTU-les_cercles_de_fees_namibiens_:_des_reserves_d_eau_pour_termites]

  • OPÉRA

    Lorsqu'on fait face au bâtiment de notre opéra, on voit sur sa droite un embryon de parc: quelques arbres, un banc. Mais le reste du paysage laisse à désirer: conteneurs, remorques et autres constructions dilatoires....

    On pourrait pourtant aménager cet espace comme celui qui se trouve autour de la statue de Dufour, un peu d'herbe, un banc de plus, une mini-fontaine, bref, un coin où l'on pourrait grignoter un sandwich en admirant
    un bout de la façade du bâtiment des soeurs Rath et le feuillage du parc des Bastions!

    Qui pourrait lancer un concours d'aménagement d'un petit square, Monsieur Barazzone ?

    Lire la suite

  • CHOUETTES NOUVELLES

    La journée des hulottes et autres chouettes est déjà passée. Mais les bonnes nouvelles en sont aussi de chouettes. Aujourd'hui on apprend qu'une petite fille est sauvée d'une leucémie grave, grâce à une nouvelle thérapie utilisant "des lymphocytes T génétiquement modifiés qui ont permis de viser une cible présente dans ce type de cancer (communiqué de l'Université de Pennsylvanie). Et justement, Gina Lollobrigida a décidé de verser une partie de l'argent reçu de la vente de ses bijoux, pour la recherche sur les cellules souche.

    On apprend aussi que l'opération Tolérance Zéro lancée par la société de préservation Sea Shepherd, du nom d'un bateau rendu mythique par son capitaine Dr. Paul Watson, a permis de préserver la vie de 930 baleines, lors de cette saison de pêche. (sources multiples internet)

  • LÉGÈRETÉ

    Avez-vous entendu parler de Dinu Lipatti? Un pianiste brodant de la dentelle fine. Nous avons eu la fierté de recevoir par personne interposée (Mme Lucienne Keller, également professeur au Conservatoire de Genève) ses conseils de musicien frisant le "divin".
    En voici un rare enregistrement:
    http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=dRt8txTphY8&feature=endscreen&list=RD02PINztU27Wzg

  • IMAGES DU COSMOS

    Et pour nous donner une idée de l'immensité dans laquelle nous évoluons, voici quelques explications et de magnifiques images:

    http://www.dailymotion.com/video/xlm47k_les-mysteres-du-cosmos-la-magie-de-la-lumiere_tech

  • ISABELLE et DOLLY

    Hier soir, lors de son concert, Isabelle Bolay a raconté comment elle a été touchée de pouvoir chanter "True blue" avec Dolly Parton, qu'elle appelle "une légende vivante pour la chanson folk".
    Voici la chanson pour ceux qui aiment ce type de musique:
    http://www.youtube.com/watch?v=Op7NoVQpwes

    True blue = loyal

  • MORT IMMINENTE

    Suite à l'émission récente (23.1.13) de 36.9° (TSR1) sur ce sujet, voici un article intéressant suivi de commentaires dont certains issus du milieu médical, non dénués d'intérêt:
    http://www.egora.fr/sante-societe/pratique/160011-mort-imminente-urgentiste-je-n’ai-plus-peur-de-la-mort?page=3

  • SOS ARTISANS

    Certains clients commandent à la dernière minute souvent, des objets longs à préparer à des artisans qui n'ont pratiquement pas de cash-flow. Ceux-ci sont pris à la gorge et lorsque la facture prend plus de 6 semaines à être réglée, ces artisans doivent alors emprunter pour payer leurs fournitures, qu'ils avancent, et leur loyer. Ils sont aussi victimes de complications administratives que ces clients leur font subir volontairement.

    Il ne reste bientôt plus de ces personnes, en même temps artistiques et pratiques, qui peuvent réparer ou construire des merveilles. Leur métier est si chahuté par la conjoncture économique doublée de mauvais payeurs que notre société ne pourra que s'asseoir sur des chaises cassées. Le mot bienséant n'existera donc plus!

  • MOINS DE CHLORE DANS LES NEURONES

    Il semblerait qu'un diurétique administré à des enfants présentant des troubles autistiques pourrait réduire ces troubles. Un article paru dans "la Recherche" de ce mois (qui a repris les éléments d'une publication antérieure, et de ce fait, l'entérine), explique pourquoi.

    A lire: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/autisme-le-diuretique-bumetanide-pour-attenuer-les-symptomes_43375/

  • INÉGALITÉS

    On croit rêver lorsqu'on lit dans le même journal, le récit de la crise de nerf d'un milliardaire qui réclame de l'argent à une compagnie, estimant que cela lui est dû, et la description de petites filles au Pakistan qui se tordent de froid dans une école sans toit, dévastée par des extrémistes dont le seul désir est de les faire mourir illettrées.

  • GRAND CABARET

    Le Grand Cabaret des Hôpiclowns revient ! Parrainé par Jean-Marc Richard

    Vous y verrez une illusionniste, un duo flamenco, une chorale pas banale, un magicien, deux acrobates et pleins de surprises évidemment. Les blouses blanches l’ont demandé, les nez rouges l’ont réalisé.

    Mise en scène • Pina Blankevoort
    Directrice de chorale • Patricia Tondreau
    Les clowns • Anatole (Alexandre Vallet), Berlingotte (Hélène Beausoleil), Emilio (Jacques Douplat), Guile (Luis Silva), Kaïkaï (Christian Baumberger), Mozzarella (Sylvie Daillot), Octavine (Sandrine Chervet) , Scarlette (Chantal Corpataux), Serpillette (Isabelle Chillier), Sidonie (Anne Lanfranchi)
    ................................................................................................

    Du 15 mars au 23 mars 2013 les vendredis et samedis à 20h mardi à 19h et mercredi à 14h30
    A la traverse
    Maison de Quartier des Pâquis,
    50 rue de Berne, Genève
    Tarifs : adultes • CHF 15 .–
    étudiants, AVS, chômeurs • CHF 12 .–
    enfants jusqu’à 12 ans • CHF 10 .–

  • MOMIES NABATÉENNES

    Pour ceux qui ont vu la belle exposition sur Petra à Bâle*, un complément d'information vient d'être trouvé à Hegra, seconde capitale des Nabatéens, en Arabie Saoudite. En découvrant une tombe bien protégée, les archéologues ont trouvé des vestiges de momies traitées de manière assez proche de celles des Egyptiens. Un détail émouvant: un collier de dates découvert dans la tombe pour les défunts.

    Voir pour le contexte général de la ville d'Hegra : http://www2.cnrs.fr/journal/1419.htm

    Pour les découvertes récentes: http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/03/14/la-resurrection-des-nabateens_1848641_1650684.html

    *voir blog du 15.2

  • ESPÉRANCE DE VIE

    Au classement des espérances de vie européennes: Aux deux extrémités du classement, la Suisse, où l’espérance de vie à la naissance est de 82,2 ans, surclasse de loin le Kazakhstan, bon dernier avec une durée de vie moyenne de seulement 68,7 ans. (Classement Futura-science du 16.3.2013, basé sur un rapport de l'OMS)

  • VITAMINES

    Si vous avez 70 ou plus, êtes mobile et vivez de manière autonome à la maison, vous pouvez participer à une étude (de l'Unige et les HUG) comprenant la prise de compléments alimentaires et un programme d'activité physique à la maison.

    Le but est d'étudier l'impact de ces mesures dans la prévention des maladies chroniques dues aux vieillissement.

    Implication: il s'agit de 4 visites d'une journée (une par an) et de répondre par téléphone à un entretien de 30 min. tous les trois mois pendant trois ans. Le recrutement se déroule jusqu'en août 2014.

    Si vous êtes intéressé(e) à participer à cette recherche vous pouvez contacter le 079 553 27 79.

  • DU PAIN SUR LA PLANCHE

    A l'heure où le plus grand télescope du monde est inauguré qui permettra de découvrir les secrets du cosmos, un espoir fou naît dans l'élection d'un pape qui ne devrait pas regarder le monde à travers le petit bout de la lunette!

    Le boulot ne manque pas: si François 1er est fidèle à sa conviction d'aider les pauvres, il aura son mot à dire dans la distribution de la nourriture, dans celle des logements, etc. et même, avec son bagage de technicien chimique, dans la diminution de l'utilisation des pesticides....dont les abeilles font les frais. On a besoin d'un pape "durable".

    Saura-t-il saisir cette opportunité unique, retrousser ses manches mais aussi aiguiser son verbe pour convaincre ceux qui détiennent le pouvoir sur les besoins élémentaires de la population?

  • MOINS DE BRUIT, PLUS DE LOGEMENTS!

    Et si l'on construisait des logements et des bureaux en sandwich dans le même immeuble? Les locataires des appartements percevraient moins de bruit de leur voisinage, surtout le soir, et les bureaux seraient mieux intégrés dans le tissu urbain, plutôt que de les concevoir tous dans un même lieu. Le quartier des banques, par exemple.

    Sur le plan de la sécurité, les immeubles de bureaux vides en fin de semaine, seraient mieux protégés des cambrioleurs si des logements se trouvaient entre deux étages avec des familles présentes. On supprimerait ainsi les quartiers fantômes cafardeux ressemblants à ceux des villes américaines.

    Même les régies y trouveraient leur compte, car aujourd'hui, les bureaux vides sont légions (voir article de la TdG du 2.11.2012 par Christian Bernet "les bureaux vides se multiplient en ville").

  • INFOGRAPHISTE

    Amusant de voir que la TdG, le Matin et 20 minutes ont utilisé la même infographie pour parler du conclave, celle-ci fort bien faite d'ailleurs. Donc on est en manque.... N'est-il donc pas utile d'informer les jeunes qui se choisissent une profession de l'importance de ce métier fascinant?

    Et voici la description d'une formation:

    http://www.procom.ch/formations-de-longue-duree/infographiste-3d.htm

  • ÉCONOMIE ET SOCIAL

    Alors que l'on prône partout les principes du développement durable* qui touchent l'environnement, l'économie, et le social, l'Université de Genève réorganise sa faculté pour séparer ces deux dernières branches. Fait-on marche arrière?

    * le développement durable est un mode de développement qui a pour but de produire des richesses tout en veillant à réduire les inégalités sans pour dégrader l'environnement (voir Convention de Rio de 1992 et Agenda 21). Les « trois piliers » du développement durable sont: le progrès économique, la justice sociale, et la préservation de l'environnement.

    Source: TpG du 8 mars 2013, p. 23

  • Quand les chimpanzés rient pour ne vexer personne

    Extrait d'un article de Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences (6 mars 2011)

    "Racontez une bonne blague à un chimpanzé. S’il vous aime bien, il rira même s’il ne comprend pas votre humour. D’après l’équipe de biologistes qui a décrit ces observations, nos cousins utiliseraient le rire de la même manière pour les interactions sociales.

    Le rire inextinguible qui nous entraîne dans des hoquets incontrôlables n’est pas le petit rire social, celui que nous produisons volontairement pour répondre à une vague plaisanterie d’un ami. Voilà un comportement bien humain, enfin, pas tout à fait, nous démontre Marina Davila-Ross, biologiste du comportement, spécialiste du rire chez les chimpanzés. Elle et son équipe du département de psychologie de l’Université de Portsmouth, l’ont retrouvé chez nos cousins en analysant près de 500 scènes filmées dans le sanctuaire Chimfunshi Wildlife Orphanage, en Zambie.

    L’étude, publiée dans la revue Emotion, s’est attachée à étudier les différentes formes de rires, soit spontanés, soit en réponse aux rires des autres, sur cinquante-neuf animaux vivant en quatre groupes distincts. Et ce ne sont pas les mêmes (.....) Comme chez les humains, les rires à vocation sociale sont plus courts que les rires spontanés et ont clairement pour but de favoriser les interactions sociales....

    D’autres différences sont rapportées par cette étude (.....) D’un groupe à l’autre, l’usage du rire social n’est pas tout à fait le même, rapportent les biologistes. Il diffère aussi pour les nouveaux arrivants. « Ma plus grande surprise, note Marina Davila-Ross, a été de constater que les chimpanzés dans un nouveau groupe miment beaucoup plus souvent les comportements des autres que ceux qui vivent dans un groupe où tout le monde se connaît. Cela suggère que le rire mimétique renforce les liens sociaux. » L’équipe remarque que les singes ne se contentent pas de reproduire exactement le rire de l’autre. La réponse est plus complexe que ce que l’on pensait jusque-là.

    Mimer l’autre et rire sont donc des comportements qui semblent similaires entre les humains et les grands singes (....)"