19/03/2013

INÉGALITÉS

On croit rêver lorsqu'on lit dans le même journal, le récit de la crise de nerf d'un milliardaire qui réclame de l'argent à une compagnie, estimant que cela lui est dû, et la description de petites filles au Pakistan qui se tordent de froid dans une école sans toit, dévastée par des extrémistes dont le seul désir est de les faire mourir illettrées.

Les commentaires sont fermés.