13/02/2013

HÉRO THÔNÉSIEN

On parle beaucoup du nombre maudit des Juifs refoulés à la frontière suisse (TdG du 12.2.2013 p. 5). Mais parle-t-on de ceux qui ont réussi à se faufiler en Suisse grâce à des citoyennes et citoyens libre-penseurs qui les ont aidés. Une figure de notre canton est de ceux-là. Le Curé Desclouds* qui se servait de son jardin frontalier pour faire traverser les personnes en danger et les mettre à l'abri "de l'autre côté". On en compte une centaine.

Si d'aventure ce billet est lu par Mme Ruth Fivaz Silberstein, elle pourrait enrichir (si ce n'est déjà fait) sa thèse déjà objective, par des recherches sur celles et ceux qui ont osé le geste salvateur. Le chiffre des refoulés serait encore diminué par celui des rescapés. Car lorsqu'on est désespéré, n'essaye-t-on pas à tout prix de s'enfuir?

*Pour plus d'information sur cet homme, la page historique de la commune de Thônex se lit ici:
http://www.thonex.ch/decouvrir-thonex/cure-desclouds/

PS. Dans la même veine, on apprend dans le courrier du lecteur d'aujourd'hui, TdG p. 13, écrit par Mme Gisèle Torche, que d'excellents fermiers (ses grands-parents) faisaient la même démarche, et laissaient passer des clandestins juifs via Monniaz à Jussy.

VOIR: l'article TDG du 6 mars de Luca di Stefano sur le même sujet.

Commentaires

En fait, il y a eu beaucoup de Suisses qui ont essayé de faire passer des réfugiés juifs à l'intérieur de nos frontières. Mais nos autorités étaient sous pression des Allemands et ne voulaient leur donner aucun prétexte d'envahir notre pays. Ce qui n'aurait pas été très favorable aux 30 mille Juifs déjà réfugiés...
Un jour peut-être, des historiens sérieux étudieront cette époque avec le minimum d'objectivité requis...

Écrit par : Géo | 15/02/2013

Merci cher Monsieur d'aider à rétablir cette humble vérité!

Écrit par : NIN.À.MAH | 15/02/2013

Les commentaires sont fermés.