05/02/2013

SINGES ET DAUPHINS

Deux petites histoires intéressantes qui ont en commun, des femelles et du sens pratique!

Sur une île japonaise (Koshima) des macaques étaient nourris avec des patates douces mais comme on les leur jetait sur du sable, ces aliments n'étaient pas propres. Ainsi une femelle prit l'habitude de les laver. Puis, elle enseigna cette technique aux autres singes. Cette nouvelle habitude s'étendit mystérieusement aux colonies de singes d'autres îles et même sur le continent. Ils furent alors surnommés "les laveurs de patate". (The Hundredth Monkey par Ken Keyes Jr., signalé dans le forum des cerclosophes).

Ceci se passait en 1952. Que dire alors de l'habitude de femelles dauphins*, semblant dater du XIXe siècle, qui utilisent des éponges au bout de leur nez pour chasser des poissons indétectables car enfouis très profondément. Ainsi pour ne pas se blesser le nez, ces cétacés utilisent cette technique et la transmettent à leurs filles (Article par Anna Kopps dans la revue Animal Behavior, oct. 2012, signalé par Futura-Sciences, 25 oct. 2012).
*Observée uniquement dans la Baie des requins, en Australie

Les commentaires sont fermés.