24/10/2012

EN TOUTE NAÏVETÉ

SIG est une entreprise dont le capital de dotation est réparti entre l'Etat de Genève (55 %), la ville de Genève (30 %) et les communes genevoises (15 %). Lorsqu'elle achète des panneaux voltaïques, ne doit-elle pas en référer à ces entités? Peut-elle acheter des panneaux chinois plutôt que des panneaux fabriqués près de chez nous? L'Etat n'est-il pas le garant de l'économie locale ou ne l'encourage-t-elle plus? Pourtant les programmes incitant à la création et la durabilité des PME semblent battre leur plein.


Référence-source: lettre de lecteur du 24.10.2012 signée Pierre Bulhozer qui souligne la faillite de la société Flexcell, fabrique de panneaux solaires basée à Yverdon. Voir aussi, http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/4291853-la-faillite-de-flexcell-en-suisse-signale-les-difficultes-de-la-branche-photovoltaique.html .

Autre source: Couleurs locales, 16 octobre 2012 (RTS.CH)
GE: la plus grande centrale photovoltaïque de Suisse a été inaugurée mardi sur le toit de Palexpo. NB: l'Etat n'est-il pas également l'actionnaire majoritaire de Palexpo SA?

Les commentaires sont fermés.