11/10/2012

MILEVA, FEMME EXTRAORDINAIRE

Mileva Maric voit le jour en 1875, en Hongrie. Soutenue par son père, elle obtient à 15 ans une licence spéciale l'autorisant à étudier dans une école de garçons spécialisée en physique et mathématique, matières auxquelles les filles n'ont pas accès à l'époque.
Mileva termine brillamment ses études en obtenant les meilleures notes de l'école en math et en physique et s'inscrit à l'université de Zurich en Suisse, l'une des rares universités acceptant les femmes.
Ils ne sont que 5 à suivre le programme de physique, et 2 à suivre le cours de "Physique théorique", c'est-à-dire elle-même et Albert Einstein.

Partageant la même passion pour la physique, Albert et Mileva entament rapidement une liaison. Tous deux réussissent leur première année, mais Mileva, contre toute attente, change d'université pour suivre les cours du professeur Philip Lenard à l'université d'Heidelberg, lequel applique les maths à la physique.

Mileva en fait part à Albert ; ensemble, ils rédigent un livre de physique quantique, basé sur les cours de Lenard. Ils s'inspirent également des théories de Maxwell, premier physicien à combiner les équations des phénomènes électrique et magnétique.

Ils étudieront ces nouvelles théories par eux-mêmes, l'université de Zurich faisant partie de la "vieille école". Mileva devient l'assistante du professeur Weber, et entame une thèse sur la conductivité thermale (Einstein choisira le même sujet, mais abordé sous un angle différent).
L'année qui suit, Mileva tombe enceinte, échoue en "physique théorique" et abandonne sa thèse et ses études. Pour échapper à la réprobation sociale, elle poursuit sa grossesse en Hongrie. Elle met au monde une fille....Puis elle retourne à Zurich et épouse Einstein; deux fils naîtront de ce mariage. Jamais elle ne reprendra ses études mais elle travaillera avec son mari sur des articles et conférences.
Avec la célébrité, Einstein devient tyrannique et exige d'elle qu'elle se cantonne à son rôle d'épouse; Mileva le quitte, emmenant avec elle ses deux enfants. Pendant des années elle refusera le divorce. Tandis qu'Albert se remarie avec sa cousine Elsa, Mileva se retrouve seule avec son plus jeune fils. Celui-ci souffre de schizophrénie, ce qui contribue à la fragiliser psychologiquement. Ils sont finalement tous deux internés, et elle meurt en 1948, suite à une série d'attaques cérébrales.

Leurs lettres échangées seront retrouvées après la mort d'Einstein. Depuis leur publication en 1987, le milieu scientifique débat de la possibilité que Milena ait contribué aux découvertes d'Einstein, dont le fameux E=mc. Cependant, tous les travaux d'Einstein ont été publié sous son seul nom.

Outre ces lettres, il existe quelques éléments en faveur de cette thèse :
- le fait que les premiers travaux d'Einstein portent sur les thèses de Lenard, professeur avec lequel seule Milena était en rapport ;
- la quantité énorme de travail abattue en 1905 (5 articles, dont 3 de références, qui aboutissent à la formule E=mc) est difficilement imaginable pour une seule personne, certains en voient la preuve de la collaboration de Milena ;
- des microfilms de deux articles originaux aux noms d'Albert Einstein et Mileva Maric, dont le nom fut mystérieusement occulté lors de la publication (mais les originaux ont malheureusement disparu).
Enfin, Einstein disait de Mileva : "Sans elle, je n'aurais jamais commencé mes recherches, et je ne les aurais certainement jamais terminées."

Source: "La femme d'Einstein",
RTBF2, 7 mars 2005 , 20h45. et forum.aufeminin.com

13:23 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

c'est du baume à l'âme, votre rétrospective sur ces géniales femmes "de l'ombre" du XXe, siècle encore en vie ...

Écrit par : Pierre à feu | 11/10/2012

Les commentaires sont fermés.