30/07/2012

SANS HIÉRARCHIE

Saviez-vous que les singes (babouins) habitant l'île magique d'Ishasha n'ont recours à aucune hiérarchie? Car semble-t-il, ce lieu ressemble à un paradis terrestre, du moins pour eux.... pas de compétition pour la nourriture, autant de place que l'on désire, et d'autres délices.

Et si nous introduisions alors le principe de l'Eden chez les humains? Plus de guerre, plus d'armes, plus d'enfants mourant de faim, plus de jalousie: le bonheur sans culpabilité.

(Source: toujours le même livre de Vinciane Despret: Que diraient les animaux, si... on leur posait les bonnes questions, un titre qui rappelle celui d'Italo Calvino, Se in una notta d'inverno un viaggiatore.... la ressemblance s'arrête peut-être là mais on pourrait creuser!)

Les commentaires sont fermés.