03/08/2012

COMPTINE HORS SAISON!

Qui se souvient de cette comptine? Qui sait d'où vient le nom Chalande? Qui sait ce que sont "les anailles"?

Chalande est venu
Son chapeau pointu
Sa barbe de paille.
Cassons les anailles,
Mangeons du pain blanc
Jusqu´au Nouvel An.
Il descend les escaliers
Il se casse le bout du nez.
Quand il est malade
Il mange des salades,
Quand il est guéri
Il mange des souris
Toutes pourries... (comptine).

Chalande: Suisse romande : le Père Noël. « Personne travestie en vieillard qui adresse une allocution aux enfants réunis autour de l´arbre de Noël » [Constantin]. Ancien mot local chalande, chalende, patois tsalandè, ancien français chalandas, « Noël », du latin calendae, « calendes, premiers jours du mois romain ».

Anailles:
Vieilli : noisette, noix [Constantin]. Du latin [nux] avellana, « [noix d´]Abella ».

Tout ceci découvert dans cette extraordinaire publication: "Termes régionaux de Suisse Romande et de Savoie" de Monsieur Henry Suter (2000-2009).

17:25 Publié dans français | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Avez-vous entendu parler de Raoul Riesen, un journaliste avec un grand 'J', il œuvrait au journal 'La Suisse' aujourd'hui helas disparu, ses articles sur la vie genevoise ancienne et de son époque, ses vieilles expressions, sa rubrique "Le Renquilleur" étaient incontournables, la comptine chalande est venu, avait fait l'objet d'articles très fouillés et je me demande s'il reste des traces de ses chroniques diverses, elles étaient ironiques sans jamais être méchantes ni grossières. Vous m'avez rappelé de bons souvenirs. Merci.

Écrit par : Grain de sel | 05/08/2012

Mais oui, vous pouvez retrouver tous les billets de M. Raoul Riesen à la Bibliothèque publique et universitaire de Genève dans la collection "La Suisse" qui contient les numéros de ce journal depuis.... 1898 jusqu'à 1994. Raoul Riesen avait passé dans Temps Présent en 1972. Le sujet traité était "Genève la nuit", et l'on y voit les typographes du journal travaillant encore sur le marbre. J'ai écrit un petit billet relatif à une de ses chroniques. Je la recherche et vous l'écris dans mon prochain commentaire! Merci à vous.

Écrit par : NIN.À.MAH | 05/08/2012

Voici le billet en question publié en.... 2010.
ASSASSIN!




Françoise passait tranquillement avec son long manteau de fourrure grise près d'un cycle où des adolescentes la regardaient venir méchamment. Au moment où elle s'approche, l'une des jeunes filles lui crie "assassin!" Françoise comprend qu'on en veut à son manteau. Elle se met à rire et dit, "mais voyons, c'est de l'acrylique". La réponse fuse: "et bien oui, même les lapins souffrent!"

Elle arrive au bureau un peu tremblante et raconte cette histoire à son patron, Michel Baettig, ancien rédacteur en chef de la Suisse. Il appelle alors discrètement Raoul Riesen, le renquilleur, et lui fait part de cette nouvelle sorte de lapin. L'histoire sort le lendemain dans la rubrique avec la fameuse formule: ... ma cousine Françoise.....

Écrit par : NIN.À.MAH | 05/08/2012

Les commentaires sont fermés.