26/06/2012

TROU DE MÉMOIRE

Elle était invitée à une soirée très très chic. On l'avait présentée comme une élève brillante de l'Université de Harvard. Mais depuis ce temps-là elle avait tant soit peu oublié son anglais et cherchait ses mots.

Quand on lui posa une question simple pour laquelle il fallait connaître le nom des constituants d'une basse-cour. Impossible de se souvenir du mot "coq". Impossible de l'utiliser en français, comme le lui avait enseigné un prof. (justement de Harvard!) qui lui avait inculqué que si on oublie un mot dans le cadre d'une interprétation, on peut utiliser un mot étranger, comme cela, au moins une personne de l'assemblée le comprendra. Mais horreur, si elle prononçait ce mot en français dans une société anglaise super-chic, on la regarderait de travers, vu sa signification anglaise argotique...

Tout cela, en 30 secondes, se passait dans sa tête. En dernier recours, elle utilisa l'élégante périphrase "the father of the chicken", ce qui provoqua l'hilarité de tous et ses joues devinrent..... cramoisies.

En définitive, peu importe, la couleur du drapeau de Harvard est.... crimson!

19:16 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.