07/06/2012

COMMUNICATION AVEC LES JEUNES

Nous ne sommes pas les seuls à adapter notre comportement face à nos enfants. Voici un article émouvant de Quentin Mauguit sur Futura-Sciences du 5 juin.


..." Les gorilles des plaines de l'ouest seraient capables d’effectuer des gestes spécifiquement adaptés à leur descendance pour les aider à acquérir de bonnes compétences en communication.
Cette constatation a été publiée dans la revue American Journal of Primatology par Eva Maria Luëf and Katja Liebal de la Freie Universität Berlin à la suite de 4 mois d’observations menées sur 24 primates maintenus en captivité. Ils appartiennent à 6 groupes différents dont 5 sont hébergés à Howletts et 1 à Leipzig (Allemagne). Les jeunes ont entre 0 et 3 ans, les gorilles adultes sont quant à eux âgés de plus de 8 ans.

La communication gestuelle des gorilles est étudiée depuis de nombreuses années. Plus de 200 « mots » de ce langage ont déjà été répertoriés.

Les deux chercheuses ont été attentives aux gestes effectués par les Gorilla gorilla au début et à la fin des jeux pratiqués avec les jeunes. Certains adultes ont envoyé des signaux de jeu non oraux, et donc visuels ou tactiles, en donnant par exemple de petites tapes aux plus petits, tout en prenant soin de présenter un visage dépourvu de toute agressivité, bien au contraire, ou en effectuant des séries de culbutes. La fin des moments de détente a entre autres été marquée par un contact entre la main de l’adulte et la tête des enfants.

En tout, près de 23 comportements différents ont été observés seuls ou combinés, simultanément ou l’un à la suite des autres. En règle générale, les gorilles âgés ont eu tendance à introduire un plus grand nombre de contacts physiques et surtout à répéter plusieurs fois leurs gestes durant tout échange avec les plus jeunes, par rapport à des communications observées avec, ou entre, d’autres classes d’âges.

Ces comportements démontrent bien que les gorilles adultes s’adaptent à leur auditoire lorsqu'ils communiquent afin de faciliter l’apprentissage des plus jeunes. Eva Maria Luëf soupçonne l’existence de tels comportements chez tous les grands singes sans exception. L’objectif est évident : encourager l’acquisition des gestes, et ils sont nombreux, utilisés pour la communication par les jeunes en les aidant à associer des comportements."

Les commentaires sont fermés.