23/02/2012

SÉCURITÉ EXTERNE ET INTERNE

Et si on n'achetait pas tous ces avions de combat qui ne serviront qu'à de l'entraînement militaire et que nous investissions plus dans la sécurité locale? Aujourd'hui et maintenant les "ennemis" ne sont pas à l'extérieur de nos frontières mais bien à l'intérieur, au coin des rues, des parcs et des jardins....

Avant de sauver les libraires (même si on aurait bien voulu sauver les Georg et les Descombes), pourrait-on sauver les vieilles et pas-du-tout-vieilles dames de notre pays?

Où sont les priorités ?

13:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.