• LORSQUE LES BALEINES RESPIRENT (II)

    En 1971 un éthologiste, Paul Spong découvre que lorsque les orques se déplacent, elles synchronisent leurs souffles. On pourrait croire qu'elles connaissent le yoga tantrique!

    Et si vous avez la chance de voir une naissance d'orque, vous verrez qu'une femelle aide la mère à pousser le petit vers la surface afin qu'il ne coule pas, car à sa naissance, il est vide d'air.  Puis sa mère, reprenant rapidement le contrôle des opérations, lui apprend à plonger et à respirer en même temps qu'elle.

    Source: Le Cinquième Rêve de Patrice Van Eersel, édition Grasset et Fasquelle, 1993.

  • LES MARCHES DU POUVOIR

    Très bon film sur la course au pouvoir, celui qui permettra à un gouverneur de devenir Président des Etats-Unis. Le titre en anglais "The Ides of March" est franchement plus adéquat. "The ides of March" tombent le 15 mars, le jour de l'assassinat de Jules César. Et bon nombre de personnes se font assassiner (sur le plan émotionnel) dans ce film. A voir.  

  • LEUR CONSTITUTION ET LA NÔTRE

    Intéressante remarque de M. Hasni Abidi "c'est une femme qui rédige la constitution de la nouvelle Libye". (Source: http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=c'est%20une%20femme%20qui%20r%C3%A9dige%20le%20projet%20de%20constitution%20de%20la%20nouvelle%20libye&source=web&cd=3&ved=0CCkQFjAC&url=http%3A%2F%2Farchives.24heures.ch%2FVQ%2FLAUSANNE%2F-%2Farticle-2011-10-3355%2Fle-tournant-islamiste&ei=3MqqTsv4HcW4hAft2uHVDw&usg=AFQjCNHtnPIz5aNfBjck17pRNNuNxpIKSw).

    Et la nôtre? Très peu de femmes dans la Constituante et 100 personnes appelées pour réécrire cette constitution. Qu'en penser?

  • TUNISIENNES et SUISSESSES

    Un lien les unit: on néglige leurs droits. Ainsi en Suisse les femmes célibataires vivent de plus en plus dans la précarité. La honte provient aussi du fait qu'à travail égal les femmes n'ont toujours pas le même salaire que les hommes. En Tunisie aussi, les femmes n'ont pas les mêmes droits que les hommes. Quand va-t-on enfin sortir de l'âge des cavernes?

  • "BANQUES DE L'OMBRE"

     

    Une information peu connue dans nos journaux locaux: http://www.liberation.fr/economie/01012367583-les-banques-de-l-ombre-menacent-la-chine

  • CONNOTATION

    Difficile d'utiliser les mots français tant ils sont chargés de connotations. Ainsi le mot "individu". On le voit souvent sinistre ou sombre, mais l'adjectif "individuel" nous fait plutôt penser à "personnel" ou "original". Les mots "étrange" ou "étranger" sont de ce type. Une bien étrange(!) sclérose du langage.

    Qui a utilisé l'adjectif "buissonnière" sans l'accompagner du mot "école"?

    Bref, on pourrait réinventer le français juste en réarrageant les mots et les adjectifs ajoutant un élément de surprise. Si l'on parlait d'un  "visage nasal", nous représenterions-nous une personne avec un nez défiant toute concurrence?

  • RÉPONSE PARTIELLE À UN INDIGNÉ

    Depuis longtemps l'on entend un indigné dans nos murs: M. Jean Ziegler (voir http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=destruction%20jean%20ziegler&source=video&cd=3&ved=0CD8QtwIwAg&url=http%3A%2F%2Fwww.ubest1.com%2Findex.php%3FItemid%3D27%26anarana%3Dvideo%26ecrit%3DBlueMan%26nom_idaka%3D10888%26option%3Dcom_seyret%26task%3Dcommentaire%26vi%3DBlueMan_1269382388_video.flv&ei=L8OlTvChDo72sgaO6LCWAw&usg=AFQjCNGlzJL2FlfhyzvvfMKNWtVZ0Ms4Ag).

    A ces réflexions qui émanent de son dernier livre, voici ce qu'on pourrait lui faire savoir; et en effet, c'est une espérance:

    La réforme du "Dodd-Frank Act". Ce document (immense - on peut s'en rendre compte sur Wikipedia!) pourrait être le début d'une solution pour éradiquer la faim dans le monde.

    Voici tiré de l'article de Véronique Smée sur le site Novethic, quelques objectifs et moyens proposés dans ce but. Les entreprises doivent publier les commissions qu'elles versent aux gouvernements pour exploiter leurs ressources pétrolières, gazières et minières, ceci pour enrayer la corruption, rendre ces comptes disponibles à la société civile, enfin, limiter les conflits liés à l'exploitation de ces ressources. Les compagnies qui exploitent les ressources citées ci-dessus sont tenues de révéler publiquement leurs revenus.

    Dans Le Temps d'aujourd'hui, Pierre-Alexandre Sallier mentionne que l'Organisme de tutelle des marchés à terme (CFTC) a limité les pouvoirs des grands traders sur l'énergie, les métaux, et autres produits alimentaires. Il est temps (dit-il en substance) que l'Europe prenne des mesures égales...

  • LORSQUE LES DAUPHINS DORMENT (I)

    "Les dauphins dorment (alternativement d'un demi-cerveau sur l'autre) sans cesser de nager ensemble, en cercle. Tantôt dans le sens des aiguilles d'une montre, tantôt dans l'autre. Ils ne se perdent donc jamais de vue: si l'un d'entre eux se mettait à dormir complètement (de ses deux demi-cerveaux), les autres pourraient immédiatement le réveiller, avant qu'il ne se noie"...

    "Un humain très malade peut se permettre de tomber dans le coma, pour survivre. Un dauphin non; au-delà de six minutes d'inconscience totale, il se noie. Un dauphin malade doit donc être soutenu 24h. sur 24 par ses compagnons".

    Source et citations: Le cinquième Rêve, Ed. Grasset 1993, p. 104, de Patrick Van Eersel

  • HUMOUR DEIFIANT

     L'homme :  Dieu ?

    Dieu :  Oui ?

    L'homme :  Je peux te demander quelque chose ?

    Dieu :  Bien sûr !

    L'homme :  Que représente pour toi, un million d'années ?

    Dieu :  Une seconde !

    L'homme : Et un million d'Euros ?

    Dieu : Un centime !

    L'homme : Peux-tu me donner un centime ?

    Dieu :  Attends une seconde !

  • CHAT NE CRAIGNANT PAS LA PROVOCATION

    http://www.google.ch/url?sa=t&rct=j&q=plein%20d'audace%20chat&source=web&cd=4&ved=0CDEQtwIwAw&url=http%3A%2F%2Fwww.dailymotion.com%2Fvideo%2Fx7cabu_un-chat-plein-d-audace_animals&ei=ay2hTuvROoftsga9kJmOAw&usg=AFQjCNG8WM2q-ARW2Eo79BJpgtHqBijwBA

    Merci Thierry!

  • ENREGISTRER LA VISION DES RÊVES

    Repris de Mme Victoria Gairin. Le Point.fr
    "À l’aide d’un scanner, l’équipe du neuroscientifique Jack Gallant (Université de Berkeley) a mesuré les flux sanguins du cortex visuel de trois personnes visionnant des extraits de films. Ces données, enregistrées par un ordinateur, permettent  de relier les images entre elles en fonction de l’activité cérébrale, et de reconstruire des images des extraits visionnés.

    Le résultat ? Une représentation floue de nos perception....  « La méthode permet pour l’instant de reproduire notre système visuel basique, confie Jack Gallant. Des formes, des contours, de gros objets… ». Shinji Nishimoto, qui a participé aux travaux, souligne que, même si le procédé ne permet pour l’instant de reconstituer que des extraits de films, les scientifiques peuvent rester optimistes : « Cette découverte pourrait, à terme, nous permettre de voir des images dans notre tête, qu’il s’agisse de rêves ou simplement de films projetés par notre esprit. » Si la vidéo cérébrale n’est peut-être pas pour tout de suite, il s’agit néanmoins d’un pas important vers la reconstruction de l’imagerie interne du cerveau.

    L’avancée pourrait s’avérer déterminante pour comprendre les victimes d’attaques cérébrales, celles plongées dans le coma ou atteintes de maladies neurodégénératives qui empêchent de s’exprimer. « Elle pourrait aussi faciliter la mise au point d’une machine capable de communiquer directement avec le cerveau », ajoute Jack Gallant. Et permettre à des personnes atteintes d’infirmité motrice cérébrale ou paralysées de commander un ordinateur avec la seule force de leur esprit ?"

    Pour ceux qui connaîtraient la littérature scientifique (voir, par exemple, le livre Deadline du Dr. Jean-Pierre Jourdan) sur les expériences de mort imminente, cette prouesse technologique permettrait d'enregistrer ce que vivent ces personnes. Ainsi, on aurait la preuve, longtemps déniée, que ces visions magnifiques ont vraiment été vécues. On ne pourrait cependant pas, (mais pourquoi pas dans l'imagerie du cerveau?) ressentir le bien-être et l'amour de cette lumière dont ces expérimentateurs parlent le plus souvent.  

    Une avancée qui promet de nouvelles surprises...

  • A-T-ON ENCORE PEUR DES FEMMES AU POUVOIR?

    Ce matin, dans la brillante édition de notre TdG, Jullien Magnollay a présenté (en page 5) une infographie sur le nombre de femmes siégeant au parlement de différents pays. On y découvre que le pourcentage de femmes dans le parlement suisse est de 29,5%. Celui du Rwanda, 56,3%.

    Quant au nombre de femmes siégeant au parlement français, elles représentent 18,9%. Ce qui peut amener à la conclusion que la France n'est pas mûre pour une Présidente, les Etats-Unis non plus d'ailleurs!

  • LE DROIT À LA VIE

    Alors qu'aujourd'hui la Commission internationale contre la peine de mort vient travailler à Genève, il semblerait approprié qu'un appel au Président Obama s'impose pour qu'il fasse inscrire le principe de l'abolition du châtiment capital dans la Constitution américaine. Comme l'a dit Monsieur Robert Badinter "le droit à la vie est le premier des droits de l'homme". Le VIIème amendement de la Constitution américaine* établit  déjà que « Les châtiments cruels et exceptionnels ne devront pas être infligés ». Peut-on imaginer qu'un texte aussi important puisse être aussi surranné que celui du Code d'Hammourabi (1750 avant Jésus-Christ)?

     

    * http://fr.wikisource.org/wiki/Constitution_des_%C3%89tats-Unis_d%27Am%C3%A9riqueou ici : http://usinfo.state.gov/usa/infousa/facts/funddocs/constfr.htm

  • AERIENNES ET AERIENS

    Le saviez-vous? C'est le nom des habitants d'Aire-la-Ville.

    Pour en savoir plus:  http://www.aire-la-ville.ch/default.asp?317339233DE6269336433D4761366E

  • IMPLANT POUR UN BRAS

    Impressionante recherche pour essayer de redonner vie à un bras paralysé:

    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/10/06/cybersinges-grace-a-un-implant-dans-leur-cerveau-des-singes-bougent-un-bras-virtuel/

     

    (Tiré du journal Le Monde d'aujourd'hui)

  • PAS DE MOUVEMENT SANS RYTHME

    C'est sur ce titre que le petit film suivant insiste et nous montre l'incroyable danse du peuple de baro. http://www.youtube.com/watch?v=lVPLIuBy9CY&feature=youtube_gdata_player

    Merci à Mme Anne Bolli d'avoir porté cette vidéo à notre attention.