20/10/2011

ENREGISTRER LA VISION DES RÊVES

Repris de Mme Victoria Gairin. Le Point.fr
"À l’aide d’un scanner, l’équipe du neuroscientifique Jack Gallant (Université de Berkeley) a mesuré les flux sanguins du cortex visuel de trois personnes visionnant des extraits de films. Ces données, enregistrées par un ordinateur, permettent  de relier les images entre elles en fonction de l’activité cérébrale, et de reconstruire des images des extraits visionnés.

Le résultat ? Une représentation floue de nos perception....  « La méthode permet pour l’instant de reproduire notre système visuel basique, confie Jack Gallant. Des formes, des contours, de gros objets… ». Shinji Nishimoto, qui a participé aux travaux, souligne que, même si le procédé ne permet pour l’instant de reconstituer que des extraits de films, les scientifiques peuvent rester optimistes : « Cette découverte pourrait, à terme, nous permettre de voir des images dans notre tête, qu’il s’agisse de rêves ou simplement de films projetés par notre esprit. » Si la vidéo cérébrale n’est peut-être pas pour tout de suite, il s’agit néanmoins d’un pas important vers la reconstruction de l’imagerie interne du cerveau.

L’avancée pourrait s’avérer déterminante pour comprendre les victimes d’attaques cérébrales, celles plongées dans le coma ou atteintes de maladies neurodégénératives qui empêchent de s’exprimer. « Elle pourrait aussi faciliter la mise au point d’une machine capable de communiquer directement avec le cerveau », ajoute Jack Gallant. Et permettre à des personnes atteintes d’infirmité motrice cérébrale ou paralysées de commander un ordinateur avec la seule force de leur esprit ?"

Pour ceux qui connaîtraient la littérature scientifique (voir, par exemple, le livre Deadline du Dr. Jean-Pierre Jourdan) sur les expériences de mort imminente, cette prouesse technologique permettrait d'enregistrer ce que vivent ces personnes. Ainsi, on aurait la preuve, longtemps déniée, que ces visions magnifiques ont vraiment été vécues. On ne pourrait cependant pas, (mais pourquoi pas dans l'imagerie du cerveau?) ressentir le bien-être et l'amour de cette lumière dont ces expérimentateurs parlent le plus souvent.  

Une avancée qui promet de nouvelles surprises...

19:20 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.