16/09/2011

SANS PLUS ATTENDRE

Une entreprise française va réaliser le tout premier essai de thérapie génique intracérébrale en Europe. Cette société intitulée Lysogène a été créée par Karen Aiach, lorsqu'elle a découvert que sa fille était atteinte du syndrome de Sanfilippo. Cette maladie rare induit des insomnies, des pertes de repères spatiaux, une incapacité de marcher, entre autres. Des milliers d'enfants en souffrent de par le monde. La méthode consiste à injecter dans le cerveau une version saine du gène déficient. Une seule intervention est requise.

D'autres pathologies pourraient bénéficier de cette méthode, telles que la maladie d'Alzheimer. En 2005, en Suisse, 93'525 personnes en étaient touchées et chaque année, les cas augmentent d'environ 19'000 patients.

Source principale: Le Figaro du mardi 13 septembre 2011, p. 25. Merci à Mme Corinne Von Arx, de l'Association Sanfilippo, de l'avoir repérée.

08:56 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.