"ARSENIC ET VIEILLES BACTÉRIES"

En décembre 2010, une chercheuse de l’Institut américain fédéral de géologie (USGS) a trouvé dans le lac Mono* (lac salé californien), une  « bactérie pourpre » et une cyanobactérie (ou algue bleue) capables d'extraire de l'énergie d'une forme d'arsenic; elles peuvent vivre sans consommer d’eau libre, en oxydant l'arsénite pour en faire de l'arséniate, et fabriquer des molécules organiques. Une colonie de ces bactéries a pu être cultivée uniquement en présence d’arsénite.


Des bactéries de ce type auraient pu faire partie des premières bactéries à peupler la Terre. Le 2 décembre 2010, la NASA a annoncé que les bactéries d'une souche connue sous le nom de GFAJ-1 seraient capable de croître en absence de phosphore, et utiliseraient l'arsenic pour le remplacer.

*A priori, le Lac Mono a un pH de 10.

 

Pris de diverses sources trouvées par les mots-clés: arsenic - vie - NASA

 

Lien permanent Catégories : biologie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.