EXODE

enfant%20faim%20jpeg.jpgPeut-on exiler des personnes qui n'ont pas de patrie? L'exode inexorable des Roms fait penser aux files de détenus des camps nazis, des pogroms, des humains parqués dans des réserves, des prisonniers de guerre.... certains n'ont-il pas droit au minimum vital, un repas, un toit, de l'amour?

Frustration de ne pouvoir donner que quelques signes de compassion au coin d'une rue mais de ne pas pouvoir empoigner ce désespoir et de le transformer en bonheur, avec toute la connaissance dont on dispose, en ce XXIème siècle.

 

 

 

(photo michelledastier.org)

Lien permanent Catégories : Qualité de vie 1 commentaire

Commentaires

  • C'est aux sages européens de se mettre à table avec des représentants des pays concernés (Roumanie et Bulgarie entre autres) ainsi que des représentants de toutes les communautés des roms, et discuter très sérieusement de ce problème. Je trouve injuste de stigmatiser la France seule, alors que les pays dont sont originaires ces gens ne subissent aucun opprobre!

Les commentaires sont fermés.