17/09/2010

ADN

Un grand monsieur, M. Alain Boudet (physicien et enseignant), a écrit plusieurs articles intitulés "De l'ADN moléculaire à l'ADN vibratoire". Si vous avez le temps, savourez ces morceaux de bravoure sur: http://www.spirit-science.fr/dochumain/ADNmoleculaire.html (cliquez sur nouveaux articles, tel que l'ADN électrique, vous retrouverez la série, en particulier, l'article sur la musique de l'ADN et des protéines (le numéro 4)).

11:12 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Un tout chaud merci pour l'info.
"Les molécules sont des assemblages de particules électriques"
Actuellement, la médecine a beaucoup tendance à s'appuyer sur la génétique pour expliquer moult pathologies. Cette attitude conduit à une forme de résignation.
Ainsi, soigne-t-on les résultats de cet état génétique plutôt que de le transformer. Or, en partant du constat électriques des molécules, on peut travailler sur la dimension mobile des éléments de cette construction et avoir des possibilités d'effectuer des mutations. S'il y a des mutations dans le sens pathologique, on peut en déduire qu'il y en a aussi de possibles dans le sens curatif.
Il faut également tenir compte de l'interrelation énergétique entre toutes ces molécules qui font qu'elles se freinent ou se stimulent, ce qui permet encore d'autres voies d'accès aux gènes. Cela montre que dans une même famille avec les mêmes gènes, certains les manifesteront et d'autres pas.
Dans le corps humain rien n'est linéaire mais bien multidimensionnel.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 18/09/2010

Les commentaires sont fermés.