25/08/2010

LOI DU TALION RETIRÉE

"Oeil pour oeil, dent pour dent". Cette expression provient du code d'Hammourabi, roi de Babylone.  (environ 1700 avant JC). Cette loi signifiait que le poids du châtiment devait être identique au crime commis. Cela ne voulait pas dire qu'il fallait enlever un oeil au chirurgien qui avait raté son opération, mais que la peine devait être comparable. Il faut revenir au code d'Ur-Nammu, le roi d'Ur (env. 2050 av. JC) pour trouver les phrases dont on ne réchappe pas: "Si un homme commet un meurtre, cet homme doit être tué. Si un homme viole le droit d'un autre et depucelle la femme vierge d'un jeune homme, on peut tuer cet homme."
Ouf, on a évité de revenir 4000 ans en arrière....
Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez consulter les lois d'Eshnunna, les lois de Lipit-Ishtar et celles d'Ur-Nammu: elles reflètent une sophistication qui rend hommage à la culture Mésopotamienne, parfois méconnue.

 

10:34 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.