23/08/2010

Ciao

L'étymologie la plus sûre de la parole schiavo et de l'italien ciao, de s-ciao contraction du dialecte vénitien, indique l'ampleur de l'asservissement des esclaves venant du nord. En latin médiéval, le vocable slavus est calqué sur slavus/sklavus, c'est-à-dire esclave. Dans sa forme sklavos,  elle dérive du grec byzantin et correspondrait au générique sklavenes, appellation avec laquelle les historiens de l'Empire d'orient désignaient les esclaves qui, débarquant du Danube, commençaient à infiltrer la péninsule balkanique.

 

Mais il y a plus, dans certains noms propres, Jaroslav, Svjatoslav…(svjato = saint de swanta, réf. Le langage des oiseaux, Xanthippe, p. 20), la terminaison pourrait signifier "dévoué à". Une autre étymologie se base sur le fait que les Slaves étaient les habitants des plaines marécageuses de l'Europe orientale, le mot slavo viendrait de la racine skloak/sklav, (d'où sclaveno) équivalent du latin cloaque. Ou encore un dérivé de la rivière Dniepr qui, en russe ancien, venait de slovutich, de même signification.

 

Les linguistes ont aussi avancé que slavo pouvait dériver de slovo, parole, désignant ceux qui parlaient avec les même mots: langue slovène, slovinque et slovaque.

Dernière hypothèse, qui connecte slavo à slava, la gloire. Les slavophiles se réfèrent à une tradition lancée au XIVème siècle à la cour de Charles IV de Bohème.

 

(source: article d'Elisabetta Sandri, http://guide.supereva.it/lingua_russa/interventi/2002/05/103142.shtml)

18:54 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.