25/02/2010

Petit suivi d'Albert...


A 84 ans, pleins d'idéaux, peut-être soufflés par ses arrière-petits-enfants vu la qualité de leur fraîcheur, il pense (1) qu'il faut détruire l'arsenal nucléaire, car la dissuasion n'est pas efficace et la moindre faille mettra le monde en péril. (2) Il souhaite qu'on puisse instaurer un système de santé universel. Chacun a droit à des soins. Il explique qu'on a bien réussi à éradiquer la variole, grâce à un effort mondial. (3) Il préconise, pour répartir les richesses pétrolières (du moins ce qu'il en reste) de créer un système de répartition équitable: impossible de laisser le statu quo et de laisser 20% de la population mondiale utiliser 80% des ressources. (4) Pour tout cela, il espère qu'avec la lucidité que l'enseignement peut prodiguer à la génération montante et l'abandon du système de compétition à l'école, on y arrivera. "Il faut être meilleur que soi-même et non pas meilleur qu'un autre".

 

A une question d'un auditeur éclairé, sur la conscience, il répond "je ne suis pas habilité à répondre, les gênes n'en n'ont pas".  Ne passe-t-on pas à côté de la question si on invite un généticien à donner une conférence sur l'éthique de la co-propriété de la planète? Peut-être, mais les réflexions étaient très motivantes…..

Les commentaires sont fermés.