• Visite d'extra-terrestres

    Intéressante, cette vidéo qui nous parvient sous-titrée en français plus d'une année après sa réalisation. http://www.dailymotion.com/video/x7dcor_edgar-mitchell-la-revelation_news

  • Deux hommes de bien pour le tribunal arbitral

    Dans la recherche d'un diplomate étranger pour faire partie du tribunal arbitral jugeant l'affaire libyenne, une figure s'impose: Jacob Kellenberger.  Il a l'humanité, le doigté, et le cœur nécessaires pour réussir dans cette mission délicate.  Il devrait accompagner ce diplomate. http://en.wikipedia.org/wiki/Jakob_Kellenberger

     

    Quant au diplomate en question, magnifique pont entre l'Europe et l'Afrique, Kofi Annan serait le médiateur le plus serein!

  • Manque quelque chose....

     

    Saint-Georges.jpgJuste en face du café de la presse au Bd. Saint-Georges se trouve un petit giratoire tout gris de bitume, qui fait hausser le sourcil. Il est tout jeune et pourtant déjà dégarni! Lorsqu'on le voit on pense à la chanson, je suis un homme de Cromagnon, je tourne en rond, je tourne en rond.  Suggestion: à installer, une petite statue d'un dragon, ou d'un Saint-Georges ou les deux: n'auraient-ils pas fière allure comme la statue de Saint-Michel sur un fameux boulevard parisien.?Le hic, c'est qu'elle ne devrait pas empêcher les pompiers de passer, car la caserne n'est pas loin.  Et pourtant, le symbole d'un dragon, ne serait-il pas approprié? Qui va lancer le concours d'une fontaine dragonienne?

  • A donner....

     

    tricoloreetchatons2.jpg

     

             

     

    dès le 17.10.2009,   si possible par 2 et contre bons soins, ravissants chatons blancs, gris, noirs, jaune.

     

    Tél : 032/ 835 40 62    2108 Couvet

  • Texte de l'accord entre la Libye et la Suisse signé le 20 août

    Trouvé pour vous (en anglais seulement) le texte de cet accord, consultable ici: http://www.news-service.admin.ch/NSBSubscriber/message/attachments/16555.pdf. Sera-t-il traduit dans nos langues nationales?

  • Des sous!

    Pour améliorer l'ambiance morose de la rentrée scolaire: lu sur www.radin.ch :

    "Jusqu’à fin décembre 2009, Postfinance tire au sort tous les mois une carte de crédit de PostFinance à choix avec un avoir de CHF 10 000.-. Bonne chance!"

  • Transports bon marché: le saviez-vous?

    bateau.jpgChaque citoyen/enne a la possibilité d'acheter dans sa commune une carte journalière CFF au prix de 35 Fr. il suffit de vous rendre à votre mairie (pour la Ville de Genève, à l'arcade d'information du Pont de la Machine 1).  Une carte permet de voyager en 2ème classe pendant toute la journée de validité, sur l'ensemble du réseau suisse des CFF, y compris la plupart des réseaux de transports publics (bateaux, cars postaux, trams et bus).

    Pour plus d'information pour chaque commune, voir www.acg.ch  ou tapez les mots-clé: cartes journalières + le nom de votre commune.

    vieuxtram.jpg

  • Parrain, Marraine d'arbre ou de fleurs

    arbre.jpgLu dans le 20 minutes du 24 juillet dernier:  A Bâle, depuis les années 1980, il est possible de parrainer un arbre. «En ce moment, nous comptons quelque 190 parrainages», déclare Yvonne Aellen des jardins de la Ville. Et les jardiniers du dimanche ont même droit à des conseils sur les fleurs qu'ils plantent au pied des arbres. 

    Dans le village des pommiers d'Altnau, il est possible de parrainer un arbre adulte ou d'un planter un soi-même; les heureux parrains/marraines choisissent la variété de pomme et le lieu selon leurs préférences. L'arbre est ensuite pourvu d'une plaquette avec le nom du parrain ou de la marraine, qui en possède également le rendement, que ce soit sous forme de pommes ou de jus fraîchement pressé dans le Feierlenhof. (Source pour Altnau: http://www.myswitzerland.com/fr/offer-Activities_Excursions-Perls-list-002.html)

     Le message va-t-il passer en Ville de Genève?

  • Animaux très intelligents!

    singe-intelligent2_ft9.jpgSaviez-vous ….

    Qu'une pieuvre était capable d'ouvrir un récipient en dévissant le bouchon de celui-ci?

    Qu'Alex,  perroquet gris du Gabon, savait utiliser 100 mots d'anglais et en comprenait 1000, sachant les utiliser à bon escient? Quand il ne voulait plus participer à une expérience, il disait "je veux partir" et s'il sentait que le chercheur était fâché, il dédramatisait en disant "je suis désolé"…[1]que dire de N'kisi, un perroquet télépathe qui sait d'avance à qui va téléphoner sa propriétaire?[2]

    Que certains éléphants sont capables de se reconnaître dans un miroir.[3]

    Que Phoenix, le dauphin star, sait dénouer les nœuds d'un filet de pêche avec la bouche.

    Que des rats, devant se restreint à manger qu'un nombre précis de cubes de nourriture sous peine d'être punis, s'échangeait les cubes pour respecter la règle

    Qu'il est inexact de dire "avoir une cervelle d'oiseau" qui signifie être sot. Certains oiseaux remarquent si le nombre de leurs œufs a augmenté ou diminué dans leur nid. Ils chantent pour attirer un partenaire, défendre un territoire, indiquer où ils sont aux autres mâle et femelle.  Ils peuvent aussi cacher de la nourriture en essayant de faire croire aux autres qu'ils l'ont déposée dans un buisson, alors qu'ils l'ont fait mais…. dans un autre!

    Que les cormorans sont capable de compter le nombre de poissons que les pêcheurs ont attrapé.

    Qu'un singe bonobo est capable de mentir: ayant reçu une clé, celui-ci l'a cachée. Lorsque l'expérimentatrice est revenue, il a fait semblant de la chercher avec elle. Dès qu'elle est sortie de la pièce, il est allé cherché la clé et est sorti tranquillement de son enclos.[4]



    [1] Smith Dinitia (9 octobre 1999) "A Thinking Bird or Just Another BIrdbrainn?" New York Timess: A1

    [2] Rupert Sheldrake, le Septième Sens, 2004, ed. Du Rocher

    [3] G.G. Gallup et al. (2001) "The mirror test", dans M. Bekoff et al. (éd) The Cognitive Animal: Empirical and Theoretical Aspects of Animal Cognition, Cambridge, M.I.T. Press 325-333 et

    Plotnik et al., "Self-recognition in an Asian elephant" dans Proc. Natl Acad. Sci. USA, vol. 103, No PMID 17075063.

    [4] Savage-Rumbaugh, S., & Lewin, R., (1994). Kanzi: The Ape at the Brink of the Human Mind. Edition Wiley

    Toutes les sources peuvent être retrouvées sous l'article consacré à l'intelligence animale sous wikipedia.org.

  • un beau métier disparu....

    Le métier de lavandière a disparu, grand bienfait pour les mains de ces courageuses femmes dont certaines ont quitté le métier pour d'autres aventures moins pénibles. On peut citer quelques noms de lavandière ou de filles de lavandière suprenants: Joséphine Bakker, Marie Duplessis, héroïne de Dumas, Gervaise, héroïne de Zola, Marie-Clémentine Valade blanchisseuse peinte par Suzanne Valadon, Bessie Coleman, blanchisseuse puis.....la première noire américaine qui devint aviatrice, Martha-Jane Canary-Buke, alias Calamity Jane..... et Louise Weber, la fameuse "goulue" peinte par Toulouse-Lautrec.

    Plus dommage, la perte du vocabulaire de métier: la brosse en chiendent, l'agenouilloir (pour se protéger des éclaboussures), la planche à rainure, le battoir, le cuveau, la calandre (pour lisser la toile), la vouillette (récipient à long manche), la charrée (sac de cendre). Et cette savoureuse expression: japiller (parler) comme une avocate de platte (le bateau-lavoir)!

     

    Lire la suite

  • 2 héros de l'environnement et 2 photos

    aigleharpie.jpgarahyacintheallenvers.jpgIls sont deux fabuleux battants, pour la même cause: celle des arbres. La première, Mme Anita Studer,  en a replanté trois millions au Brésil depuis 1990, et étant ornithologue de métier, elle a lancé un programme de 4 ans (en 2007) pour préserver l'habitat de deux grands oiseaux: l'aigle harpie, avec des ailes de 2 mètres d'envergure et  l'ara hyacinthe. Voir   http://rolexawards.com/en/the-laureates/anitastuder-threemilliontrees.jps

    On peut parrainer un arbre ici:   http://www.nordesta.org/site/consult.php?op=40&lang=fr&idSection=7&niveau=1

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Notre FAO culturelle

    D'ordinaire on ne lit pas la Feuille d'Avis Officielle comme un journal de loisirs d'été et pourtant.... grâce à l'idée de notre Chancelier d'une série estivale , depuis 9 ans elle vous propose des articles des plus intéressants tels que, la redécouverte des sites de la Genève historique, les promenades qui vous emmènent admirer les maisons rurales de notre campagne, des promenades au fil de nos cours d'eau ou au fil des noms de nos rues. Ces deux dernières années, le scénario de la série des Genevois illustres dans le monde, imaginé par Marie-Hélène Haari vous ouvrira des portes d'information inconnues. Bon voyage dans le passé genevois où vous découvrirez des trésors! http://www.ge.ch/fao/estivales.asp.

  • Fêtes de Genève

    jetdeau.JPG

       Petite contribution photographique

       et remerciements

       aux organisateurs et réalisateurs pour 


       cette nuit féérique!

       (Courtesy P. Reymond)

     

     

     

     

  • Une éolienne produisant de l'eau potable

    Le climaticien, Marc Parent, a mis au point une éolienne dont le système permet de produire de l'eau potable grâce à l'humidité de l'air. L'éolienne "aspire l'air du vent dont l’énergie est utilisée faire fonctionner un système frigorifique nécessaire à la condensation de l’humidité de l’air. Les vapeurs d’eau qu’il contient se transforment ensuite en eau, traitée par des filtres puis récupérée dans une cuve incorporée à l’éolienne. Ceci sans rejet de CO2, contrairement à d’autres mécanismes de retraitement des eaux, comme le dessalement de l’eau de mer."

    Marc Parent souhaite héliporter les éoliennes (15 mètres de haut); et les installer en un temps record (1 heure) dans les pays nécessiteux, avec un objectif de production de 800 litres d’eau par jour. Eole Water commencera par développer ce produit dans les pays les plus riches pour l’industrialiser puis, en faire bénéficier les plus pauvres.

    Source: Jacques qui a transmis cette information venant de  Usine Nouvelle. à Terre Sacrée (www.terresacree.org), extraits de l'article rédigé par Barbara Leblanc, le 6 août 09.  http://www.usinenouvelle.com/article/l-eolienne-qui-produit-de-l-eau-potable.N115641, Copyrights: eole water. Plus d'info sur http://www.eolewater.com/

     

     

    Lire la suite

  • Fidélité et infidélité cornélienne!

    corbeaux.jpgCertaines idées peuvent émerger lorsque deux corbeaux restent des heures sur un toit l'un à côté de l'autre. Est-ce un signe de fidélité? Le journal de la Salamandre le déclare: "les grands corbeaux forment des couples monogames fidèles toute leur vie, et restent attachés à leur site de nidification".

    Lire la suite

  • Coupe America, souvenir souvenir...

    Alors qu'Alinghi s'envole....

    A Newport, il y a bien longtemps, de jeunes étudiants se demandaient si l'on pouvait monter sur un de ces magnifiques coursiers. Et le miracle s'est produit.... Ah, descendre dans la cale d'un de ces bateaux mythiques, et s'attarder autour du bas du mât, sentir encore le bois vibrer comme s'il était encore en course, cheval respirant, sans plus de vague d'étrave, mais avec ce désir de bond en avant, "what a feeling" (chanson à la mode de l'époque).

  • La médecine tibétaine

    "La Médecine Tibétaine s'est imposée à l'attention du grand public par le film documentaire de Franz Reichle "Das Wissen vom Heilen" (L'art de guérir, 1997).  On connaît en Médecine Tibétaine plus d'un millier de formules différentes utilisées sous forme de comprimés, décoctions, pommades, infusions, etc. Les médicaments tibétains sont uniques; ils se caractérisent par l'énorme variété des composants associés dans chaque formule. Quelque trois cents médicaments du genre sont régulièrement fabriqués et prescrits. Traditionnellement le médecin tibétain prescrit à son patient après un examen approfondi un choix individualisé de ces formules. Ce choix s'inspire de la constitution et de l'état de santé présent du patient."

    "Le savoir de la Médecine Tibétaine n'est disponible qu'à l'état de fragments dans les pays industrialisés. En Europe, seuls quelques médecins tibétains sont autorisés à donner des conseils de santé ou de diététique (ainsi, auprès du NSTG aux Pays-Bas, du Tibetan Medical Center en Espagne, du New Yuthok Institute for Tibetan Medicine en Italie, à Milan, et en Suisse).  Seule l'exploration scientifique de l'efficacité des médicaments et méthodes thérapeutiques tibétains peut leur assurer à long terme une reconnaissance à grande échelle. À cet égard, la Suisse joue un rôle de pionnière, les autorités de contrôle des médicaments "Swissmedic" reconnaissant la catégorie de médecine complémentaire intitulée "médicaments tibétains"...."Le dialogue entre les chercheuses et chercheurs scientifiques et les médecins tibétains traditionnels constitue un élément primordial de ce processus. Il aide à la compréhension entre les uns et les autres en indiquant de part et d'autre les limites et les possibilités d'interaction. Un échange nourri se déroule entre PADMA SA et les médecins et pharmacologues tibétains venus du Tibet, d'Inde ou de Bouriatie, ainsi que ceux qui se sont installés en Europe. Le Dalaï Lama a fait une visite à cette compagnie en 2005" (source: www.padma.ch)

    En 2005 aussi, les citoyennes et citoyens genevois ont permis, grâce à l'argent du fonds de coopération internationale, d'ouvrir une école de base de médecine traditionnelle au Tibet, ainsi les connaissances en ce domaine ne se perdent pas. Ce projet a été soumis par Peu-La Tibet.

     Voir aussi les travaux de Francisco Varela: http://fredericjoignot.blogspirit.com/archive/2006/06/23/francisco-varela-neurobiologiste-et-bouddhiste.html

  • Mais qui sont les nématodes?

    Aujourd'hui le projet de recherche européen permettant de détecter l'empreinte génétique d'organismes nuisibles se met en place, car ces organismes ont la fâcheuse tendance à passer les frontières…et parmi ces ravageurs, le mot nématode apparaît: ce sont des vers ronds. Ils semblent s'attabler partout: dans toutes les eaux (douces, saumâtres, salées), chez les invertébrés et vertébrés, les plantes, et les insectes. Et c'est dans cette dernière catégorie qu'ils sont des plus intéressants: ils peuvent devenir des agents "contrôleurs biologiques". Comme ils parasitent des insectes ravageurs telles que les mouches des terreaux, ils travaillent pour les agriculteurs, parfois à moindre frais et surtout à moindre risques chimiques.

     

     

    Source: www.admin.ch du 5.8.09 sous le titre, "L'empreinte génétique des ravageurs" et

    http://books.google.ch/books?id=jfIeY2lEb7MC&dq=n%C3%A9matodes&printsec=frontcover&source=bl&ots=chM2XSkbFp&sig=xa3qm0TxelxaZTBJGoDabTYFJFA&hl=fr&ei=Rk95StWgG8OksAaD2oGoBQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3#v=onepage&q=&f=false