27/07/2009

Un écrivain président

Quel chemin parcouru par cet homme brinquebalé entre les îles, découvrant avec horreur l'immense hypocrisie des "gens blancs" contre les noirs, et ceci dès la classe primaire, lorsqu'un enfant lui demande si son père, dans son pays, mangeait les gens. Et puis, sa grand-mère, vrai pilier contre cette injustice, craque à un arrêt de bus devant un noir aggressif et avoue sa peur. Cette immense colère dure mais il commence à la transcender, quand, adolescent, il aide quelques activistes sud-africains. Avec les mots, tout peut changer, se dit-il. Il prend alors la parole sur son campus: "c'est en train de se passer à un océan d'ici, mais nous sommes tous concernés......une bataille.... non entre noirs et blancs....entre riches et pauvres. Non, c'est un choix plus difficile. C'est le choix entre la dignité et la servitude, entre l'équité et l'injustice, entre l'engagement et l'indifférence". Et même si en prononçant ces paroles, il avait toujours l'âpre conviction qu'elles ne servaient à rien, c'est peut-être là qu'il prit le tournant le menant à la présidence.

Source: Dreams from my father (publié en 1995)

10:53 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.