Exultation végétale

L'article poétique de Marco Danesi* dans Le Temps de ce lundi m'a fait sauter de joie. Récupérer des murs ou coins défigurés de la ville pour les reverdir, l'idée s'est réalisée même si éphémèrement! Et 10'000 fois mieux que je ne l'osais imaginer: les magiciens de Lullier, un brin plus âgés que Harry Potter, ont réussi la réhabilitation d'une fontaine et la création d'un jardin adjacent, la plantation d'une pépinière; ils ont  investi des vitrines abandonnées dans un passage piéton, habillé un mur de béton, installé des fraises en pleine ville de….Lausanne. 

Et pour Genève? Je rêverais de retrouver mon petit pommier du Japon, arraché au coin de la rue d'Italie et de la rue du Vieux-Collège, remplacé par de méchants blocs de béton anti-voitures.   

 

* http://www.letemps.ch/Page/Uuid/6dc60542-5d10-11de-b48d-994fc68b5fc0|3  

Les commentaires sont fermés.