• D'où vient le slogan: yes, I can

    Connaissez-vous l'histoire qui passe pour représenter le rêve américain? Elle a été composée il y a 88 ans. Elle s'appelle  La petite locomotive qui pouvait.  Il s'agit  de la locomotive qui tirait le train des cadeaux de Noël à travers la montagne et qui tomba en panne.  L'histoire raconte qu'une grosse locomotive de train de voyageurs passant par là ne daigna pas venir en aide à ce petit train. Une vieille locomotive passant par le même rail ne voulut pas aider non plus parce qu'elle était trop fatiguée. « Je ne peux pas. Je ne peux pas. Je ne peux pas. »

    Puis, une petite locomotive bleue est arrivée. On lui a demandé de tirer les wagons pour les amener aux enfants, de l'autre côté de la montagne. La petite locomotive a répondu : « Je ne suis pas très grande et on ne m'utilise que pour déplacer les wagons dans le dépôt. Je n'ai jamais franchi la montagne. » Mais elle ne voulait pas décevoir les enfants qui se trouvaient de l'autre côté de la montagne, s'ils ne recevaient pas tous les petits cadeaux qui étaient dans les wagons. Alors elle a dit : « Je crois que je peux. Je crois que je peux. » Et elle s'est accrochée au petit train. La petite locomotive bleue est partie en ahanant : « Je crois que je peux.  Je crois que je peux.  Je crois que je peux. Je crois que je peux. » Avec cet état d'esprit, la petite locomotive a atteint le sommet de la montagne et est descendue de l'autre côté en disant : « Je savais que je pouvais. Je savais que je pouvais. Je savais que je pouvais. Je savais que je pouvais. Je savais que je pouvais. Je savais que je pouvais2. »

    Cher Président, votre prénom peut se traduire par "béni" ou par "chanceux" : qu'il vous protège sur votre route.....

    2. Mabel C. Bragg, The poney engine, 1930.